Entente: l'UE inflige une amende de plus de 344 millions d'euros à cinq banques

Entente: l'UE inflige une amende de plus de 344 millions d'euros à cinq banques

Banques, Concurrence

02/12/2021 22:02:00

Entente: l'UE inflige une amende de plus de 344 millions d'euros à cinq banques

Cette amende met définitivement fin à une enquête lancée en 2013 par Bruxelles, qui avait déjà donné lieu à 1 milliard d'euros de sanctions.

À lire aussiUnion européenne : le patronat veut une réglementation plus simple et moins contraignanteCes amendes clôturent le troisième volet d'une enquête menée depuis 2013. Les deux premiers avaient déjà donné lieu à 1,07 milliard d'euros d'amendes en mai 2019. Cette enquête a révélé que des traders chargés des opérations de change au comptant sur certaines devises, agissant au nom des banques sanctionnées et censées être en concurrence, se coordonnaient en fait dans leurs stratégies de négociation. Leurs échanges intervenaient sur des forums de discussion professionnels.

Côte d'Ivoire 3-1 Algérie, CAN , résultat et résumé du match (20/01/2022)

«Nos décisions en matière d'ententes (...) rappellent clairement que la Commission a la volonté ferme de veiller à ce que le secteur financier soit sain et concurrentiel», a déclaré la commissaire à la Concurrence, Margrethe Vestager, citée dans un communiqué. La collusion des cinq banques «

a porté atteinte à l'intégrité du secteur financier au détriment de l'économie et des consommateurs européens», a-t-elle souligné.Transactions et dénonciationLes pratiques anticoncurrentielles identifiées concernaient le négoce des onze devises faisant l'objet du plus grand nombre de transactions dans le monde, dont l'euro, le dollar américain, la livre sterling, le yen japonais et le franc suisse. Le règlement de l'affaire jeudi a fait l'objet d'une transaction avec quatre des cinq groupes impliqués pour des faits ayant concerné la période de mai 2011 à juillet 2012. headtopics.com

Pour avoir révélé l'affaire auprès de la Commission européenne, gardienne de la concurrence au sein de l'UE, la banque suisse UBS a bénéficié d'une immunité totale qui lui a permis d'échapper à 94 millions d'euros d'amende malgré son implication dans les pratiques frauduleuses. Les trois établissements britanniques Barclays, RBS (renommé NatWest en 2020) et HSBC ont obtenu des réductions de leur amende pour avoir reconnu les faits et avoir collaboré à l'enquête. Leurs sanctions financières s'élèvent respectivement à 54,3 millions d'euros, 32,5 millions d'euros et 174,3 millions d'euros.

Landes : elle force son ex-mari à écouter Michel Sardou, la justice la condamne pour harcèlement

À lire aussiComment Credit Suisse a mis Ai Weiwei à la porteLe Crédit Suisse, en revanche, n'a pas coopéré, et n'a donc pas bénéficié des réductions prévues par les procédures de clémence. Elle écope de 83,3 millions d'euros d'amende. Ces sanctions tiennent compte de la valeur des ventes réalisées par chacun des groupes en Europe, du degré de gravité et de la durée des infractions constatées.

À VOIR AUSSI– La Banque mondiale déplore une «tragique régression du développement» liée au Covid-19L'image des banques ternieLors des deux premiers volets de l'enquête européenne également conclus par des transactions en 2019, les banques américaines Citigroup et JPMorgan, ainsi que la japonaise MUFG (anciennement Bank of Tokyo-Mitsubishi) avaient également été mises à l'amende. La plupart des établissements sanctionnés par Bruxelles l'avaient déjà été par les autorités américaines et britanniques en 2014 et 2015 pour des scandales similaires, survenus au même moment et qui avaient alors considérablement terni l'image de la finance.

Plusieurs banques incriminées ont affirmé avoir définitivement tourné la page de ces pratiques frauduleuses. «Notre culture et nos contrôles ont fondamentalement changé durant les dix dernières années et ce type de comportement n'a pas sa place dans la banque que nous sommes aujourd'hui headtopics.com

Brexit : 'Ce n'est pas la catastrophe annoncée', analyse Lenglet

», a ainsi assuré un porte-parole de NatWest, sollicité par l'AFP.À lire aussiGénériques: Novartis épinglé pour entente sur les prixEn mai dernier, Bruxelles avait infligé un total de 371 millions d'euros d'amendes à trois banques d'investissement (la japonaise Nomura, la suisse UBS et l'italienne UniCredit) pour une entente sur les transactions des obligations d'État européennes entre 2007 et 2011 révélée par NatWest. La fraude portait, là aussi, sur un groupe de traders en contact les uns avec les autres sur des forums de discussion. Les amendes infligées par la Commission européenne pour pratiques anticoncurrentielles alimentent le budget général de l'UE et permettent donc une réduction des contributions des États membres et de leurs contribuables.

À VOIR AUSSI– «L'inflation pourrait être plus élevée et plus persistante que ce que nous attendons», déclare la Banque centrale américaine

Lire la suite: Le Figaro »

Que vaut la « Fan Edition » par rapport au Samsung S21 d’origine ?

20 minutes a testé le Galaxy S21 FE (pour «Fan Edition»), un smartphone intermédiaire non dénué de qualités, mais qui arrive tardivement sur le marché.

Noël 2021 : Notre sélection de montres à offrir pour homme et femmeParce que le soir de Noël est souvent l’occasion de remettre les pendules à l’heure et de faire le bilan du temps écoulé, offrir une montre est surement le plus beau cadeau.

Elle avait amputé la mauvaise jambe d'un patient, une chirurgienne condamnée à une amendeReconnue coupable de “blessure par négligence grave”, la chirurgienne de 43 ans avait plaidé “l’erreur humaine”.

Safran vise une croissance annuelle de ses revenus de 'plus de 10%' sur 2021-2025Sur la période 2021-2025, l'augmentation des revenus de Safran sera tirée par 'la croissance du chiffre d'affaires des activités de services pour moteurs civils d'environ 15%' annuelle.

Autriche : une chirurgienne ampute la mauvaise jambe de son patientLa chirurgienne de 43 ans a écopé d'une amende de 2.700 euros dont une moitié avec sursis. Le patient est décédé entre-temps. ben pas cher payée la jambe, ces charlatans ont tous les droits, à gerber !!! Nous sommes des cobayes. Destruction de l'hôpital publique de Macron ! Il faut ouvrir des lits et rendre la liberté au peuple !!

A l’âge de la retraite, 25% des plus pauvres sont déjà morts📉 A 62 ans, un quart des 5% les plus pauvres en France sont déjà morts. Il faut attendre l’âge de 80 ans pour que cette proportion soit atteinte pour les 5% les plus riches. 👉 Je me demande qui sont parmi eux les 5% qui ont envie de changer cela 🤔 👁👁👁 pat_bacc franchement ..... cela suppose que les plus pauvres restent les plus pauvres toute leur vie .... or combien ? les vraies inégalités ne me semblent pas celles que vous affirmez il y a deja une sacrée inégalité femmes / hommes en matière de pensions de retraite !