İnternational

İnternational

En Autriche, un « pont aérien » pour venir cueillir des asperges

Pour contourner la fermeture de la frontière hongroise, Vienne fait venir la main-d’œuvre de l’Est par avion pour travailler dans les secteurs de l’agriculture et la santé

10/04/2020 16:34:00

Pour contourner la fermeture de la frontière hongroise, Vienne fait venir la main-d’œuvre de l’Est par avion pour travailler dans les secteurs de l’agriculture et la santé

Pour contourner la fermeture de la frontière hongroise, Vienne fait venir la main-d’œuvre de l’Est par avion pour travailler dans les secteurs de l’agriculture et la santé

Un marché de Vienne, le 30 mars. HERBERT P. OCZERET / AFPA 62 ans, Werner Magoschitz vit tellement par et pour l’asperge depuis plus de quarante ans qu’il a accroché des photos de son légume favori aux murs de son atelier d’emballage. Celui-ci ne tourne qu’au ralenti, bien que les asperges aient déjà commencé à sortir de terre dans la centaine d’hectares de ses champs étalés le long du Danube, à quarante-cinq minutes à l’est de Vienne.

« Il est urgent de s’interroger sur les causes profondes de la fracture entre jeunes des banlieues et forces de l’ordre » « On est là pour dénoncer le racisme institutionnel » A Paris, contre les violences policières: «On est la génération de demain, à nous de donner de la voix»

« D’habitude, j’ai plus de deux cents travailleurs en cette saison pour récolter. Des Roumains, des Polonais, des Slovaques… »,calcule l’agriculteur en pointant du doigt le petit groupe de femmes qui s’affairent le long de la chaîne de nettoyage et de tri.

« Cette année, je n’ai réussi pour l’instant qu’à recruter une trentaine de Roumains, parce qu’ils sont arrivés avant le 15 mars. »Article réservé à nos abonnésLire aussiCoronavirus : l’Autriche, premier pays d’Europe à annoncer une réouverture des commerces

Le 15 mars, c’est la date à partir de laquelle l’Europe centrale s’est barricadée face au coronavirus et où tous les pays de la région ont fermé leurs frontières. Ces décisions ont un impact énorme sur l’activité de pays comme l’Autriche, où 16,1 % des travailleurs sont étrangers, dont une grande majorité des citoyens d’ex-Europe de l’Est.

Et, même si le pays s’enorgueillit d’être le premier d’Europe à débuter le déconfinement, les frontières ne sont pas près de rouvrir.« Aucun pays européen ne veut prendre le risque de laisser entrer des gens malades, et nous ne savons pas combien de temps cela va durer »,

a averti le chancelier Sebastian Kurz, lundi 6 avril, en demandant à ses concitoyens d’envisager de rester en Autriche pour les vacances d’été. Le gouvernement écolo-conservateur a certes conclu des arrangements avec les pays voisins pour laisser passer les travailleurs frontaliers, à commencer par la Hongrie de Viktor Orban dont Vienne s’abstient de critiquer les dérives en matière d’Etat de droit pour cette raison.

Coût pris en charge par la régionMais cela ne règle pas toutes les situations. Notamment dans les secteurs totalement dépendants de la main-d’œuvre de l’Est, comme l’agriculture et la santé.« Nos employés ne sont pas des frontaliers, ils viennent pour plusieurs mois, j’ai 120 personnes qui attendent de pouvoir venir de Roumanie,

Des milliers de personnes manifestent à Tel-Aviv contre un projet d’annexion de Cisjordanie Violences policières : 23.300 manifestants en France dont 5.500 à Paris Marlène Schiappa « veut faire plus » au sein du gouvernement

explique le producteur d’asperges.Il faut que la Hongrie les laisse passer. »Mais, pour l’instant, Budapest n’accepte toujours que le passage – de nuit et sur un corridor bien précis – des Roumains désirant rentrer dans leur pays, pas dans l’autre sens.

Face à ce blocage, l’Autriche a décidé de mettre en place des avions pour aller chercher les travailleurs au pays. Les deux premiers vols, venus de Sofia et de Timisoara, ont atterri lundi 30 mars dans l’aéroport quasi désert de Vienne. A bord, 231 assistantes à domicile venues s’occuper de personnes âgées du Land de Basse-Autriche. Elles ont été immédiatement placées en quarantaine dans un hôtel bon marché des alentours de l’aéroport.

