Est-il vrai qu’un vêtement n’est porté en moyenne que «de sept fois à dix fois» avant d’être jeté ?

22/11/2021 22:21:00

Cette estimation du nombre de fois qu’un habit est porté est régulièrement évoquée pour illustrer l’ampleur du gaspillage vestimentaire. Elle repose sur une généralisation erronée de deux études.

Gaspillage, Yannick-Jadot

👕 Vous avez peut-être déjà lu qu'un vêtement est porté environ 7 à 10 fois avant d'être jeté. CheckNewsFr a remonté le fil de cette estimation : elle repose sur de vieilles publications et sur une enquête très limitée. Gaspillage

Cette estimation du nombre de fois qu’un habit est porté est régulièrement évoquée pour illustrer l’ampleur du gaspillage vestimentaire. Elle repose sur une généralisation erronée de deux études.

«une nouvelle économie textile : Redessiner l’avenir de la mode»,La note de bas de page qui est attachée à cette affirmation renvoie à deux études différentes : un sondage de 2015 de Barnardo’s, une organisation caritative britannique – «Barnardo’s, Survey of 1 500 women as part of#MyBarnardosDonation, campaign (2015)» – et une

International Journal of Consumer Studies«Les enseignes de fast fashion, telles que H&M, Zara, Primark, TopShop et New Look, vendent des vêtements à des prix très compétitifs. De plus, leurs modèles sont conçus pour être portés moins de dix fois.»

Lire la suite:
Libération »

Roanne : Silvio De Sousa suspendu à cause d'un geste sur un arbitre lors d'un match amical - BeBasket

Accusé d'avoir frappé l'arbitre Paul Antiphon lors d'une rencontre amicale à Vichy à l'occasion de la dernière fenêtre internationale, le pivot roannais a écopé d'un match de suspension en Betclic ÉLITE. Il restera ainsi en civil lors de la réception de Cholet Basket. Lire la suite >>

CheckNewsfr LIBÈ s'emmerde le Lundi !

'Ma fille est porteuse de trisomie 21 mais elle est surtout super intelligente''Louise, avec son étiquette 'handicap', est plutôt de celles qu’on scrute, qu’on teste et qu’on chiffre pour voir ce qui ne fonctionne PAS chez elle. Ça m’a rendu triste', raconte le papa de Louise. 😘😘 La réalité : 'le quotient intellectuel moyen chez les jeunes adultes est de 50, équivalent à celui d'un enfant de 8–9 ans.' Super intelligente? trisomie 21? Oh c'est quoi ça encore

Charlene de Monaco : elle serait aidée par l'ex de Naomi CampbellLa princesse Charlene de Monaco, 43 ans, serait en contact avec Vladimir Doronin, l'ex milliardaire du mannequin Naomi Campbell, alors qu’elle traverse une période difficile, après avoir été admise dans un centre de traitement la semaine dernière pour des problèmes médicaux non divulgués. Prince••••cesse ? La vie quoi peut-être Les freins vont lâcher un jour pour elle aussi comme son ex belle mère Grace Kelly? Le scandale d etre trompé dans la royauté est un affront sûrement ? Lady Diana l aurait elle payée aussi? MYSTÈRE...

Rennes est « capable de faire de grandes choses », confirme Bruno GenesioInvaincus depuis onze matchs, les Bretons, emballants, grimpent provisoirement à la deuxième place du classement après leur succès face à Montpellier

Vincent Labrune, président de la LFP, après OL-OM : « Il est temps de renverser la table »« Il est temps de renverser la table » Au lendemain d'OL-OM, Vincent Labrune, le président de la Ligue, réclame des changements profonds pour en finir avec la violence qui gangrène les stades de Ligue 1 Il est marrant lui. Tres marrant Mais faut que tu démissionnes mec ! T’es à la rue, t’es fantomatique !! Heureusement tu t’es un peu réveillé quand même… C'est son taff à ce guignol, hein

Jennifer Lopez époustouflante dans cette robe de créateur - ElleLors de sa prestation pour les American Music Awards, Jennifer Lopez a enflammé la scène musicale dans une robe originale d’un grand créateur.

infographie de 2019 de Novethic (filiale du groupe Caisse des dépôts).LIFE Ma fille est porteuse de trisomie 21 mais elle est surtout super intelligente - BLOG "Louise, avec son étiquette 'handicap', est plutôt de celles qu’on scrute, qu’on teste et qu’on chiffre pour voir ce qui ne fonctionne PAS chez elle.La princesse Charlene de Monaco, 43 ans, serait en contact avec Vladimir Doronin, l'ex milliardaire du mannequin Naomi Campbell, alors qu\u2019elle traverse une p\u00e9riode difficile, apr\u00e8s avoir \u00e9t\u00e9 admise dans un centre de traitement la semaine derni\u00e8re pour des probl\u00e8mes m\u00e9dicaux non divulgu\u00e9s.En battant Montpellier, Aguerd et les Rennais grimpent provisoirement à la deuxième place du classement.

