Face au succès de Clubhouse, Facebook veut surfer sur la mode de l'audio

Face au succès de Clubhouse, Facebook veut surfer sur la mode de l'audio

19/04/2021 23:58:00

Face au succès de Clubhouse, Facebook veut surfer sur la mode de l'audio

Le réseau social va lancer de nouvelles fonctionnalités permettant notamment de créer des espaces de discussion audio sur sa plateforme, à l'instar de l'application à succès Clubhouse. Il sera également possible d'écouter et de lancer des podcasts directement, sans se déconnecter du réseau.

et des programmes audio en général sur le web inspire le géant Facebook. Le réseau social a annoncé ce lundi qu'il allait lancer d'ici « trois à six mois » de nouvelles fonctionnalités permettant notamment d'accueillir des espaces de discussion live (« rooms ») mais aussi d'écouter et de créer des podcasts, sans quitter la plateforme.

Présidentielle 2022: 44% des policiers et militaires prêts à voter Le Pen au premier tour Covid-19: l'Assemblée nationale valide le 'pass sanitaire' malgré les critiques Heurts à Jérusalem: un incendie se déclare sur l'Esplanade des Mosquées où ont lieu de nouveaux affrontements

Le groupe dirigé par Mark Zuckerberg espère ainsi capter une part de ce marché des formats audio, en plein boom depuis un an et le début de la pandémie. La start-up californienne Clubhouse, pionnière sur le concept des « audio rooms », vient de boucler une troisième levée de fonds,

, soit quarante fois plus qu'il y a un an.Lire aussi :«Nous pensons que l'audio va évidemment devenir un média de premier ordre», a commenté Mark Zuckerberg lors d'une interview avec le journaliste spécialisé dans la tech Casey Newton. « headtopics.com

L'audio permet des discussions plus longues et d'explorer davantage d'idées», considère le patron de Facebook, «tout en faisant plusieurs choses à la fois».Faciliter l'écoute de podcastsLe groupe assure que plus de 170 millions de personnes sont aujourd'hui connectées à des pages Facebook sur des podcasts, démontrant leur intérêt pour ces nouveaux formats. Mais jusqu'à présent, il n'était pas possible d'écouter un podcast depuis la plateforme. Ce sera désormais le cas, permettant ainsi au réseau social de garder ses membres connectés, même lorsqu'ils écouteront des formats externes.

«Et parce qu'il reste difficile de découvrir des podcasts que vous aimez, nous vous aiderons à trouver facilement de nouveaux titres et épisodes en fonction de vos intérêts», explique Fidji Simo, la responsable de l'application mobile dans un post de blog publié lundi soir.

Facebook va également lancer un outil permettant de créer et d'écouter un fil continu de clips audio,(propriété de Facebook) depuis l'été dernier, elle-même inspirée de l'application TikTok. Les influenceurs pourront s'en servir pour raconter des anecdotes, réciter des poèmes ou bien réaliser de courts sketchs humoristiques.

Les tendances à la modeAvec cette nouvelle offensive dans l'audio, le réseau social continue donc de s'inspirer des tendances à la mode sur le web et le mobile, souvent popularisées par d'autres acteurs de la tech dont il espère contrer l'ascension. headtopics.com

Tribune de militaires : Castex dénonce une 'manœuvre de l'extrême droite' Castex annonce des peines durcies contre les agresseurs de policiers et gendarmes Marco Verratti blessé et absent jusqu'à la fin de la saison avec le PSG

Lire aussi :Comment Twitch est devenu un réseau social grand publicFacebook Live a ainsi vu le jour en 2015 sur le modèle de ce que faisait à l'époque Periscope. Les stories d'abord nées sur Instagram en 2016 puis généralisées sur le réseau social étaient une réponse à Snapchat. Le réseau social a également lancé il y a deux ans l'application Facebook Gaming, qui permet de diffuser, de regarder et de commenter des parties de jeux vidéo jouées en direct, comme le propose Twitch depuis plusieurs années.

Le groupe de Mark Zuckerberg n'est pas le seul à lorgner les initiatives à succès de la concurrence. Twitter a lui-même dévoilé sa réponse à Clubhouse ce mois-ci, baptisée « Spaces ». Le réseau social fondé par Jack Dorsey avait dans un premier temps tenté de mettre la main sur la nouvelle application star de la Silicon Valley, selon Bloomberg, moyennant un chèque de 4 milliards de dollars. En vain.

Romain GueugneauDécoder le monde d’après Lire la suite: Les Echos »

Michel Fourniret, tueur en série condamné pour huit meurtres, est décédé

Agé de 79 ans, « l’Ogre des Ardennes » avait été admis en urgence à l'hôpital de la Pitié-Salpêtrière il y a quelques jours