Femmes tuées dans l'Hérault: l'auteur présumé dit avoir agi dans un 'état délirant'

15/01/2022 17:29:00

Femmes tuées dans l'Hérault: l'auteur présumé dit avoir agi dans un 'état délirant'

Femmes tuées dans l'Hérault: l'auteur présumé dit avoir agi dans un 'état délirant'

L'auteur présumé de ce double meurtre avait été interpellé vendredi, à Roujan, dans l'Hérault en face de son domicile où les deux corps sans vie ont été découverts

du meurtre à l'arme blanche de deux femmes, dont sa compagne, vendredi dans l'Hérault, affirme avoir agi après avoir fumé du cannabis, alors qu'il était"dans un état délirant" et avait"l'impression qu'on voulait le tuer", a précisé le parquet ce samedi.

Dans ce communiqué, le procureur de la République de Béziers Raphaël Balland a indiqué envisager de requérir dès dimanche"l'ouverture d'une information judiciaire criminelle".L'auteur présumé de ce double meurtre avait été interpellé vers 18h50 vendredi par les gendarmes, à Roujan,"les vêtements ensanglantés, devant le restaurant de ses parents" situé face à son domicile où les deux corps sans vie ont été découverts. L'homme de 22 ans, employé dans une grande surface, venait d'expliquer à sa famille avoir"fait une connerie".

Lire la suite:
BFMTV »

Elections législatives en Italie : 'c'est un tremblement de terre, un choc' estiment deux universitaires

Marc Lazar, professeur émérite d'Histoire et de sociologie politique à Sciences Po et à l'Université Luiss à Rome et Michela Marzano, ancienne députée italienne, professeure de philosophie à Paris-Descartes, auteure de 'Mon nom est sans mémoire' (Ed. Stock) sont les invités du 8h20. Lire la suite >>

Cette étude démontre l'importance du recours à la vaccination pour les femmes enceintesEn cas de coronavirus, les femmes enceintes encourent plus de risques de complications (enfant prématuré ou mort-né, hospitalisation) mais le vaccin a un effet protecteur.

On vous explique la sauce entre Sézane et le Mexique, qui veut poursuivre la marque pour racismeDes autorités mexicaines veulent poursuivre la marque Sézane pour « atteinte à la dignité » d'une femme âgée zapothèque à Oaxaca, traitée comme dans un « safari » d'après un compte Instagram lanceur d'alerte.

Coronavirus en Chine : une jeune femme se retrouve confinée... en plein rencard'Juste après mon arrivée, il y a eu un foyer d'infection (...). Je ne pouvais plus partir de chez lui', a déclaré la jeune femme à la presse

« Elle a le Covid, Madame » : la vie quotidienne dans l’éducation nationale en 2022Chronique 📝 'Elle a le Covid, Madame', ou la vie quotidienne dans l’éducation nationale en 2022. Comment enseigner aujourd'hui avec, dans sa classe, un impossible élément perturbateur, le SARS-CoV-2 ? 👉 Pire la référence covid du collège qui débarque en plein cours annonçant la liste des élèves cas contact qui doivent quitter la classe sur le champ devant tous les autres élèves !!!!! Ils n’imaginent pas l’impact psychologique sur les enfants soumis à un protocole fou d’adultes Ce qui me perturbe c’est qu’on envoie des gosses dans des classes surchauffées, entassés les uns avec les autres et qu’on les force à se faire tester 3 fois par semaine.

Dakar 2022 : un mécanicien français tué dans un accident de la routeDans un communiqué paru ce vendredi 14 janvier, les organisateurs du Dakar 2022 ont annoncé la mort d’un mécanicien français à la suite d’un accident de la route, en marge de la course qui se déroule en Arabie saoudite.

Le spectre d’une inflation durableFaut-il avoir peur d’une augmentation des prix forte et durable ? Réponse dans l’émission « Ecorama », en partenariat avec Boursorama.

