Elections régionales 2021 : le Rassemblement national s’ancre en Bretagne

Jadis inaudible en Bretagne, le parti de Marine Le Pen pèse désormais dans le débat politique et pourrait virer en tête au premier tour de l’élection régionale.

10/06/2021 23:20:00

« Il est indispensable de rappeler que Gilles Pennelle espère la misère pour prospérer dessus. Je ne veux plus le laisser abîmer la Bretagne » : le Rassemblement national s’ancre en Bretagne

Jadis inaudible en Bretagne, le parti de Marine Le Pen pèse désormais dans le débat politique et pourrait virer en tête au premier tour de l’élection régionale.

Article réservé aux abonnésEcharpe blanche floquée d’hermines noires portée en bandoulière, cinq conseillers régionaux du Rassemblement national (RN) se massent, ce lundi matin de mai, au cœur de la manifestation contre la construction d’un parc éolien dans la baie de Saint-Brieuc (Côtes-d’Armor). Après avoir perturbé la prise de parole Marc Le Fur, député et conseiller régional (Les Républicains, LR), les élus RN s’emparent du micro pour dénoncer à leur tour

Thomas Mangani (Angers) après le nul à Saint-Étienne : « Il y a quatre hors-jeu sur le coup franc » Résultat et résumé France (F) - Estonie (F), Qualif. CM (F), 3e journée Gr. I, vendredi 22 octobre 2021 Une étude de Twitter montre que son algorithme favorise les discours de droite

« ces monstres d’acier ». Le mouvement lepéniste poursuit ainsi son implantation en Bretagne, une région où les votes en faveur des extrêmes ont toujours été très faibles. Avec un certain succès à en croire

l’enquête Ipsos-Sopra Steria-France 3, publiée mercredi 9 juin. Au soir du premier tour de l’élection régionale, le 20 juin, le parti d’extrême droite virerait en tête, devant les douze autres listes candidates, avec 20 % des intentions de vote. Chef de file du RN breton, Gilles Pennelle se félicite : headtopics.com

« Ce tremblement de terre politique est possible grâce à la crédibilité et la lisibilité acquises ces dernières années. »Article réservé à nos abonnésLire aussiRégionales : Gilles Pennelle, le « super DRH » du RN, tête de liste en Bretagne

Après l’accession de Marine Le Pen à la présidence du parti, en 2011, cet ancien professeur d’histoire-géographie de Fougères (Ille-et-Vilaine), commune rurale de 20 000 habitants, a réactivé le mouvement en lambeaux dans la péninsule. Son ambition d’alors ?

« Dédiaboliser le Front national. »Après être devenu conseiller municipal de sa commune, cet ancien proche de Bruno Mégret a qualifié sa liste au second tour de l’élection régionale en 2015 (18,87 % des suffrages) et obtenu 12 sièges d’élus. Depuis, il use de la tribune de l’hémicycle breton pour

« ancrer le parti »dans le paysage local.Un « cocktail favorable »Eloquent, Gilles Pennelle aime se positionner en défenseur de la ruralité. Il oppose les métropoles, notamment Rennes, hermétique au vote RN et peuplé selon lui de headtopics.com

Pro D2 : après 34 défaites d'affilée, Agen gagne à nouveau Claude Puel (Saint-Étienne) après le nul contre Angers : « Un coeur énorme » Résultat et résumé Arsenal - Aston Villa, Premier League, 9e journée, vendredi 22 octobre 2021

« bobos à trottinette », aux campagnes où certaines communes du Centre-Bretagne ont plébiscité MmeLe Pen lors de l’élection présidentielle de 2017. Les tensions économiques dans l’agro-industrie, pourtant moindres que dans le reste du pays, et les crispations sociales à l’image des mouvements des « bonnets rouges » puis des « gilets jaunes » forment, selon le RN, un

« cocktail favorable »à sa montée en puissance.Fervent défenseur du modèle agricole intensif breton critiqué pour ses impacts environnementaux, Gilles Pennelle se prépare à conseiller MmeLe Pen sur les questions agricoles

Il vous reste 56.81% de cet article à lire. La suite est réservée aux abonnés.Lecture duen cours sur un autre appareil.Vous pouvez liresur un seul appareil à la fois Lire la suite: Le Monde »

Les Conquérants : le podcast des campagnes présidentielles

Au travers d’archives Alain Duhamel et Maxime Switek vous dévoilent les coulisses inédites, des victoires des campagnes présidentielles de la 5e république.

