Du Piémont à la Sicile, plongée dans les plus beaux palais et villas abandonnés d'Italie

Plongée dans la beauté décadente des palaces italiens abandonnés

03/03/2021 21:04:00

Plongée dans la beauté décadente des palaces italiens abandonnés

Le photographe Thomas Jorion a sillonné l'Italie sur les traces de bâtiments abandonnés. Il en a tiré un livre, « Veduta » (éditions La Martinière), qui célèbre la beauté décadente de ces ruines où règne un silence d'or.

Cortigiana, Sicile, 2020Pas de retouche, ni de mise en scène. Ce sont des vestiges crus, sans artifices autres que ceux d'origine qu'a saisi le françaisThomas Jorionvoyages en Italie. Du Piémont à la Sicile, il s'est attelé à immortaliser des bâtiments tombés en décrépitude, où subsistent encore des traces de leur splendeur passée.

Nids-de-poule et quartiers plongés dans le noir: Beyrouth coule-t-il ? Prison: Matignon annonce huit nouveaux sites pour 15.000 places supplémentaires Un braconnier présumé meurt piétiné par des éléphants en Afrique du Sud

Comme un voyage silencieux dans une Italie qui n'est plus, il nous invite à la contemplation et à la réflexion : qu'a-t-il donc bien pu se passer pour qu'on abandonne ces lieux en y laissant souvent meubles et rideaux ? Quels secrets recèlent ces moulures à peine abîmées ? Quelles histoires ces murs ont-ils abrités ?

DansVeduta(éditions La Martinière), il a rassemblé les clichés de cette exploration poétique, comme une célébration de la beauté décadente de ces endroits abandonnés, dont la majestuosité tient souvent à ce que le temps et la nature leur ont fait. headtopics.com

« Veduta » de Thomas Jorion, aux Éditions de La Martinière, 49 euros. Lire la suite: Vanity Fair France »

Dans les vignes du Bordelais, le cheval creuse à nouveau son sillon

De plus en plus de propriétés dans le Bordelais effectuent des travaux viticoles avec des chevaux, plus respectueux de l’environnement