Afrique

Afrique

Dans le sud du Cameroun, la difficile cohabitation entre les hommes et les animaux sauvages

Dans le sud du Cameroun, la difficile cohabitation entre les hommes et les animaux sauvages

30/07/2021 00:16:00

Dans le sud du Cameroun, la difficile cohabitation entre les hommes et les animaux sauvages

Aux abords du parc national de Campo-Ma’an, les villageois se plaignent des éléphants, chimpanzés, gorilles ou perroquets qui dévastent leurs champs.

, André n’est pas le seul dans cette situation. « Tous les champs des habitants subissent les destructions des animaux. Ça dure depuis plus de dix ans. On est à bout. On a perdu des millions de francs CFA », enrage Jean-René Mbili, le chef de ce bourg qui jouxte le parc national de Campo-Ma’an, à la frontière avec la Guinée équatoriale.

'Je n'ai pas été élu pour ça': le président de l'assemblée de Guyane n'appelle pas 'clairement' à la vaccination L'Élysée annonce la mort au combat d'un soldat français au Mali Un soldat français tué au combat au Mali, annonce l’Elysée

Dans cette aire protégée créée en 2000, on dénombre plus de 2 500 espèces de plantes et d’animaux, dont certaines sont menacées comme le pangolin géant ou encore l’éléphant d’Afrique. Une richesse inestimable pour la biodiversité, mais qui a généré au fil des années des tensions entre les populations et les gestionnaires du parc.

Les attaques de pachydermes ont « explosé »D’après des habitants de trois villages situés aux alentours de Campo-Ma’an, le conflit hommes/faune a toujours existé. Mais avant la création du parc, «  headtopics.com

on tuait les animaux destructeurs, ce qui faisait fuir les autres. On utilisait des gourdins ou des cailloux pour les effrayer », se rappelle un notable.A en croire cet agriculteur, les attaques de pachydermes ont « explosé 

» ces derniers mois à cause de l’installation de Cameroun vert (Camvert), une société agro-industrielle spécialisée dans le palmier à huile qui ambitionne de s’étendre sur 60 000 hectares. Plus de 1 000 ont déjà été rasés.

Lire aussiEn Afrique, les parcs nationaux ne protègent pas la faune sauvage« Les éléphants ne peuvent plus divaguer dans ces endroits. Ils se rabattent vers nos champs et on n’a même pas le droit de les tuer ou les blesser 

», soupire cet homme de 72 ans au visage tanné par le soleil. Au Cameroun, le braconnage des espèces protégées est passible d’emprisonnement.« Ici, les animaux sont plus protégés qu’un être humain  headtopics.com

Hôpitaux saturés, population peu vaccinée : la Guyane sous tension Un soldat français tué au combat au Mali Francis Cabrel appelle à l'aide pour trouver un médecin pour sa commune

», précise avec amertume Alphone Daudet Endaman, un agriculteur de Nazareth. La veille, son champ de deux hectares de concombres, de taro, de courges et de bananiers plantains a été mis à sac par un troupeau d’éléphants, assure-t-il.

Des conflits « pressants et difficiles à gérer »Un énième dégât pour cet homme qui égrène ses« malheurs » « dévoré en un temps record par des guenons »

, ses safoutiers« picorés par une nuée de perroquets », son hectare de manioc« rongé à la racine par des bêtes sauvages », ses arbres fruitiers« adorés par les chimpanzés et les gorilles »

…Près de lui, Théodore Ango Mba, 77 ans, peine à contenir sa colère :« Des villageois ne dorment plus parce qu’il faut veiller toute la nuit sur les champs et les maisons.Ça ne peut plus durer. »Au fil des années, le sous-préfet, des ONG et le conservateur du parc ont fait plusieurs visites dans ces villages. «  headtopics.com

A la fin, ils nous disent toujours qu’ils ne peuvent pas nous indemniser,comme si un animal pouvait développer un pays » parce qu’il protège l’eau et la forêt, s’offusque Alphonse Daudet.Lire aussiDes risques d’extinction planent sur un tiers de la flore tropicale africaine

