Etats-Unis : Liz Cheney, la républicaine qui a osé défier Trump

16/01/2022 14:37:00

Etats-Unis : Liz Cheney, la républicaine qui a osé défier Trump

Etats-Unis, Cheney

Etats-Unis : Liz Cheney , la républicaine qui a osé défier Trump

La fille de l'ancien vice-président fait partie de la commission d'enquête parlementaire sur l'insurrection contre la Capitole. Comme quelques rares élus de son camp critiques de l'ex-président, elle est devenue une paria.

Mais les dix élus paient cher le fait d'avoir osé défier l'ancien président et ses théories complotistes sur une fraude électorale massive qui l'aurait privé de la victoire en 2020. Ils sont ostracisés par leurs collègues et attaqués férocement par la base trumpiste enragée. Jusqu'à devenir des parias. Trump se déchaîne contre eux. Il les critique, les insulte et leur colle dans les pattes des adversaires aux primaires, en espérant torpiller leur réélection en novembre, lors du scrutin de mi-mandat.  

Lire la suite:
L'Express »

L'INTÉGRALE - Michel-Édouard Leclerc : qui est vraiment l'homme qui se cache derrière l'enseigne ?

Ce soir dans Jour J, Flavie Flament re\u00e7oit Michel-\u00c9douard Leclerc. Son parcours, l'avenir de la grande distribution, les scandales alimentaires, l'inflation, la concurrence d'Amazon... Le patron de Leclerc tentera de nous \u00e9clairer sur tous ces sujets.\n\nJour J, c'est l'\u00e9mission des grands entretiens d'actualit\u00e9 internationale, culturelle, \u00e9conomique et politique. Chaque jour sur RTL de 20h \u00e0 21h et en podcast, Flavie Flament re\u00e7oit un acteur de l'actualit\u00e9 et revient avec lui sur une date fondamentale de sa vie. Lire la suite >>

A tous les français... covid19 Apartheid destitutionmacron VaccinationObligatoire PasseVaccinalDeLaHonte

Les infos de 6h - Prise d'otage aux Etats-Unis : le récit de cette (folle) nuitUn homme a pris en otage quatre personnes ce samedi dans une synagogue au Texas. Bravo aux forces de l ordre Assaillant abattu,! Bravo, qu'est-ce je dis,! Un énorme Bravo !! Lui ou les otages,? Ben LUl ! On devait l'abattre ! Point ! Y a pas à tourner en rond avec des individus comme ça,! On ne perd pas son temps,! Dès que possible... VLAN,! Et plus d'une fois même ! Prendre la vie.... Normal. Il a joué il a perdu...

Etats-Unis : qui est Stewart Rhodes, le chef d'extrême droite inculpé pour 'sédition' ?Le fondateur du mouvement d'extrême droite 'Oath Keepers' a été arrêté jeudi et est inculpé de sédition pour son rôle dans l'attaque sur le Capitole. Certainement pas un de vos potes ! 'sédition' L_Express bénéficiaire D'AIDES PUBLIQUES d’État à la presse MAIS propriété de SFR/Drahi p. fortune perso 9 milliards, en affaire avec MACRON pour SFR & FRAUDEUR fiscal avec BFMTV =MOINS de projets éducatif-SANITAIRE-démocratique-ÉCOLOGIQUE +VIOLENCE SOCIALE

États-Unis : un cambrioleur se coince dans une cheminée, 12 pompiers mobilisésLe cambrioleur, qui tentait de s'infiltrer dans une maison par la cheminée, est resté coincé pendant plusieurs heures avant d'être secouru. Les baisés comptez-vous ! 🤣🤣🤣 Tel est pris qui croyait prendre ! N'est pas Arsène Lupin qui veut ou le Père Noël ! 👍🏻 Le père Noël ? Il a trop lu les 3 petits cochons et les aventures du père Noël

États-Unis : la veuve d'un soldat américain reçoit une lettre de lui 76 ans aprèsVU DANS LA PRESSE - Cette américaine a reçu une lettre de son mari déployé en Allemagne en 1945.

États-Unis: opération de police au Texas pour une présumée prise d'otage dans une synagogueUn homme armé a pris plusieurs personnes en otage, dans une synagogue d'une petite ville du Texas ce samedi. Des négociations étaient en cours et le président Joe Biden a été informé de la situation. La rigueur de l’information sur BFM ! Tant qu’il n’y a pas de sang qui coule, la chaîne titre « présumée prise d’otages ». BFM la chaîne « présumée de désinformation ».

