Handicap, Handicap, Violence, Insee, Statistique, Insulte, Drees, Agression Physique, Environnement, Ministère De L'ıntérieur, Probabilité, Population, Sécurité, Services

Handicap, Handicap

Etre handicapé accroît le risque de subir des violences, surtout pour les femmes

#Handicap Les personnes handicapées, surtout les femmes, sont davantage victimes de violences que le reste de la population

22/07/2020 12:26:00

Handicap Les personnes handicapées, surtout les femmes, sont davantage victimes de violences que le reste de la population

Agressions physiques ou sexuelles, insultes, menaces : les personnes handicapées, surtout les femmes, sont davantage victimes de violences que le reste de la population et expriment un plus fort sentiment d'in sécurité , selon une étude publiée ce mercredi.«Le handicap fait partie des caractéristiques – avec la situation familiale ou l'âge – qui influent le plus sur la probabilité d'avoir subi des violences physiques, sexuelles et verbales», affirme cette étude de la Drees (service statistique des ministères sociaux) basée sur l'enquête «Cadre de vie et sécurité » établie à partir de chiffres de l' Insee et du ministère de l'Intérieur.Dans le détail, 7,3% des personnes handicapées déclarent avoir subi au cours des deux dernières années des violences physiques et/ou sexuelles (5,1% dans le reste de la population), autant ont été exposées à des menaces (contre 5,8%), et 15,4% à des injures (contre 14,1%).

Agressions physiques ou sexuelles, insultes, menaces : les personnes handicapées, surtout les femmes, sont davantage victimes de violences que le reste de la population et expriment un plus fort sentiment d'insécurité, selon une étude publiée ce mercredi.

Détrôné par l'Ukrainien Alexandre Usyk, Anthony Joshua perd ses ceintures WBA-WBO-IBF des lourds Covid-19: Macron annonce que la France va doubler les doses de vaccins envoyées aux pays pauvres Jean-Michel Aulas (après le nul de l'OL contre Lorient): « On a perdu cinq points sur des erreurs d'arbitrage »

«Le handicap fait partie des caractéristiques – avec la situation familiale ou l'âge – qui influent le plus sur la probabilité d'avoir subi des violences physiques, sexuelles et verbales», affirme cette étude de la Drees (service statistique des ministères sociaux) basée sur l'enquête «Cadre de vie et sécurité» établie à partir de chiffres de l'Insee et du ministère de l'Intérieur.

Lire la suite: Libération »

Marseille a enterré René Malleville

René Malleville, personnage emblématique et incontournable de la ville, décédé dimanche dernier a été enterré ce vendredi

Oui, mais les personnels qui s'en occupent sont en large partie des victimes systémiques, donc, d'après de Hass cela ne compte pas. Ce ne sont pas réellement des viols. Vous devriez vous concentrer sur Darmanin, lui, il a peut-être pas violé, mais c'est sûrement systémique.... Pas un seul article sur Axelle Dorier dans votre torchon. Vous êtes la honte des journalistes.

Comme la victime de Bagui Traoré par exemple... Sans blague ?

Etre handicapé accroît le risque de subir des violences, surtout pour les femmes9 % des femmes handicapées ont été victimes de violences physiques et/ou sexuelles au sein de leur ménage ou en dehors (contre 5,8 % des femmes sans handicap). 4 % ont subi des violences sexuelles (contre 1,7 %). Ecoutez cest deplorable Mais arretez Ca ne finira jamais Les Primates sont Violents génétiquement Les injustices et la violence sont éternelles tant que l'espèce humaine existe EDM : 'D'où sortent ces chiffres effrayants ?'

Etre handicapé accroît le risque de subir des violences, surtout pour les femmes9 % des femmes handicapées ont été victimes de violences physiques et/ou sexuelles au sein de leur ménage ou en dehors (contre 5,8 % des femmes sans handicap). 4 % ont subi des violences sexuelles (contre 1,7 %). Ecoutez cest deplorable Mais arretez Ca ne finira jamais Les Primates sont Violents génétiquement Les injustices et la violence sont éternelles tant que l'espèce humaine existe EDM : 'D'où sortent ces chiffres effrayants ?'

Les personnes handicapées davantage victimes de violencesEtre handicapé expose particulièrement aux risques d'agressions physiques ou sexuelles, d'insultes ou de menaces. Notamment quand on est une femme. Je ne suis pas étonné , deux ans pour remarcher après un accident du travail , j'en garde de mauvais souvenirs d'intolérances , partout. L'humain se rapproche de la nature par le côté sombre de la loi de la jungle, ''tu es faible je te mange'' 🤔😒 Les personnes plus faibles*

Dupond-Moretti annonce des 'unités de proximité dans les hôpitaux' pour les femmes victimes de violencesLe nouveau ministre de la Justice assure avoir obtenu 'le financement' pour ces nouvelles structures. J écoute en direct Dupont Moretti sur Lcp ! Nous ne sommes pas prêts de sortir de la violence actuelle et du risque de terrorisme il n a pas pris la mesure de sa fonction et se conduit comme devant un prétoire je suis très déçue et inquiète pour notre société face aux meurtriers Bonne idée Qu'il commence par dire aux juges d'arrêter de classer sans suites la major parti des plaintes.

Les propriétaires du 'Signal' à Soulac vont être indemnisés à hauteur de 70% de la valeur vénaleLe Sénat a voté les modalités d'indemnisation pour les propriétaires des appartements de l'immeuble Et selon la jurisprudence Darmanin Et ça peut monter à 90 % si jamais vous acceptez de faire une fellation a un élu... sachezLe Un rêve architectural qui disparait .. Il est toujours pas tombé ?!!

Eric Dupont-Moretti veut créer des 'unités de proximité dans les hôpitaux' pour les femmes victimes de violencesLe garde des Sceaux a exposé pour la première fois ses objectifs et projets devant la commission des lois de l’Assemblée Nationale. Et a assuré de sa mobilisation contre les violences faites aux femmes. nordsud6213 E_DupondM C'est une excellente idée, ca existe déjà dans certains hôpitaux mais ils sont rares , il faut généraliser cela ... CordaniOfficiel E_DupondM Et on l'appellera le COVA ? Le_Figaro E_DupondM Quelle stupidité. Il y a des milliers de cas et de pathologies différentes. Faut envoyer les victimes dans les spécialités ad hoc, pas créer un service spécial.