Elections législatives en Italie : 'c'est un tremblement de terre, un choc' estiment deux universitaires

26/09/2022 20:10:00

'Je suis effondrée' déclare Michela Marzano, ancienne députée italienne. A l'occasion des élections législatives en Italie, retrouvez l'intégralité de son entretien sur #Meloni

Meloni

'Je suis effondrée' déclare Michela Marzano, ancienne députée italienne. A l'occasion des élections législatives en Italie, retrouvez l'intégralité de son entretien sur Meloni

Marc Lazar, professeur émérite d'Histoire et de sociologie politique à Sciences Po et à l'Université Luiss à Rome et Michela Marzano, ancienne députée italienne, professeure de philosophie à Paris-Descartes, auteure de 'Mon nom est sans mémoire' (Ed. Stock) sont les invités du 8h20.

Après la Suède, l'extrême-droite fait une nouvelle percée en Europe, où pour la première fois depuis 1945, un parti post-fasciste se retrouve aux portes du pouvoir., estime Marc Lazar, professeur émérite d'Histoire et de sociologie politique à Sciences Po et à l'université Luiss à Rome.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Lire la suite:
France Inter »

«En tête-à-tête avec Johnny», Yarol Poupaud signe un album de reprises

Guitariste du Taulier pendant six ans, le musicien sort Fils de personne, un disque de reprises des années 1960 et 1970. Lire la suite >>

😅 L'émotion c'est bien, l'aggiornamento, c'est mieux. Elle en est loin. quand ferez vous preuve de neutralité en faisant entendre la voix de la majorité des italiens ? Effondrée par un choix démocratique ? Ce sont les italiens qui sont effondrés, comme beaucoup de français, par une immigration africaine incontrôlée ! RV pour les Européennes2024

1- vidéo de l'émission complète 1- Elle fait un peu peur Ptdr chiale bien Visiblement le service public 'bien pensant' est effondré aussi.

La recette du dimanche: la terrine de Marc Faivre🍽 La recette du dimanche : la terrine de Marc Faivre Recette d'une valeur sûre des mâchons entre aminches, concoctée par un chef du Haut-Doubs. Bouffonslavie

Sarah Poniatowski : L'ex de Marc Lavoine face à une heureuse nouvelle, une journée émouvante et mémorableGrande journée pour Sarah Poniatowski ! Ce jeudi 22 septembre, l'ex-femme de Marc Lavoine a été honorée par l'une des grandes récompenses de l'Etat puisqu'elle a été faite Chevalier dans l'Ordre Natio

INFO RTL - Disparition de Françoise Hohmann : nouvelles fouilles en cours sur le passé de Jean-Marc ReiserDans ce dossier, Jean-Marc Reiser, dernier client connu de la VRP disparue en 1987, faisait office de principal suspect avant d’être acquitté en 2001.

Grand Prix du Japon - Deuxième derrière Marc Marquez sur la grille, Johann Zarco peut-il décrocher sa 1re victoire ?GRAND PRIX DU JAPON - Johann Zarco (Ducati Pramac) commence à avoir de la bouteille dans la catégorie reine de la moto mais il n'a toujours pas gagné.

Grand Prix du Japon - Fabio Quartararo 8e mais grand gagnant après la chute de Pecco Bagnaia, Jack Miller vainqueurMotoGP, Grand Prix du Japon - Marc Marquez en pole, Johann Zarco et Fabio Quartararo en embuscade : La course EN DIRECT

Les milliardaires se battent pour racheter M6Après l'échec du projet de fusion avec TF1, le groupe allemand Bertelsmann aurait, selon les informations du Point, reçu trois offres de rachat pour ses 48% de la chaîne M6. Ces offres ont été faites par Xavier Niel, allié au groupe de l'Italien Silvio Berlusconi, par le Tchèque Daniel Kretinsky et par le trio Stéphane Courbit-Rodolphe Saadé-Marc Ladreit de Lacharrière. On se demande bien pourquoi

Contacter l'émission Résumé Marc Lazar, professeur émérite d'Histoire et de sociologie politique à Sciences Po et à l'Université Luiss à Rome et Michela Marzano, ancienne députée italienne, professeure de philosophie à Paris-Descartes, auteure de"Mon nom est sans mémoire" (Ed.Développer Ce dimanche, tentons la prometteuse recette de «terrine de foies de volaille, cornichons de Marc Faivre, chef étoilé des montagnes du Jura.l'ex-femme de Marc Lavoine s'est retrouvée en tête-à-tête avec Constance Benqué, présidente de Lagardère News, pour se voir remettre la médaille de Chevalier dans l'Ordre National du Mérite.Aymeric Parthonnaud publié le 26/09/2022 à 15:34 La PJ de Strasbourg et l’OCRVP (Office central de répression des violences aux personnes) ont entamé ce matin de nouvelles fouilles concernant Jean-Marc Reiser, cet Alsacien de 61 ans qui a été condamné à la réclusion criminelle à perpétuité pour le meurtre de Sophie Le Tan en 2018.