Lecture duen cours sur un autre appareil.Vous pouvez liresur un seul appareil à la foisContinuer à lire iciCe message s’affichera sur l’autre appareil.Pourquoi voyez-vous ce message ?Parce qu’une autre personne (ou vous) est en train de lire

Le Mondeavec ce compte sur un autre appareil. Lire la suite: Le Monde »

ensemble_pour_notre_regularisation_sans_exception Les frontières ne sont pas fermées ? On a toujours besoin de plus pauvre que soit... La Fontaine enfin je crois suis pas sur... Mondialisation heureuse

1.248 postes en plus pour l'école primaire en septembreUne réponse directe à la crise du coronavirus, selon le ministère de l'Education '... alors que depuis 40 ans l'Education nationale a déclaré les banlieues pauvres comme prioritaires, JM Blanquer confirme que les zones rurales sont prioritaires, au détriment des quartiers populaires.' (Rien pour le secondaire au passage) Ils vont pouvoir finir dans de meilleures conditions les 173 heures de travaux accumulés et non-faits depuis le confinement. Continuité démagogique Autant pour les soignants

Coronavirus en direct : 7 148 personnes sont à l’hôpital pour des soins lourds en FranceEn vingt-quatre heures, 482 personnes ont été admises en réanimation, selon le bilan dressé mercredi soir par le directeur général de la santé, Jérôme Salomon. Le solde net des entrées et des sorties s’établit à +17, en baisse par rapport à hier. Un mort de plus c'est un mort de trop. Le site 'santé public france' annonce 562. voila le bilan de la 5G, ces a cause de sa et tout le monde le sais.....

Coronavirus en direct : première légère baisse en France du nombre de patients en réanimation12 210 personnes sont mortes des suites du Covid-19 dans le pays, a déclaré jeudi soir le directeur général de la santé, Jérôme Salomon, pour qui il est « absolument indispensable de poursuivre le confinement ». ▶ Les chiffres à retenir du point quotidien de Jérôme Salomon, le directeur général de la santé : Bonne nouvelle! Il faut continuer le combat! Le covid malgré ses inconvénients a au moins deux avantages ; 1°) Miliaire : test in vivo en grandeur réelle de l'efficacité d'une arme biologique de destruction massive 2°) économique ; ou comment renverser la table et redistribuer les cartes.

EN DIRECT - Coronavirus : toujours plus de 7.000 personnes en réanimation en FranceMême si l'augmentation de nouvelles admissions en réanimation continue de faiblir, 7.148 cas graves sont toujours traités dans les hôpitaux français. Le bilan humain du Covid-19 s'approche désormais des 11.000 morts dans le pays, tandis que l'économie subit la crise de plein fouet. Qui disait que les chinois ne s etreignaient pas ? Arrêtons avec la Chine, ce pays est hors sol ! UN SEUL CHIFFRE 10.869 décès au total. Le reste c'est de la couille en barre. Mettre les EHPAD de côté c'est juste la honte sans nom. Je reste poli.

Coronavirus, en direct : 541 morts en France à l'hôpital en 24h, 7.632 au totalLe coronavirus à l'origine de la maladie nommée «Covid-19» et parti de la ville chinoise de Wuhan, s'est désormais répandu sur toute la planète. On dénombre 10.328 morts en France. | La pandémie a fait plus de 80.000 morts à travers le monde, pour plus de 1.350.759 cas recensés. Record, voilà où commencer avec le vaccin Faut vraiment arrêter avec la course aux chiffres tout ce dont on besoin les gens s est de savoir que l État peut les soigner Le docteur PERRONE est quelqu'un de très intelligent de sage de vrai. Quant à DERAY il est grotesque il coupe la conversation preuve qu'il veut manipuler par la parole.

La marque TEALER lance une collection pour venir en aide aux soignants - VoiciC'est une belle initiative qu'on souhaite vous partager aujourd'hui : la marque de streetwear TEALER lance une collection exclusive pour venir en aide au personnel soignant....