Etats-Unis : qui est Stewart Rhodes, le chef d'extrême droite inculpé pour 'sédition' ?Le fondateur du mouvement d'extrême droite 'Oath Keepers' a été arrêté jeudi et est inculpé de sédition pour son rôle dans l'attaque sur le Capitole. Certainement pas un de vos potes ! 'sédition' L_Express bénéficiaire D'AIDES PUBLIQUES d’État à la presse MAIS propriété de SFR/Drahi p. fortune perso 9 milliards, en affaire avec MACRON pour SFR & FRAUDEUR fiscal avec BFMTV =MOINS de projets éducatif-SANITAIRE-démocratique-ÉCOLOGIQUE +VIOLENCE SOCIALE

Je m'abonne Mais les dix élus paient cher le fait d'avoir osé défier l'ancien président et ses théories complotistes sur une fraude électorale massive qui l'aurait privé de la victoire en 2020.publié le 16/01/2022 à 06:37 - mis à jour le 16/01/2022 à 06:42 Une  prise d'otages  a tenu les médias américains en haleine toute cette nuit.Amérique du Nord Stewart Rhodes est facilement reconnaissable : cache-oeil noir, bouc poivre et sel et une casquette"Oath Keepers" ("Gardiens du serment" en français), nom d'un mouvement américain d'extrême droite organisé en milices anti-gouvernement dont il est le fondateur et le chef.États-Unis , un individu qui tentait de rentrer dans une maison depuis la cheminée, dans la nuit du samedi 8 au dimanche 9 janvier, est resté coincé , nous rapportent nos confrères de  .

Ils sont ostracisés par leurs collègues et attaqués férocement par la base trumpiste enragée. Jusqu'à devenir des parias. Elles ont été finalement libérées saines et sauves. Trump se déchaîne contre eux. La justice l'accuse d'avoir comploté"en vue d'empêcher le transfert pacifique du pouvoir", en usant de moyens violents contre le siège du Congrès, le 6 janvier 2021. Il les critique, les insulte et leur colle dans les pattes des adversaires aux primaires, en espérant torpiller leur réélection en novembre, lors du scrutin de mi-mandat. Les forces de l'ordre ont en fait déclenché l'assaut, durant lequel l'assaillant a été tué.   Et sa vendetta marche. Après son départ, le propriétaire pense entendre une voix.

A force d'être harcelé et de recevoir une avalanche de menaces de mort, Anthony Gonzalez [député de l'Ohio], inquiet pour la sécurité de sa famille, a annoncé en septembre qu'il ne se représenterait pas. Et ce que l'on a pu entendre était tout sauf rassurant. Stewart Rhodes se distingue par un parcours atypique : enrôlé dans l'armée après le lycée, il retrouve vite la vie civile après s'être fracturé la colonne vertébrale lors d'un saut d'entraînement en parachute. Suivi, un mois plus tard, par Adam Kinzinger [Illinois]. Quant aux autres, beaucoup gardent le silence en essayant de se faire oublier. Il avait avec lui une arme à feu et des explosifs.   Liz Cheney, voix discordante Celle qui a le plus souffert jusqu'ici, c'est Liz Cheney, le fer de lance de la résistance anti-Trump.  LIRE AUSSI >>. En mai, elle a été démise de ses fonctions de n° 3 de la Chambre, puis excommuniée par la branche du Wyoming du Parti républicain. Mais selon la chaîne NBC, il faisait plutôt référence à une sœur d'armes, une scientifique pakistanaise condamnée en 2010 à 86 ans de prison pour avoir tenté de tuer des militaires américains en Afghanistan . De retour dans la maison, une policière confirme bien la présence d'une personne dans la cheminée.

Elle doit maintenant affronter une adversaire adoubée et financée par Trump."C'est plutôt choquant de voir cette étoile montante, membre de l'establishment, devenue persona non grata chez les républicains", observe Bryan Gervais, professeur à l'Université du Texas. Les négociations semblaient compliquées, ce qui a donc conduit les autorités à déclencher l'intervention.  LIRE AUSSI >> Trump et son nouveau réseau social : les coulisses d'une offensive médiatique Mais Liz Cheney n'a pas mis de sourdine à ses critiques. Au contraire. Le candidat à la présidentielle en déplacement ans les Hauts de France a annoncé vouloir accueillir les. Le Parti républicain est"à un tournant", écrit-elle dans une tribune virulente.

Il doit choisir entre"la vérité et la fidélité à la Constitution" et le"culte de la personnalité" de Trump. Seulement voilà, la formation d'Abraham Lincoln minimise toujours la gravité de l'attaque contre le Capitole et propage les élucubrations de l'ex-président. Tout cela à des fins électoralistes."Le parti est focalisé sur le scrutin de novembre et n'a qu'un objectif : reprendre le contrôle de la Chambre. Trump étant populaire auprès de nombreux électeurs conservateurs, l'establishment républicain est prêt à continuer à lui lécher les bottes", poursuit Bryan Gervais.

  Sur le même sujet .