Emmanuel Macron a-t-il un problème avec les femmes intelligentes ?

Emmanuel Macron a-t-il un problème avec les femmes intelligentes ?

Emmanuel Macron

11/01/2022 21:44:00

Emmanuel Macron a-t-il un problème avec les femmes intelligentes ?

« Je suis un converti tardif au féminisme, mais comme tous les convertis, je suis résolu », avait confié le candidat Macron dans un grand papier publié dans Vanity Fair France en 2017. Quatre ans plus tard, nous avons ont retrouvé les 16 femmes qui, à l'époque, avaient pris la pose pour nous, à cette occasion. Elles étaient alors certaines d’incarner le changement. Texte : Lisa Vignoli et Hugo Wintrebert.

Stanislas Guerini, le patron de LREM, sans oublier le président de l’Assemblée nationale,Richard Ferrand, le chef du groupe LREM à la chambre basse,Christophe Castaner, et son homologue au Sénat,François Patriat. Que des costumes-cravates. La plupart des ministres qui comptent, à commencer par Gérald Darmanin et Bruno Le Maire, sont eux aussi des hommes. Certes, au sein du cabinet présidentiel, la domination des mâles est un peu moins tranchée puisque le deuxième sexe occupe à peu près un tiers des places. Mais, comme le résume Marlène Schiappa, « la politique reste un boys’ club géant, même si, de temps en temps, quelques intruses s’en sortent ».

Lire la suite: Vanity Fair France »

La bourde de Valérie Pécresse qui évoque le départ du préfet de police

La présidente de la région Île-de-France a publiquement évoqué le départ du préfet de police de Paris, Didier Lallement, avant de rétropédaler. Lire la suite >>

S'il avait un problème avec les femmes intelligentes il n'aurait pas épousé Brigitte. C'est pas gentil pour brizite ca 😕 Les femmes tout court

Face au « complotisme » et aux « fausses informations », Emmanuel Macron rend hommage au rôle de la presseLe chef de l’Etat présentait ses vœux à la presse, mardi 11 janvier, au lendemain de ceux du candidat d’extrême droite à la présidentielle Eric Zemmour, pour qui les journalistes sont les femmes et les hommes « les plus détestés de France ». 🤣🤣🤣🖕 ... Macron tu est un trou du cul un TRAÎTE à la nation Française et tu est le champion de la désinformation et tu es un conspirationiste contre le peuple! 🤬

'Nous n'oublions pas' le journaliste otage Olivier Dubois au Mali, assure Emmanuel Macron'Un travail inlassable est mené par nos équipes diplomatiques, nos militaires et les services compétents', a affirmé le chef de l'Etat lors de ses vœux à la presse. ne pas désespérer croire à sa libération prochaine

A Nice, Emmanuel Macron présente ses propositions sur la sécurité ; la droite attaque son bilanEn déplacement à Nice, lundi, le président de la République a notamment réitéré son intention de vouloir « doubler les policiers sur le terrain d’ici 2030 ». A chaque proposition des oppositions nous aurons les contres propositions de ce que l'on va faire que l'on a pas fait....fatiguant! Cause toujours tu ne m'intéresses pas...😉 Au bout de 5 ans il s’inquiète de cette France gangrenée de délinquants et voyous en tout genre... Charlot du vent que du vent ... Vive la France avec Zemmour ...

A Nice, Emmanuel Macron se saisit du sujet de la sécurité pour s’installer un peu plus dans la campagne présidentielleLe chef de l’Etat a défendu son bilan face aux critiques de la droite, sur les terres d’Eric Ciotti. Et il s’est projeté dans l’après-2022, en proposant une hausse du budget du ministère de l’intérieur de 15 milliards d’euros sur cinq ans. gatinois4 C'est justement une immigration de masse et l'insécurité qui va avec qui constituent le fer de lance de la destruction du patriotisme , de la citoyenneté et en finalité de la France , afin de nous noyer dans l'Europe par la fédéralisation. C'est une programmation depuis 40 ans . gatinois4 Hausse du budget sécurité...mais tjs rien pour la santé... 🤮🤮🤮

Macron choisit Paris pour accueillir la Maison du dessin de presseEt à la fin, c’est Paris qui gagne. Macron choisit Paris pour accueillir la Maison du dessin de presse. Une décision présidentielle qui provoque la colère des villes concurrentes, et notamment des partisans de Limoges, qui dénoncent un « fait du prince » Il veut éviter la province. Ils craignent pour sa sécurité. Il a l'air malade Macron sur cette photo, aurait-il des soucis de santé ? 🇫🇷 en même temps on demande une LGV à Limoges 👇

« On aurait pu éviter ce qu’il se passe » : Martin Blachier tacle les choix d’Emmanuel Macron - GalaReçu par David Pujadas dans 24h Pujadas sur LCI, lundi 10 janvier 2022, Martin Blachier est revenu sur l'avancée de crise sanitaire en France. D'après l'épidémiologiste, la vague Delta aurait d'ail...

, les conseillers politiques, François Bayrou, le leader du Modem, Stanislas Guerini , le patron de LREM, sans oublier le président de l’Assemblée nationale, Richard Ferrand , le chef du groupe LREM à la chambre basse, Christophe Castaner , et son homologue au Sénat, François Patriat .a souligné M.depuis avril 2021, et la France "est pleinement mobilisée" pour obtenir sa libération, a assuré mardi 11 janvier Emmanuel Macron lors de ses vœux à la presse à l'Elysée.Il a aussi annoncé la création de 200 brigades de gendarmerie en milieu rural afin de « remettre de la tranquillité dans les quartiers les plus ruraux » .