Stock) sont les invités du 8h20. En savoir plus Après la Suède, l'extrême-droite fait une nouvelle percée en Europe, où pour la première fois depuis 1945, un parti post-fasciste se retrouve aux portes du pouvoir. Nous, on dit «la» et non «une» terrine. Selon les résultats provisoires, Fratelli d'Italia s'est imposé comme la principale alternative , avec 26% des suffrages. Merci ma Constance Benqué pour ton discours et merci de représenter la République Française et plus particulièrement le Ministère de l'Économie pour me remettre en tête à tête ce titre de Chevalier dans l'Ordre National du Mérite." Oui, c'est un choc mais en même temps c'était la chronique d'une victoire annoncée pour plusieurs raisons. Au bistrot La terrine est en effet de tous les instants, de tous les lieux du mektoub. Je veux rappeler ce mode de scrutin : 2/3 d'élus députés et sénateurs à la majorité proportionnelle, et 1/3 au scrutin majoritaire un tour. La rédaction vous recommande.

La coalition de droite présentait un seul candidat dans tous les collèges. Qu’elle s’impose dans le menu du jour au bistrot ou sur le plateau télé du soir avec une salade verte.. La droite fait 44-45%. Si vous prenez la pesée électorale, les opposants étaient majoritaires, mais ils étaient divisés donc ils n'ont pas gagné. Elle fait alors la paire avec un imposant cornichon aigre-doux, un quignon de vieux pain et une rincette de gamay. Cela dit, oui c'est un choc. On a un pays fondateur de l'Union européenne. Pour 6 personnes, il vous faut 1 terrine en terre cuite avec couvercle ; 300 g d’échine de porc ; 300 g de lard gras ; 400 g de foies de volaille ; 1 barde de lard ; 1 oignon ; 1 gousse d’ail ; 1 œuf entier ; 1 cuillère à soupe de crème fraîche épaisse ; poivre et sel (18 g de sel par kilo de viande) et noix de muscade râpée ; 5 cl de marc du Jura ; 1 bocal de cornichons de «la Patience» dont Marc Faivre précise ….

La présidence du conseil va vraisemblablement être attribuée à Madame Meloni. C'est un tremblement de terre politique" , estime Marc Lazar, professeur émérite d'Histoire et de sociologie politique à Sciences Po et à l'université Luiss à Rome. Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux . Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix J'autorise "Je suis effondrée, ce n'est pas vraiment un choc, parce que je m'y attendais. Cela faisait des semaines que j'alertais notamment en France pour dire qu'il fallait faire attention. Giorgia Meloni est très très à droite. J'ai peur pour l'Italie, pour l'Europe, pour les femmes, pour les étrangers, les homosexuels. Tout ce qu'elle a dit, elle va le faire.

C'est une femme xénophobe, homophobe, elle est dangereuse" , juge Michela Marzano, ancienne députée italienne de 2013 à 2018, professeure de philosophie à Paris-Descartes. Publicité Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux . Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire. Gérer mes choix J'autorise Son succès, selon Marc Lazar, est dû" au fait qu'elle est dans l'opposition depuis 10 ans.

Elle apparait neuve, alors qu'elle a commencé la politique quand elle avait quinze ans. Elle en a 45 aujourd'hui. Elle a catalysé tous les mécontentements. D'un côté, elle a développé la thématique nationaliste, qui plait à un certain électorat, eurosceptique, qui recherche des valeurs, notamment des valeurs conservatrices, voire réactionnaires. Elle a joué sur le côté"je rassure" mais lorsqu'on regarde ses meetings surtout ces dernières semaines, elle est repartie dans un discours extrêmement dur .

" "Giorgia Meloni a un ennemi : les migrants", juge Marc Lazar "Elle a été fasciste, elle ne le nie pas", pointe du doigt Marc Lazar. "Elle s'est distanciée tardivement du fascisme, sans dire que c'était le mal du siècle comme l'un de ses mentors. Elle évite ce débat autour du fascisme, elle referme la parenthèse pour faire allusion à cette fameuse phras de Benedetto Croce [fondateur du Parti libéral italien], le fascisme a été une parenthèse, on referme la parenthèse". Pour Marc Lazar," elle est conservatrice, notamment sur les questions des valeurs. Elle fait un mélange de libéralisme et en même temps, elle parle de protection sociale.

