En Méditerranée, le nombre de décès de migrants grimpe en flèche

⚫ Le nombre de décès de migrants en Méditerranée grimpe en flèche, avec plus de 1.300 vies perdues depuis janvier

Migrations, Migrants

26/11/2021 02:20:00

⚫ Le nombre de décès de migrants en Méditerranée grimpe en flèche, avec plus de 1.300 vies perdues depuis janvier

Le 17 novembre, 75 personnes ont perdu la vie au large des côtes libyennes. Avec plus de 1 300 vies perdues depuis janvier l’année 2021 est d’ores et déjà plus meurtrière que chacune des trois années précédentes.

«Dix morts évitables […]. Comment pouvons-nous accepter cela en 2021 ?»Car si Emmanuel Macron assure queLa plupart partent de Libye et, dans une moindre mesure, de la Tunisie, d’Algérie et d’Egypte, dans l’espoir d’une vie meilleure sur le Vieux-Continent. Un nombre croissant de mineurs isolés, de femmes enceintes ou de nouveau-nés font partie des candidats au départ. Mais la traversée est de plus en plus périlleuse. Outre la longueur du voyage, qui peut prendre plusieurs jours à bord de bateaux pneumatiques surchargés et non navigables, l’Union européenne ne cesse d’entraver les activités de sauvetage en mer. Ces dernières années, les autorités italiennes ont régulièrement empêché les navires humanitaires de repartir en mer. Des

Lire la suite: Libération »

Retour sur l’affaire Léo Grasset

Le célèbre youtubeur est accusé de violences psychologiques et sexuelles par plusieurs femmes vidéastes : témoignages de Manon Bril (« C’est une autre histoire »), Clothilde Cha... Lire la suite >>

celui des francais sdf qui meurent dans la rue aussi...dans l indifférence générale. . Enfin de bonnes nouvelles, il faut continuer. Laurent Joffrin, ami intime de la famille Le Pen a encore frappé. Oui mais on s'en balec de la Méditerranée, Le Touquet c'est sur la Manche... Des migrants ? 😏😏😏 Pourquoi les médias n'arrivent pas à les appeler correctement ? Ils étaient des êtres humains !! Des hommes, des femmes et des enfants. Ils ont eu des espoirs, des rêves comme tout le monde !!

En plus avec le réchauffement climatique, il va y avoir des requins en Méditerranée maintenant.

Le point sur l'épidémie en cartes et courbes avant le Conseil de défenseAlors que la 5e vague de l'épidémie de coronavirus s'accélère, Emmanuel Macron réunit un énième Conseil de défense sanitaire ce mercredi pour évoquer la situation sanitaire. Sachant qu'1 peu + de 80% de la pop éligible est vax, que le vax réduit à 90% les formes graves (sauf si cette info est elle aussi erronée) Que le fait est établi que la vax n'empêche pas la contaminat° En quoi utiliser l'indicateur de 'cas' comme avt vaccinat° a t'il du sens ?

Bruno Le Maire menace d'interdire le site Wish en FranceQuelques heures plus tôt, la répression des fraudes annonçait le déréférencement du site des moteurs de recherche et des magasins d'applications en raison de la vente de produits non-conformes. Il ferait mieux d interdire le patron du Médef deja putain les priorités du gouvernement ! c'est du lourd.. Il serait temps ! Franchement surtout pour acheter de la pure merde sur ce site qui, sans vouloir faire mon écolo de base, balance des tonnes de CO2 pour produire des fake Rolex en plastique qui finissent à la poubelle après 2 semaines…

Le PSG et le Qatar commencent à en avoir marre de Mauricio PochettinoL'aventure parisienne de Mauricio Pochettino ne devrait pas se poursuivre au-delà de cette saison. Car en interne, la cote de l'Argentin est au p (...) - Footmercato Avant et après le PSG ils sont bon et pas au PSG donc le problème vient forcément du PSG. Et l'année prochaine il remportera la Champion's League avec MU 😂 Et nous ont en a marre du QSG

Le site de vente en ligne Wish va disparaître des grands moteurs de recherche en FranceLes services français de la répression des fraudes ont demandé le déréférencement de cette plate-forme, dont l’application ne sera plus disponible dans les magasins virtuels, en raison de la présence à la vente de produits non conformes et dangereux. Thank you, 300,000 USD BIG FISH . GRANPA TOOK STORIES.SORIES. Tant mieux Fin de WISH/Chine : c'est un peu comme la fin des haricots, mais cette fois, c'est celle du riz; les mesures de rétorsion commerciale se mettent enfin en place afin de protéger le marché Européen; les Chinois vont nous manger tout cru.