Qu’ils y restent ça les changera de Macron Il est très bien Gilles Pennelle et ne veut pas du tout la misère. La Bretagne vaut mieux que ça, et votera contre lui, j'ai toute confiance en elle. Comme quoi la Bretagne c'était mieux avant. Maintenant, il ne faut pas se voiler la face. Les gestions catastrophiques des partis traditionnels ont constitué un terreau à l'odeur de lisier pour les partis extrémistes.

Le RassemblementNational : parti fondé avec des Nazi, financé par une puissance étrangère, empêtré dans des affaires de détournements de fonds publics, dirigé par une mafia familiale tenue par un sénile et une incompétente notoire. Et t'as encore des abrutis pour voter pour ça.. C'est une problématique qui dépasse la Bretagne... attiser les peurs, favoriser tout ce qui clive, tout en s'en défendant, voilà la stratégie du RN, et à mon avis aussi celle du LR, surtout dans sa branche la plus droitière: beware !

Spiteful terrorists

Régionales 2021 : la dynamique en trompe-l’œil du Rassemblement nationalMême si le parti de Marine Le Pen semble en progression dans l’Ouest et qu’il pourrait remporter des victoires importantes, notamment en PACA, ses potentiels scores sont mesurés plus bas qu’en 2015 dans plusieurs régions. Qu'est-ce qu'il y a avec les gens qui ne peuvent pas couvrir la bouche *et* le nez ? Le nez. C'est cette tache disgracieuse au milieu de ton visage, monsieur. Le RassemblementNational : parti fondé avec des Nazi, financé par une puissance étrangère, empêtré dans des affaires de détournements de fonds publics, dirigé par une mafia familiale tenue par un sénile et une incompétente notoire. Et t'as encore des abrutis pour voter pour ça.. Je ne comprends cette acharnement à croire que le RN serait un parti qu’il faut absolument combattre. On utilise des codes d’il y a 30ans qui n’ont plus de sens aujourd’hui et beaucoup de moutons se laissent encore manipuler.

Régionales 2021 : la Loire-Atlantique, poumon économique et terre d’âpres conflits en Pays-de-LoireDans le sillage du projet d’aéroport à Notre-Dame-des-Landes, abandonné en 2018, l’implantation d’Amazon, l’artificialisation des terres et la création d’un super méthaniseur font l’objet de contestations, dans le département et au-delà.

Régionales 2021 : le front républicain contre l’extrême droite menacé de déliquescenceDepuis l’émergence dans les urnes du Front national, il y a plus de trente ans, les élections régionales représentent bien souvent un test pour la solidité du barrage républicain face à l’extrême droite. Le rendez-vous de 2021 pourrait y creuser une brèche La droite traditionnelle a disparu car elle s’est rapprochée de l’extrême-droite et a perdu une grande partie de ses électeurs plutôt centristes qui se sont plus reconnus avec LRM. Donc elle ne joue plus son rôle de force republicaine et constitutionnelle. Gros gachis .. Le RN est un parti républicain pour votre info. Le FRONT RIPOUBLICAIN...

Jean Rottner veut un front républicain au second tour dans le Grand-EstLe président sortant de la région Grand-Est se voit en tête au premier tour et demande dans ce cas aux autres listes de l’aider à faire barrage au Rassemblement national La vieille excuse pour tenter de garder le pouvoir à tout prix politique surannée...

Elizabeth II : La famille royale raciste ? Son portrait retiré à Oxford...Le mercredi 9 juin 2021, plusieurs étudiants de l'université britannique d'Oxford ont soulevé une polémique chez les royalistes et les conservateurs en retirant un portrait de la reine Elizabeth II d'...

Seine-Maritime : une homme tue sa femme de plusieurs coups de couteauUne femme de 46 ans a été retrouvée morte au domicile de son conjoint à Mont-Saint-Aignan, tuée de plusieurs coups de couteau. Encore un sans couille qui préfère s'attaquer à sa femme plutôt qu'à un homme Ma grand mère c'est fait frappé pendant plus de 20 ans par son mari entre 1946 et 1969. Personne n'en parlait comme pour des milliers de femmes. Elles n'avaient pas de téléphone et encore moins d'internet ! Quelle dommage...