Fil Futur, Réalité Virtuelle, Facebook, Économie, Connecté

Fil Futur, Réalité Virtuelle

Facebook investit dans le métavers : qu'est-ce que ce projet de monde parallèle numérique ?

Zuckerberg mise énormément sur cert internet de demain, un monde virtuel en 3D.

18/10/2021 18:16:00

Zuckerberg mise énormément sur cert internet de demain, un monde virtuel en 3D.

Facebook a annoncé la création de 10.000 emplois sur cinq ans pour construire son métavers. Plusieurs entreprises sont aussi sur le coup.

Facebook a annoncé la création de 10.000 emplois sur cinq ans en Europe pour construire son métavers, un monde parallèle numérique permanent qui pourrait devenir l'Internet de demain. Plusieurs entreprises sont aussi sur le coup.

Ligue des Champions : une phase de poules de tous les records pour l'Ajax Amsterdam JT Foot Mercato : les statistiques affolantes de Kylian Mbappé en Ligue des Champions Pelé en convalescence pour une tumeur au côlon

Facebook Workrooms est un embryon de métavers permettant aux salariés d'une entreprises d'échanger à distance de façon plus naturelleCrédit : FacebookBenjamin Huepublié le 18/10/2021 à 17:13Le métavers est la nouvelle obsession de Mark Zuckerberg. Il y a trois mois, le patron de Facebook donnait un entretien fleuve à la presse américaine pour annoncer au monde entier son ambition de 

transformer le réseau social en un monde parallèle numérique presque sans limites. Dimanche, le géant américain a annoncé un plan d'embauche visant à recruter 10.000 profils hautement qualifiés d'ici cinq ans dans l'Union européenne afin de construire ce monde virtuel. Ces ingénieurs rejoindront une division qui occupe déjà quasiment 20% des effectifs du groupe à travers le monde. Dirigée par Andrew Bosworth, un proche de Zuckerberg qui sera promu directeur de la technologie de Facebook l'an prochain, cette cellule travaille aussi sur  headtopics.com

 et sur l'élaboration d'une interface homme-machine.Mark Zuckerberg est convaincu qu'Internet est sur le point d'entrer dans une nouvelle dimension. Selon lui,l'Internet mobile tel qu'on le connaît a atteint ses limites

. Les capacités technologiques actuelles et les avancées à venir dans un futur proche dans la réalité virtuelle et augmentée vont permettre de dépasser les contraintes du smartphone et des applications mobiles pour permettre aux utilisateurs d'interagir de façon plus naturelle dans des mondes virtuels. 

Déterminé à ne pas rater ce virage, le milliardaire de 37 ans entend transformer d'ici à 2026 son réseau social enun univers en trois dimensions accessible avec des lunettes de réalité virtuelle dans lequel il sera possible d'accéder à des événements en ligne, jouer avec ses amis, travailler ou faire des achats sans bouger de chez soi. Les prémices de ces nouveaux mondes sont déjà tangibles dans des applications concrètes comme 

, un réseau social en réalité virtuelle, et Workrooms, un outil de travail collaboratif où l'on peut échanger avec les avatars de ses collègues via un casque de réalité virtuelle Oculus, une marque rachetée par Facebook en 2014. headtopics.com

Tourisme spatial : des séjours en pollution complète Renato Sanches, joueur à tout faire à Lille Condamné pour déclaration incomplète de son patrimoine, le ministre Alain Griset démissionne du gouvernement

Le métavers : un monde parallèle numérique permanentConceptualisé au début des années 1990 dans le roman de science-fiction Snow Crash de Neal Stephenson, le concept de métavers a trouvé une première traduction concrète dans le jeu vidéo 

Second Lifeil y a plus de vingt ans. Ce logiciel permettait à des dizaines de millions de joueurs d'incarner des personnages virtuels personnalisables dans un monde en 3D créé et façonné par eux-mêmes. Investi par les marques et les politiques, le jeu est finalement tombé en désuétude à la fin des années 2000 avec l'avènement de Facebook.

Lire la suite: RTL France »

J-153 / Macron-Bertrand, duel sur le terrain

Il a racheté SecondLife? C'est plutôt l'internet d'avant-hier. Déjà que FB c'est pour les vieux...

Facebook va recruter 10 000 personnes en Europe pour créer le « métavers »Le géant américain fait le pari d’un monde numérique qui offrirait de nouvelles opportunités, et compte pour cela sur les ingénieurs européens les plus qualifiés. Reformulons ; Facebook essaye d’amadouer l’EU en promettant 10000 emplois pour éviter les sanctions et la fermeture qu’il mérite. Mais comme l’EU est animée de politiciens, eux savent que les promesses n’engagent que ceux… ZemmourEric est en PLS, le metaverse va doubler le nombre d’immigrés et détruire notre civilisation. Comme Second life?

Facebook prévoit de créer 10.000 emplois en Europe pour construire le 'métavers'Le “métavers” est le monde parallèle numérique qui est le graal de Mark Zuckerberg. Et je suis censée lire votre article comment avec toutes vos pubs de merde, moi ? Facebook c'est un danger pour la société

Facebook va créer 10.000 emplois en Europe sur le metaverseCes emplois « hautement qualifiés » doivent aider le géant des réseaux à construire ce « nouvel Internet » où les frontières entre le réel et le virtuel s'abolissent. Mais ce plan est aussi une façon pour Facebook de s'enraciner davantage en Europe au moment où Bruxelles prépare sa législation anti-Gafa. La question demeure, dans quel pays ? On ne peut se rappeler à quand remonte une telle annonce d'investissement d'un groupe français. Si au lieu de payer des services aux GAFAM et Palantir les sociétés Françaises capitalisaient sur leurs propres solutions on n'en serait pas là.

Facebook va créer 10.000 emplois en Europe pour construire le métaversL’annonce intervient alors que Facebook est accusé par Frances Haugen d’ignorer les impacts sociaux négatifs de ses plateformes et de provoquer une addiction chez les adolescents La technologie a du bon lorsqu'elle sert la vie et pas l'inverse.. Un monde de cinglés !!!

Les 10 films d'horreur les plus effrayants, selon la scienceUne étude menée auprès de 250 personnes a permis de déterminer quels sont les films d'horreur les plus effrayants. Au cas où vous voudriez les voir pour Halloween.

La ville de Lyon et l'Etat devant le tribunal le 10 novembrePlusieurs centaines de requérants réunis au sein de deux collectifs avaient lancé une action en justice, il y a deux ans, pour dénoncer le manque de moyens mis en place pour lutter contre les rodéos urbains