Covid-19: 32.591 cas détectés en 24h en France, un record depuis le mois d'avril8765 personnes sont actuellement hospitalisées en France pour une infection au Covid-19 dont 1483 en réanimation. On va crever à petit peu grâce à nos amis novax et les gens qui se fouttent des gestes barrieres..... Donc le vaccin ne sert à rien 💁‍♀️ Et que des non vaccinés 😂

A Tripoli, dans le nord du Liban, le spectre du décrochage scolaire« Des familles sont contraintes à de douloureux arbitrages : “Vais-je nourrir mon enfant ou l’envoyer à l’école ?” L’éducation devient un luxe. » A Tripoli, dans le nord du Liban, le spectre du décrochage scolaire I think that nsp14 is the cause of the sharp decrease in coronavirus in Japan. Therefore, if you bring the Japanese coronavirus with this nsp14 to your country, I think the coronavirus in your country will disappear, just as the coronavirus in Japan disappeared. coronavirus horrible Ce n'est pas une question de 'luxe', c'est juste le rappel que l'outil monnaie est un outil d'exclusion. Les prix sont faits pour éliminer des citoyens de l'accès. L'avenir est à une société postmonétaire. Renseignez-vous 🙂

2 mai 2021 abonnés La veille, les cadavres de dix migrants, sans doute morts étouffés par les gaz d’échappement du moteur, ont été retrouvés par le navire de sauvetage de Médecins sans frontières (MSF), à 50 kilomètres de la Libye, à bord d’un bateau en bois bondé. Selon les témoignages, les corps sont restés plus de treize heures dans un espace exigu du pont inférieur de l’embarcation, au milieu des survivants, qui présentent des signes de stress et de traumatismes aigus. «Dix morts évitables […]. Comment pouvons-nous accepter cela en 2021 ?» s’est indigné MSF sur Twitter. Une traversée de plus en plus périlleuse Car si Emmanuel Macron assure que «la France ne laissera pas la Manche devenir un cimetière» , la Méditerranée enregistre déjà près de 23 000 morts et disparitions depuis 2014, dont plus de 80 % sur la route centrale qui relie l’Afrique du Nord à l’Italie et Malte. Avec plus de 1 300 vies perdues depuis janvier, l’année 2021 est d’ores et déjà plus meurtrière que chacune des trois années précédentes. Des chiffres assurément sous-estimés en raison du nombre de bateaux fantômes, ces navires qui disparaissent en mer sans aucun survivant et qui ne sont donc pas comptabilisés. L’OIM indique avoir déjà retrouvé, à de nombreuses reprises, des restes humains sur les côtes libyennes qui ne sont liés à aucun naufrage connu. La plupart partent de Libye et, dans une moindre mesure, de la Tunisie, d’Algérie et d’Egypte, dans l’espoir d’une vie meilleure sur le Vieux-Continent. Un nombre croissant de mineurs isolés, de femmes enceintes ou de nouveau-nés font partie des candidats au départ. Mais la traversée est de plus en plus périlleuse. Outre la longueur du voyage, qui peut prendre plusieurs jours à bord de bateaux pneumatiques surchargés et non navigables, l’Union européenne ne cesse d’entraver les activités de sauvetage en mer. Ces dernières années, les autorités italiennes ont régulièrement empêché les navires humanitaires de repartir en mer. Des «blocages politiques» , selon les ONG, qui appellent à davantage de solidarité européenne. Il faut désormais des heures, voire des jours d’attente en mer, avant qu’un navire de sauvetage ne vienne porter secours aux naufragés. Dans la nuit du 21 au 22 avril, le navire Ocean Viking avait reçu plusieurs appels de détresse, relayés par la hotline Alarm Phone, de trois canots de fortune qui faisaient face à des conditions météorologiques difficiles et des vagues de six mètres de haut. «Les autorités libyennes auraient dû coordonner les secours, mais elles ne l’ont pas fait. Nous avons mis les bouchées doubles pour leur venir en aide, mais notre bateau était à dix heures de navigation des embarcations. Lorsque nous sommes arrivés, nos équipes n’ont pu constater que des dizaines de cadavres flottants. Il n’y a eu aucun survivant» , se souvient avec amertume François Thomas, président de SOS Méditerranée. Au moins 130 personnes sont décédées ce jour-là. Un énième naufrage qualifié de «moment de la honte» par le pape François. La Libye, «un enfer sur terre» Lorsque leur embarcation fait naufrage, les migrants et demandeurs d’asile n’ont souvent que deux options : mourir en mer ou être interceptés par les autorités libyennes. Un accord controversé entre ces dernières et l’Italie, prévoyant une aide financière et la formation des garde-côtes libyens aux opérations de sauvetage, a été renouvelé en janvier 2020 en dépit de la protestation des organisations humanitaires. Homicides, torture, disparitions forcées, viols, enlèvements… Dans son rapport «Between life and death : Refugees and migrants trapped in Libya’s cycle of abuse» , Amnesty International avait dressé un constat accablant sur les violences perpétrées contre les migrants dans les centres de détention libyens, où les migrants sont reconduits. L’OIM estime que près de 30 000 personnes ont été interceptées depuis janvier, soit près d’un migrant sur deux ayant quitté la Libye, alors que le pays ravagé par la guerre n’est pas reconnu comme un lieu «sûr» par les Nations unies et l’UE. «La Libye est considérée comme l’enfer sur terre pour celles et ceux qui en partent. Ils ont conscience des risques qu’ils prennent en prenant la mer mais estiment qu’ils n’ont plus le choix. Et ce n’est pas en construisant des murs et en créant des obstacles au départ qu’on les empêchera de tenter d’accéder à une vie meilleure, assure François Thomas.