En raison de la crise sanitaire, la forte hausse des dépenses d’action sociale des départements

En raison de la crise sanitaire, la forte hausse des dépenses d’action sociale des départements | par @ptr4col

22/10/2021 16:51:00

En raison de la crise sanitaire, la forte hausse des dépenses d’action sociale des départements | par ptr4col

En 2020, les prestations sociales ont atteint le montant inédit de 40,2 milliards d’euros, selon l’étude annuelle de l’Observatoire de l’action sociale.

Article réservé aux abonnésEn 2020, conséquence de la crise sanitaire et de ses répercussions économiques et sociales, les dépenses sociales des départements ont franchi, pour la première fois, le cap des 40 milliards d’euros, selon l’étude annuelle de l’Observatoire de l’action sociale (ODAS) et de La Banque postale publiée jeudi 21 octobre. La dépense nette a augmenté de 1,6 milliard d’euros (+ 4,2 %) par rapport à l’année précédente, passant de 38,6 à 40,2 milliards d’euros. Dans le même temps, la participation de l’Etat, hors inflation, est restée quasiment stable (+ 1,4 %) : elle représente un montant de 8,4 milliards d’euros. Résultat : la charge nette supportée par les départements a progressé de 1,5 milliard d’euros (+ 4,9 %), pour atteindre 31,8 milliards d’euros.

Présidentielle 2022 : Zemmour responsable des violences lors de son meeting, selon la gauche PSG : le clan Messi commence sérieusement à douter de Mauricio Pochettino Eric Zemmour a été blessé au poignet lors de son meeting, selon son équipe

Ces dépenses sociales sont constituées de quatre grands blocs d’intervention : l’aide sociale à l’enfance – dont la prise en charge des mineurs non accompagnés (MNA) –, les personnes en situation de handicap, les personnes âgées dépendantes et l’insertion, par l’intermédiaire, notamment, du revenu de solidarité active (RSA). C’est cette dernière qui a connu la plus forte progression. La dépense nette liée au RSA a augmenté de 725 millions d’euros (+ 7 %) : elle atteint 11,1 milliards d’euros. La contribution financière de l’Etat étant restée stable (5,6 milliards d’euros), le reste à charge des départements a bondi de 15 %. Il représente à lui seul la moitié de la charge supplémentaire d’action sociale pour les départements en 2020.

Plus d’allocataires du RSALa crise du Covid a entraîné une augmentation du nombre d’allocataires du RSA de 7,5 %, pour atteindre près de 1,8 million. Toutefois, reconnaît le délégué général de l’ODAS, Didier Lesueur, headtopics.com

« si le gouvernement n’avait pas pris des mesures de soutien à l’économie, notamment dans le cadre du chômage partiel, l’impact aurait été encore plus fort ». La reprise de l’activité économique a permis d’enregistrer, depuis décembre 2020, une baisse sensible des effectifs du RSA. Cependant, souligne l’ODAS, l’arrêt des dispositifs d’aides gouvernementales et l’accroissement du nombre d’entreprises en difficulté pourraient entraîner un afflux de nouvelles demandes.

Lire aussiLes « nouveaux vulnérables », ces quatre millions de Français fragilisés par la crise« Face à cette forte augmentation des besoins, les départements risquent d’être moins bien outillés pour pouvoir y répondre »

, constate le président de l’ODAS, Jean-Louis Sanchez. L’écart ne cesse de se creuser entre les dépenses d’allocation transférées aux départements et les dotations de l’Etat. Tant que l’Etat finançait le revenu minimum d’insertion (RMI), puis le RSA, les départements n’avaient à leur charge que les dépenses d’insertion. Lorsque, en 2004, la gestion de l’allocation leur a été transférée, les dotations de l’Etat devaient couvrir l’intégralité de la dépense. Elles n’en représentent désormais qu’un peu plus de la moitié.

Il vous reste 39.34% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.Lecture duen cours sur un autre appareil.Vous pouvez liresur un seul appareil à la fois Lire la suite: Le Monde »

🔴 DIRECT - Grand débat LR sur CNEWS : «Les Britanniques se comportent comme des flibustiers», accuse Michel Barnier

Qui sera le candidat des Républicains à l’élection présidentielle de 2022 ? Pour convaincre les adhérents du parti, Michel Barnier, Valérie Pécresse, Xavier Bertrand, Eric Ciotti et Philippe Juvin débattent en direct sur CNEWS et en simultané sur Europe 1. 22h39 Michel Barnier évoque le conflit franco-britannique sur la pêche : «Les Britanniques se comportent comme des flibustiers. Ils veulent reprendre ce qu'ils ont perdu au moment du compromis post-Brexit».

ptr4col Que voulez-vous qu'on y fasse, la France est un pays très riche, regardez les profits réalisés pendant la crise du covid19, et ne niveau de la bourse aujourd'hui proche de 7000 points, du jamais vu !!!...par d'inquiétude inutile, la France devrait pouvoir s'en sortir..... 😉

Il y a 40 ans, le juge Michel assassiné en pleine rue à MarseilleIl menait la vie dure à « la French connection » et était parvenu à démanteler plusieurs laboratoires de drogues et écrouer des dizaines de truands

Les matches de tous les sports en direct, résultats et classements en temps réelSuivez tous les directs de tous les sports, les résultats des matches en live et commentaires des journalistes de L'Équipe. Bayern, Chelsea, MC hors de portée pour les clubs français, taule assurée à partir des 1/8 ème... Lewandoski BALON D'OR

Ligue des champions : encore tenu en échec, Lille reste en course pour les huitièmes de finaleLe LOSC partage une nouvelle fois les points à domicile face à Séville, au terme d’une partie insipide (0-0). Une contre-performance qui ne compromet toutefois pas les chances de qualification des Nordistes.

EN DIRECT - Tempête Aurore: trois départements encore placés en vigilance orange vent violentDans la nuit de mercredi à jeudi, les violents vents de la tempête Aurore ont déferlé sur une large partie Nord-ouest du pays et ont progressé jusqu'en région parisienne, avant de se déplacer progressivement vers l'Est du pays. Selon Météo-France, des pointes à 175 km/h ont été recensées à Fécamp,...

L'AS Rome en prend six à Bodo Glimt en Ligue Europa ConferenceL'AS Rome de José Mourinho s'est lourdement inclinée ce jeudi sur la pelouse des Norvégiens de Bodo Glimt (1-6) en Ligue Europa Conference. C'est la première fois qu'une équipe dirigée par le Portugais encaisse six buts dans une rencontre. L'effet mourinho déjà mort Même Bodo Glimt savaient même pas qu'ils existaient Domenech Mourinho 🤣🤣🤣

Viols en forêt de Sénart : l'homme condamné à 20 ans de réclusion en appelLa cour d'assises d'appel de Paris a condamné un homme à 20 ans de réclusion criminelle pour plus d'une trentaine de viols en forêt de Sénart.