Plusieurs sources y sont citées, dont la Fondation Ellen MacArthur. Dans le rapport de 2017 de la fondation réalisé en collaboration avec le cabinet de conseil McKinsey et intitulé «une nouvelle économie textile : Redessiner l’avenir de la mode», on lit que «dans le monde, les consommateurs gaspillent 460 milliards de dollars chaque année en jetant des vêtements qu’ils pourraient continuer à porter, et on estime que certains vêtements sont jetés après seulement sept à dix utilisations». Par. La note de bas de page qui est attachée à cette affirmation renvoie à deux études différentes : un sondage de 2015 de Barnardo’s, une organisation caritative britannique – «Barnardo’s, Survey of 1 500 women as part of#MyBarnardosDonation, campaign (2015)» – et une «une enquête sur les habitudes des jeunes consommateurs de mode» de Louise R.\n\n\tDes \u00abprobl\u00e8mes de sant\u00e9 mentale\u00bb \u00e9voqu\u00e9s\nUn peu plus t\u00f4t cette ann\u00e9e, le prince Albert a d\u00e9clar\u00e9 que sa femme souffrait d'une infection des sinus. Morgan et Grete Birtwistle parue dans l’ International Journal of Consumer Studies en 2009. Dans cette dernière, il est indiqué que : «Les enseignes de fast fashion, telles que H&M, Zara, Primark, TopShop et New Look, vendent des vêtements à des prix très compétitifs. Le deuxième but des Bretons est un chef-d’œuvre collectif qui a impliqué la moitié de l’équipe et s’est achevée par une remise de la tête de Gaëtan Laborde puis une reprise de volée gagnante de Lovro Majer (28e).

De plus, leurs modèles sont conçus pour être portés moins de dix fois.\nL'homme d\u2019affaires russe, qui a fait la une des journaux en 2008 pour sa relation avec Naomi Campbell, dont il s'est s\u00e9par\u00e9 en 2013, est un proche de Charl\u00e8ne et Albert, et se serait rapproch\u00e9 de la princesse durant ses derniers mois de convalescence.» Cette donnée est issue d’un article publié dans la revue de la Harvard Business School , en 2004 (et révisé en 2007) sur Zara. «Les vêtements Zara n’étaient pas conçus et fabriqués pour être très durables ; ils étaient décrits comme des “vêtements à porter dix fois”», écrivent les auteurs. Ainsi, il ne s’agit pas d’une estimation réelle du nombre de fois qu’un habit est porté.\n\n\n\n\nVladimir Doronin l'aurait aid\u00e9e durant son s\u00e9jour en Afrique du Sud, o\u00f9 elle est rest\u00e9e bloqu\u00e9e pour des raisons de sant\u00e9 de la mi-mai jusqu\u2019au d\u00e9but novembre. Et encore moins d’un chiffre concernant l’ensemble des vêtements. On sait aussi qu’on aura des matchs plus difficiles qu’il faudra gagner.

Echantillon exclusivement féminin et relativement réduit Quant au sondage, il a donc été réalisé en 2015 au Royaume-Uni par Censuswide pour Barnardo’s, à l’occasion d’une campagne de don de vêtements. «Une enquête détaillée sur les habitudes des femmes en matière de mode, menée auprès de 1 500 femmes âgées de plus de 16 ans, a révélé que la majorité des achats de vêtement à la mode ne voient la lumière du jour que sept fois», détaille l’organisation caritative dans un communiqué intitulé «les habitudes vestimentaires des femmes britanniques exposées». \u00abJe vais probablement le dire plusieurs fois, mais cela n'a rien \u00e0 voir avec notre relation. Contacté, Censuswide a fourni à CheckNews le détail de l’étude. La quatrième question posée aux répondantes est celle-ci : «Lorsque vous achetez un vêtement pour une soirée ou une occasion spéciale, combien de fois allez-vous le porter avant de le considérer comme “vieux” ?» Sur 1 480 participantes, 45,3% ont répondu qu’elles ne «considèrent jamais comme vieux un vêtement [acheté] pour une sortie ou une occasion spéciale». Parmi les 54,7% restant, Censuswide observe que la moyenne est de 6,89 utilisations, soit sept fois si l’on arrondit. C'est d'une autre nature\u00bb, a-t-il assur\u00e9. Les grandes équipes sont celles qui ne laissent rien à l’adversaire.

L’origine du chiffre qui tourne depuis des années. Pourtant, ce chiffre obtenu sur un échantillon exclusivement féminin et relativement réduit (la moyenne ne porte que sur une grosse moitié de l’échantillon) concerne uniquement l’utilisation d’habits achetés pour une occasion particulière et n’implique pas, par ailleurs, que les vêtements soient forcément jetés passé ce seuil de sept usages. Cette estimation, souvent transformée à tort en propos général, revient pourtant très régulièrement dans les articles ou les prises de position sur le gaspillage vestimentaire et la fast fashion. Fin septembre, une internaute était remontée sur Twitter jusqu’à .