L'auteur présumé du meurtre à l'arme blanche de deux femmes , dont sa compagne, vendredi dans l'Hérault, affirme avoir agi après avoir fumé du cannabis, alors qu'il était"dans un état délirant" et avait"l'impression qu'on voulait le tuer", a précisé le parquet ce samedi.vient confirmer ces indications et conseils.January 10, 2022 « Le comportement des représentants de la marque porte atteinte à la dignité des communautés autochtones et renforce les stéréotypes racistes […].AFP publié le 13/01/2022 à 22:05 Imaginez la situation.

Dans ce communiqué, le procureur de la République de Béziers Raphaël Balland a indiqué envisager de requérir dès dimanche"l'ouverture d'une information judiciaire criminelle". L'auteur présumé de ce double meurtre avait été interpellé vers 18h50 vendredi par les gendarmes, à Roujan,"les vêtements ensanglantés, devant le restaurant de ses parents" situé face à son domicile où les deux corps sans vie ont été découverts. Au total, ce sont les données de 144. L'homme de 22 ans, employé dans une grande surface, venait d'expliquer à sa famille avoir"fait une connerie". » Morgane Sézalory, fondatrice de Sézane, présente de longues excuses Face l’indignation croissante et les menaces de poursuites judiciaires, la fondatrice de Sézane, Morgane Sézalory, a présenté ses excuses au nom de la marque, moins de quatre jours après l’éclatement de cette sale histoire. Alertés par son père, les pompiers et gendarmes ont découvert dans son appartement le corps de sa concubine, âgée de 21 ans, élève infirmière en deuxième année, avec laquelle il vivait depuis 10 mois, et celui d'une voisine de 25 ans, ambulancière. Mais par souci de précision, ce sont surtout les grossesses s’étant déroulées à partir du 1er décembre qui font l’objet de leurs statistiques: avant cette date, la population était moins systématiquement testée, ce qui pourrait fausser les résultats. "Des problèmes psychologiques" Lors de sa garde à vue, en présence de son avocat, l'homme a expliqué qu'il présentait"des problèmes psychologiques", a relaté le procureur Raphaël Balland.  "Juste après mon arrivée, il y a eu un foyer d'infection et son complexe résidentiel a été placé en confinement.

Il a expliqué qu'il"se sentait très mal depuis quelques jours" et qu'il s'était senti"particulièrement mal" dans l'après-midi après avoir fumé"plusieurs joints avec sa concubine". Ce sont ces derniers qui nous intéressent. Mon nom est Morgane Sézalory, je suis la fondatrice de Sézane. Il aurait commencé"à avoir très peur, ayant l'impression qu'on voulait le tuer", a précisé le magistrat, indiquant que"des prélèvements à visée toxicologique" ont été réalisés sur le suspect. L'homme a affirmé avoir voulu se rendre chez un psychologue mais en avoir été empêché par sa concubine. Publicité Pour commencer, il faut noter que les femmes enceintes ne semblent pas plus susceptibles de développer une infection au coronavirus que les autres. Toujours selon ses dires,"ils se seraient alors battus et il aurait porté plusieurs coups de couteau" à celle-ci,"notamment au niveau du cou", a indiqué Raphaël Balland, précisant que le suspect"estime qu'il était alors dans un état délirant". Et de toujours rendre et œuvrer à améliorer les choses par des actions concrètes. Selon le récit du meurtrier présumé, toujours rapporté par le parquet, la voisine de l'étage supérieur qui sortait promener son chien serait alors passée devant leur appartement et lui aurait proposé son aide: mais,"une fois dans l'appartement, ils se seraient également battus et il aurait de nouveau porté plusieurs coups de couteau à la seconde victime". Par ailleurs, “l’association entre Covid-19 et grossesse est liée à des risques de complication de la grossesse: prééclampsie, naissance prématurée et enfant mort-né”, ajoutent-ils.

Une autopsie des deux corps est prévue lundi. Cy. Admissions en soins intensifs Premier constat: 19,5% des grossesses chez les femmes non vaccinées ont été associées avec une hospitalisation, contre seulement 5,1% chez les femmes vaccinées. C’est quelque chose que j’ai toujours fait, à Taroudant, Marseille, New York, Madrid, Gorée, et partout ailleurs.C avec AFP .