Facebook va recruter 10 000 personnes en Europe pour créer le « métavers »

Facebook va recruter 10 000 personnes en Europe pour créer le « métavers »

18/10/2021 02:17:00

Facebook va recruter 10 000 personnes en Europe pour créer le « métavers »

Le géant américain fait le pari d’un monde numérique qui offrirait de nouvelles opportunités, et compte pour cela sur les ingénieurs européens les plus qualifiés.

« Cet investissement est un vote de confiance dans la force de l’industrie technologique européenne et le potentiel des talents technologiques européens »,« Le besoin d’ingénieurs hautement spécialisés est l’une des priorités les plus urgentes de Facebook »

Article réservé à nos abonnés« Le sentiment de vraiment être là »le sentiment de vraiment être là avec les gens »« une vague économique qui pourrait générer des opportunités pour les gens dans le monde entier »

Lire la suite: Le Monde »

Lucas Parle F1 - Grand Prix de Grande Bretagne - Leclerc - Sainz - 'Sainz a gagné un Grand Prix que Ferrari a perdu'

GRAND PRIX DE GRANDE-BRETAGNE - La victoire de Carlos Sainz ne doit pas faire oublier le cafouillage qu'il y a eu autour du cas Charles Leclerc chez Ferrari. Leader de la course, le Monégasque a vu son équipe mettre en place une stratégie qui ne lui a pas souri. Au final, il ne monte même pas sur le podium... Pour Lucas Parle F1, cela pourrait laisser des traces au sein de la Scuderia. Lire la suite >>

Genre, les individus en Europe ne sont pas assez connectés, il faudrait en plus qu’ils partent danser dans un monde virtuel où nos faits et gestes seront analysés pour nous vendre de la pub et des fakes news. Mangez vos morts Et combien aux États-Unis pour diriger et organiser le metavers européen ? Comme Second life?

ZemmourEric est en PLS, le metaverse va doubler le nombre d’immigrés et détruire notre civilisation. Reformulons ; Facebook essaye d’amadouer l’EU en promettant 10000 emplois pour éviter les sanctions et la fermeture qu’il mérite. Mais comme l’EU est animée de politiciens, eux savent que les promesses n’engagent que ceux…

Les 10 films d'horreur les plus effrayants, selon la scienceUne étude menée auprès de 250 personnes a permis de déterminer quels sont les films d'horreur les plus effrayants. Au cas où vous voudriez les voir pour Halloween.

10 films et séries coréens qui ont marqué la pop culture, de Parasite à Squid GameCes 10 films et séries coréens, de Parasite à Dernier train pour Busan, sont un complément idéal au hit du moment, Squid Game et pour connaître la pertinence de cette industrie.

La ville de Lyon et l'Etat devant le tribunal le 10 novembrePlusieurs centaines de requérants réunis au sein de deux collectifs avaient lancé une action en justice, il y a deux ans, pour dénoncer le manque de moyens mis en place pour lutter contre les rodéos urbains

Manchester United prend l’avion pour un vol de 10 minutesLes joueurs mancuniens ont rallié Leicester en avion à cause de problème de circulation routière, selon le club 10 minutes aller + 10 minutes retour = 20 minutes . Un score qui rappelle votre Site Et ? Et pour prendre une valise 🤣

Les manifestations contre le passe sanitaire rassemblent plus de 40 000 personnes en FranceLe ministère de l’intérieur a comptabilisé 171 actions pour le quatorzième samedi de mobilisation d’affilée. Samedi dernier, ils étaient environ 45 000 manifestants dans tout le pays. Ces personnes ne connaissent pas la signification du terme liberté et l'utilisent de manière inappropriée. Les mots sont importants. J'ai honte pour ces strouphs incultes qui n'ont aucune idée de la valeur de la Vie - Puissent Boris Vian et Régiani les émouvoir un tout petit peu, vers des causes éminemment défendables. La moitié du Stade de France dans toute la France ? 🤥