Que des costumes-cravates. La plupart des ministres qui comptent, à commencer par Gérald Darmanin et Bruno Le Maire, sont eux aussi des hommes. Sans la presse, « les vagues de fausses informations auraient été plus puissantes et plus dangereuses encore » , a-t-il estimé. Certes, au sein du cabinet présidentiel, la domination des mâles est un peu moins tranchée puisque le deuxième sexe occupe à peu près un tiers des places. "Le seul otage français dans le monde" Au début de la cérémonie, le président de l'Association de la presse présidentielle (APP), Olivier Bost, journaliste à RTL, a évoqué Olivier Dubois, le "seul otage français dans le monde" depuis la libération en octobre 2020 de Sophie Pétronin , elle aussi enlevée au Mali. Mais, comme le résume Marlène Schiappa, « la politique reste un boys’ club géant, même si, de temps en temps, quelques intruses s’en sortent ». De ces travaux, il retire le besoin de « former davantage les enfants à l’esprit de méthode » face à l’ « effondrement de tout rapport à la vérité » , mais aussi de lutter contre « l’enfermement algorithmique » construit par les géants du Web, qui conduit chacun à rester cantonné à une bulle sur les réseaux sociaux. Comment expliquer que les plus beaux postes de la République continuent d’échapper aux femmes ? Certes, par l’inertie des traditions. Le président de la République a expliqué que cette généralisation de l’AFD, utilisée notamment pour lutter contre la consommation de stupéfiants, était « un élément de simplification » « magistrats de se concentrer sur les affaires plus importantes » .

« Malgré toutes les bonnes volontés, il y a toujours une cooptation entre hommes qui se fait inconsciemment », avance l’une des déçues de la photo. Une antienne de la part de l’exécutif, plusieurs fois critiqué depuis le début du quinquennat pour avoir menacé de créer lui-même un , ou encore pour avoir répertorié, sur le site du gouvernement, des sources d’information qu’il jugeait dignes de confiance, dans le cadre de la crise sanitaire. Cette absence d'information et ce silence sont insupportables, alors qu'Olivier est en situation d'urgence" , avait-elle déploré. « On a hérité d’un système politique encore très masculin », abonde Clara Koenig . La communicante du groupe LREM à l’Assemblée nationale n’a pas oublié qu’en janvier 2017, lorsqu’En marche ! a lancé son premier appel à candidatures pour les élections législatives, à peine 15 % des réponses ont émané de postulantes. « Combat culturel » De manière plus générale, Emmanuel Macron a surtout voulu se poser en héraut d’un « combat culturel ». « Les femmes hésitent à s’engager dans la vie publique, car ce monde continue de leur paraître brutal et sexiste », regrette-t-elle. Ajoutons qu’avant de devenir président, Emmanuel Macron avait travaillé à la banque Rothschild, au secrétariat général de l’Élysée puis à Bercy, trois univers essentiellement masculins, comme le fait remarquer une autre. « C’est une priorité et le restera » , a-t-il ajouté.

Il n’est dès lors pas très surprenant que ses hommes de confiance soient justement... des hommes. Alors ? Quel bilan pour le dynamiteur de l’ancien monde ? Chacun le sait, avec le chantre du « en même temps », les choses sont toujours plus mitigées qu’il n’y paraît. Accompagné du ministre de l’intérieur, Gérald Darmanin, et de la secrétaire d’Etat Marlène Schiappa, M.

S’il a laissé tomber la plupart de ses supportrices originelles, Emmanuel Macron a fait beaucoup pour les femmes. Dès janvier 2017, face à la désertion de candidates aux législatives, il a lui-même sonné le rappel des troupes féminines. « Réveillez-vous ! » tonne-t-il dans une vidéo un brin culpabilisatrice de quatre minutes diffusée sur ses réseaux sociaux. En parallèle, il exige qu’un fastidieux travail de sélection soit mené pour aplanir le biais de genre dans la constitution des listes de prétendants députés. « J’avais l’œil rivé sur un compteur qui nous indiquait la proportion de candidates, se rappelle Catherine Barbaroux, membre de la commission d’investiture. « Il vient déposer la première pierre factice d’un commissariat dont les travaux ne commenceront pas avant deux ans et dont la demande de permis de construire n’est même pas déposée.

Nous devions aussi veiller à ce qu’elles ne soient pas cantonnées à des circonscriptions ingagnables. » In fine, LREM investira 52 % de femmes et réussira à ce qu’elles représentent 48 % de son groupe parlementaire, faisant passer la proportion des députées de 27 à 39 %. Un exploit quand les grands partis préfèrent souvent payer des pénalités plutôt que respecter la parité : en 2018, Les Républicains ont été ponctionnés de 1,78 million d’euros de fonds publics, et La France insoumise, de 250 000 euros. « Feminism washing » Une fois à l’Élysée, Emmanuel Macron a fait en sorte que la parité soit scrupuleusement respectée dans la constitution de ses gouvernements. Le président ne s’est pas contenté d’offrir aux femmes des maroquins-strapontins justes bons pour la galerie : c’est du sérieux qu’il leur a proposé. « Emmanuel Macron a laissé la société s’ensauvager et va laisser aux Français une France Orange mécanique.

Certes, depuis le départ de Nicole Belloubet .