Selon Jean-Robert Onana, responsable de la communication au ministère des forêts et de la faune, le conflit entre les hommes et les animaux sauvages n’est pas reconnu par le législateur camerounais. Face à ce vide juridique, les nuisances et les destructions sont rangées, selon leur gravité, « 

A l’ONU, Mahmoud Abbas donne « un an » à Israël pour se retirer des territoires palestiniens Nancy : Daniel Stendel mis à pied, Benoît Pedretti nommé provisoirement Au Tchad, le chef de la junte Mahamat Déby nomme un parlement de transition

dans le même registre que les inondations ». Or, compte tenu de la croissance démographique, ces conflits « deviennent pressants et difficiles à gérer ». Les cas se multiplient à travers le pays.En 2019 et en 2020 dans le département du Mbam-et-Kim dans la région du Centre, des lions ont décimé des cheptels bovins, ruinant de nombreux éleveurs et terrorisant la population. Dans les régions du Sud et de l’Est, les communautés autochtones baka ou bagyeli, premières habitantes des forêts, sont doublement affectées. Vivant de la pêche, de la chasse et de la cueillette, elles rencontrent d’énormes difficultés à accéder aux aires protégées.

BraconnageAu cœur de ces tensions, les écogardes sont régulièrement pointés du doigt et accusés de nombreux abus. En 2016, l’ONG Survival International avait déposé une plainte auprès de l’Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) contre le Fonds mondial pour la nature (WWF) pour destructions de campements baka, violences physiques, menaces et humiliations.

Le WWF apporte un soutien financier et technique aux écogardes de nombreux parcs nationaux du Cameroun. Depuis, la plainte a été abandonnée, mais les peuples autochtones continuent de se dire victimes d’exactions au nom de la protection de la nature.

Lire aussiDans les bourgades voisines du parc national de Campo-Ma’an, des habitants dénoncent les complicités des gardes forestiers avec « certains braconniers venus d’ailleurs » et leur corruption. « Quand ils t’attrapent avec un gibier, ils exigent que tu leur donnes de l’argent afin qu’ils te libèrent 

», rapporte un habitant du village Mvini.Phanuella Djanteng, cheffe de projet au sein du Service d’appui aux initiatives locales et de développement (Saild), une ONG dédiée à l’appui des populations rurales, a essayé de comprendre « 

l’origine » du conflit « hommes/faune » dans les aires protégées. Elle relève un défaut d’information des riverains lors de la création des parcs : faute d’être réellement sensibilisés sur les impacts sur leur vie future, ils découvrent

« du jour au lendemain »qu’ils ne peuvent plus aller dans les zones où ils avaient leurs habitudes.En finir avec les animaux envahisseursPhanuella Djanteng recommande de revoir tout le processus, car « si dès la base, les habitants ne comprennent pas l’utilité ou l’importance sur tous les plans de ces espèces qu’on veut protéger, ils n’auront aucune gêne à vouloir envahir ces endroits ou détruire pour leurs besoins ».

Dans la cour d’une chefferie où flotte le drapeau aux couleurs nationales, des agriculteurs partagent leurs« astuces » pour en finir avec les animaux envahisseurs. « Tuer un éléphant n’est pas difficile : vous prenez du formol, vous l’injectez dans les bananes plantains qu’ils mangent. Vous en mettez sur au moins quinze régimes. Ils vont manger, avoir la diarrhée et mourir 

», détaille l’un.Pas compliqué non plus d’assassiner un gorille ou un chimpanzé, appuie un autre agriculteur :« Je mets du poison dans les bananes mûres et je m’en vais les déposer où ils viennent dévaster nos champs de manioc et bananes 

». Un troisième tempère en leur demandant d’attendre le gouvernement qui peut « encore trouver la solution  Lire la suite: Le Monde »

« Les Etats-Unis ne cherchent pas une nouvelle guerre froide », affirme Joe Biden

Joe Biden a assuré mardi devant l'ONU qu'il ne voulait pas d'une « nouvelle Guerre froide » avec la Chine, et défendu son attachement au multilatéralisme fac...