Le patron de Facebook Mark Zuckerberg, le 23 octobre 2019, à Washington DC. MANDEL NGAN / AFP Facebook prévoit d’embaucher 10 000 personnes d’ici à cinq ans dans l’Union européenne (UE) pour travailler sur le « métavers », le monde parallèle numérique qui est le Graal de Mark Zuckerberg, le fondateur et patron du géant américain des réseaux sociaux. « Cet investissement est un vote de confiance dans la force de l’industrie technologique européenne et le potentiel des talents technologiques européens », ont indiqué, lundi 18 octobre, dans un article de blog le Britannique Nick Clegg et l’Espagnol Javier Olivan, deux des plus hauts responsables du groupe qui compte aujourd’hui plus de 63 000 salariés. Aucun détail précis n’est donné sur les pays où seront localisés les futurs emplois, ni sur les métiers concernés. « Le besoin d’ingénieurs hautement spécialisés est l’une des priorités les plus urgentes de Facebook » , se contentent-ils de souligner. Lire aussi Article réservé à nos abonnés Se faire servir un cocktail par une pieuvre ou ouvrir un casino : le « métavers », univers virtuel de tous les possibles Le « métavers », contraction de méta-univers (« metaverse » en anglais), est une sorte de doublure numérique du monde physique, accessible via Internet. Grâce, notamment, à la réalité virtuelle et augmentée, il devrait permettre de démultiplier les interactions humaines, en les libérant des contraintes physiques, via Internet. Il pourrait par exemple offrir la possibilité de danser dans une boîte de nuit avec des personnes situées à des milliers de kilomètres, mais aussi d’acheter ou de vendre des biens ou des services numériques, dont beaucoup restent encore à inventer. « Le sentiment de vraiment être là » « La qualité essentielle du métavers sera la présence – le sentiment de vraiment être là avec les gens » , expliquait Mark Zuckerberg, en juillet, sur son profil Facebook. Il ne s’agit pas simplement de créer « une nouvelle expérience formidable » « une vague économique qui pourrait générer des opportunités pour les gens dans le monde entier » , avait-il également expliqué dans une interview vidéo lors du salon Vivatech, en juin. L’annonce de Facebook survient dans un contexte tendu pour l’entreprise californienne, qui a besoin de redorer son blason alors qu’elle est régulièrement accusée d’ignorer les impacts sociaux négatifs de ses activités. La dernière salve est venue début octobre de la lanceuse d’alerte Frances Haugen, une ancienne employée de Facebook, qui accuse le groupe américain de pousser les adolescents à utiliser toujours plus ses plateformes, au risque de provoquer une addiction. Lire aussi Une lanceuse d’alerte accuse Facebook de « choisir le profit plutôt que la sécurité » de ses utilisateurs Dans leur message, Nick Clegg et Javier Olivan rendent un hommage appuyé au rôle joué par l’Europe dans la régulation contre les excès d’Internet. « Les décideurs européens ouvrent la voie en aidant à intégrer les valeurs européennes telles que la liberté d’expression, la vie privée, la transparence et les droits des individus dans le fonctionnement quotidien d’Internet » , soulignent-ils. Aucune entreprise ne possédera le « métavers » Ils répètent par ailleurs que Facebook ne cherche pas, avec le « métavers », à construire un nouvel univers fermé, à l’image de son réseau social. « Aucune entreprise ne possédera ni n’exploitera le métavers » , affirment-ils. « Comme Internet, sa caractéristique principale sera son ouverture et son interopérabilité. Pour lui donner vie, la collaboration et la coopération seront nécessaires entre les entreprises, les développeurs, les créateurs et les décideurs politiques » , estiment-ils. Facebook est déjà l’un des leaders mondiaux de la réalité virtuelle avec son casque Oculus, issu de l’entreprise du même nom rachetée, en 2014, pour 2 milliards de dollars (1,7 milliard d’euros). En septembre, la société de Mark Zuckerberg a annoncé qu’elle avait nommé au poste de directeur technologique du groupe Andrew Bosworth, dirigeant de Facebook Reality Labs et à ce titre un de ses spécialistes du « métavers ». Lire aussi