Elle a des ennemis clairs : l'islam, les immigrés, les migrants, plus une grande défiance par rapport à toutes les minorités sexuelles. Elle va clarifier, si elle arrive au pouvoir, et elle y arrivera." Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux . Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix J'autorise Michela Marzano martèle que "c'est une fasciste. On peut enlever le"post". Elle n'a jamais condamné le fascisme. Elle n'a jamais pris la parole pour condamner les lois raciales, et ça c'est le problème. En Italie, la parenthèse ne s'est jamais fermée, on n'a jamais retravaillé notre histoire, on n'a jamais pris le temps d'analyser ce qui s'est passé, ce n'est pas comme en France.

Il a fallu attendre 2018 pour que le président de la République dise, le fascisme a été partie prenante dans la Shoah." Elle estime que l'Italie est dans un" déni, dans l'amnésie, dans un refoulement de son histoire"."Les gens votent, sans se rendre compte qu'ils rouvrent le chapitre du fascisme." Marc Lazar ne fait pas le même analyse quant à ce débat sur l'Italie et le fascisme. "Je crois qu'il y a eu un remarquable travail des historiens, qui a démontré que le fascisme fut un totalitarisme.

Ce travail historique n'a pas pénétré dans la société, dans le débat public. Il y a une grosse différence entre le travail historique et le débat public. Dans l'opinion publique, il y a des nostalgiques du fascisme, qui sont une minorité. Mais il y a aussi une culture antifascisme très forte, considérable", explique-t-il. "Là où je rejoins Michela Marzano, c'est qu'il y a une majorité d'Italiens qui ne veulent pas revenir sur le fascisme.

" Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux . Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire. Gérer mes choix J'autorise Sur la gauche, grande perdante de l'élection "La gauche n'a pas été à la hauteur, elle a trahi ses électeurs. La campagne n'a pas bien été menée.

Enrico Letta [ancien Premier ministre, leader du Parti démocrate] n'a pas compris la mesure du danger, il aurait dû fédérer toutes les forces" , développe Michela Marzano. "Il n'a fait que répéter trois mots, environnement, travail et droits civils. Il a raison mais c'est une corniche, ce ne sont pas de véritables contenus ." Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux . Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux.

Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire. Gérer mes choix J'autorise L'écrivain, Marc Lazare, juge lui que Giorgia Meloni a été "sous-estimée par ses adversaires. Ils étaient à 4% il y a cinq ans. Elle a fait une progression spectaculaire. Ses électeurs ont été marginalisés, ça va être la grande revanche.

Effectivement, la gauche n'a pas réussi à rassembler, mais c'était compliqué. Il y a un problème dans toute la gauche européenne. Il y a un problème de relation avec les catégories populaires." Le spécialiste de l'Italie revient de son côté sur l'abstention, qui s'élève à 36%"et" huit à dix points de plus dans le Sud", c'est la preuve, selon lui, "qu'il y a une défiance politique réelle. C'est le plus mauvais taux de participation de toute l'histoire de la République italienne ", ajoute Marc Lazar.

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux . Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire. Gérer mes choix Quelles conséquences en Europe ? Marc Lazar pose également la question de" comment les Italiens vont passer l'hiver, quand il faudra payer l'électricité, quand les factures vont augmenter ". "Jusqu'ici ils soutiennent la politique ukrainienne, sauf sur l'envoi des armes.

" Pour Michela Marzano, "il ne va pas y avoir de changement par rapport à la guerre en Ukraine, mais il y va avoir un changement, parce que l'Italie va s'allier avec la Pologne, avec la Hongrie de Orban : c'est la politique de l'Europe en tant que défense des droits qui va s'affaiblir. Tant que c'était la Pologne, la Hongrie, des pays marginaux, c'était une chose. Mais là, c'est l'Italie, c'est le cœur de l'Europe. Là on risque d'avoir un vrai problème de point de vue, et un changement par rapport à l'Europe." Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux .

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire. Gérer mes choix J'autorise Sur la guerre en Ukraine et le positionnement de l'Italie, Giorgia Meloni va-t-elle poursuivre la politique jusqu'ici mise en place ?" Si on voit le résultat des élections, Elle peut imposer l'accord à ses partenaires. Oui, cette politique italienne devrait continuer. Faisons attention, il y a un président de la République en Italie.

C'est lui qui nomme les ministres sur proposition du chef du gouvernement, de la future présidente du Conseil. On sait que Sergio Mattarella [le président actuel] va faire très attention". À réécouter : .