Au japon, les animaux qui sont appelés faunes sont le cerf, l'ours ou le singe et comme ça. Et les agriculteurs japonais prennes des mesures luttant leur attaques à champ. Mais s'il y a gorilles, éléphants, pangolins... l'aide à l'Afrique...? pas d'argent.. des préservatifs gratuits et l’enfant unique pour freiner la déferlante...! Travailler au lieu de b......toute la journée... il ne restera plus que des bipèdes en Afrique avec l’œil vers l'UE....!

Ils saccagent leurs territoires pour y planter des palmiers, les bêtes se rabattent sur les champs, il faut bien qu’elles se nourrissent... ces hommes sont dédommagés depuis plus de dix ans avec l’écotourisme, il leur en fait tjs + elephants protection Y a-t-il un(e) animaliste dans l'avion en direction du Cameroun ?

Les betes etaient la avant eux La même chose dans le métro parisien C'est pourquoi on a besoin des chasseurs Y a Spike Lee qui arrive..ça va s'arranger Vous mentez. Laissez le Cameroun tranquille. Ne commencez pas. Les campagnes de préservation de la faune sauvage font que les animaux se reproduisent. Le Botswana a le même problème avec ses éléphants. Oui à un moment, il faut réguler tout ça

Rectification de ce titre insipide du : 👉 HomniPrésencePlanétaire augmentée !☝️😵‍💫💀 (en vase-clos saturé) NoWay🕳 En région parisienne aussi !! 🤫

Bouches-du-Rhône : un cimetière de voitures volées retrouvé dans un canalAu fond de ce canal, on trouve de tout : de la Twingo à la Maserati en passant par une camionnette d'artisan, toutes volées Même des Lada ? C’est pour un ami jedemande jdcjdr

Sans blague qu'elle surprise! Pas soucis l'homme va trouver la solution!!

Le tueur dans des salons de massage d'Atlanta condamné à la perpétuitéLes fusillades ne sont pas toutes couvertes par ce jugement. Dans un deuxième procès, Robert Aaron Long risque la peine de mort chez eux au moins, on sait qu'une peine de prison à vie sera vraiment une perpétuité Au moins lui c'est sur qu'il ne ressortira jamais Je suis d'ailleurs même étonné que ce ne soit pas la peine de mort pour ce criminel Je le crois cette homme-là. Pas raciste, mais obsédé. Beaucoup d'hommes n'arrivant pas gérer leurs pulsions sexuelles obsédantes et envahissantes, arrivent à se persuader que LEURS problèmes sont causés par leurs futures victimes. Autrement dit, selon eux, ce n'est pas leur faute

Passe sanitaire dans les centres commerciaux : 'Pas une obligation générale', dit Le Maire'Ce sera aux préfets de décider au cas par cas', indique dans RTLMatin BrunoLeMaire qui 'invite les préfets à faire preuve du plus grand discernement en la matière'. BrunoLeMaire l'arbitraire comme toujours BrunoLeMaire Passe sanitaire ou pas ils ne pourront pas empêcher les gens d’aller acheter à manger ! BrunoLeMaire Encore une fois la seule donnée valable reste les cas graves et c'est seulement ça qui doit nous guider, car si on continue de paniquer parce que la circulation du virus augmente, on ne s'en sortira pas, le virus sera la même avec le vaccin, il faut vivre avec il parait, non ?

« La Loi de Téhéran » met le nez de l'Iran dans la dope«La Loi de Téhéran», l'un des meilleurs polars de l'année vu par notre journaliste ciné Caroklouk, plonge dans l'enfer de la drogue en Iran

Seuls les non vaccinés auront cours à distance dans les collèges et lycéesEn ce qui concerne les écoles primaires, les classes seront fermées dès le premier cas de Covid, comme cette année, a indiqué le ministre de l'Education C’est honteux dans quel monde on vit…. Je le crois pas Lisez l article on ne s arrete jamais sur un titre putaclic Et ben elle est passée ou l’égalité des chance l’école qui accueille tout le monde ! C à vomir

Cristiano Ronaldo : sa soeur dans un état critique à cause du Covid-19 - GalaLa sœur aînée de Cristiano Ronaldo, Katia Aveiro, est hospitalisée depuis ce vendredi 23 juillet, pour traiter une pneumonie, conséquence de son infection au Covid-19.... Était elle vaccinée ?