Député, Animaux, Protection Des Animaux, Vidéo, Planète, Assemblée Nationale

Député, Animaux

Création d’un « certificat de connaissance » pour la détention d’un animal

Création d’un « certificat de connaissance » pour la détention d’un animal

27/01/2021 08:55:00

Création d’un « certificat de connaissance » pour la détention d’un animal

L’Assemblée nationale étudie jusqu’à vendredi une proposition de loi contre la maltraitance animale

.Ce certificat rappellera les obligations de soins, de vaccination et les coûts liés à la possession d’un animal (nourriture, vétérinaire…). Il doit aider à la « prise de conscience » de ce que représente l’acquisition d’un animal, a fait valoir le ministre de l’Agriculture

Couvre-feu : un joggeur part à la nage pour échapper au contrôle de la police Non, il n’est pas indispensable de manger de la viande pour être en bonne santé Covid-19 : Castex demande aux préfets de prendre «des mesures à caractère immédiat» dans les 20 départements sous surveillance

.Les animaux « un sujet dorénavant irréversiblement politique »Les bêtes ne sont « ni une lubie d’urbains en mal de nature, ni une mode passagère, mais un sujet dorénavant irréversiblement politique », a lancé le député LREM Loïc Dombreval, coauteur du texte avec Laëtitia Romeiro Dias, autre « marcheuse », et Dimitri Houbron du groupe Agir. Pour près de 7 Français sur 10 (69 %), les animaux sont mal défendus par les politiques, selon le baromètre Ifop pour la Fondation 30 Millions d'Amis.

Près de 500 amendements sont au menu jusqu’à vendredi sur ce texte. Selon des élus de droite comme de gauche, les mesures sont « utiles » mais ne sont qu'« un premier pas ». Alors que ne sont pas abordés les sujets qui fâchent comme la headtopics.com

chasse, l’élevage intensif ou la corrida, cette proposition de loi laisse « un goût d’inachevé » à Olivier Falorni (Libertés et territoires) et n’est qu'« opportunisme électoraliste » aux yeux de Bastien Lachaud (LFI).

Malgré des nuances d’appréciation au sein de chaque groupe politique, la proposition de loi bénéficie d’un large soutien. Elle prévoit aussi de durcir les sanctions contre la maltraitance, avec trois ans d’emprisonnement et 45.000 euros d’amende pour mort de l’animal. En cas de condamnation, les personnes pourront se voir interdire de détenir un animal. Les peines pourraient être durcies dans l’hémicycle.

La vente en ligne en question Lire la suite: 20 Minutes »

Covid : en Afrique du Sud, on sauve les légumes abîmés pour apaiser la faim

Au menu aujourd'hui, gruau de maïs et légumes sauvés de la décharge. Dans ce quartier pauvre de Johannesburg, les tonnes d'invendus, qui finissent chaque année à la poubelle, remplissent les bouches affamées de ceux qui ont les poches vides.

Looool c'est n'importe quoi... une vrai peine pour chaque maltraitance déjà.. plutot que de faire des 'attention la prochaine fois' ca en calmerait plus d'un Mais s'il suffisait de connaitre des choses pour pas tomber dans la maltraitanc, suffirait de lire pour les enfants aussi On pourrait pas faire ça avec les ados ?

Un bon début ❤️ Donc si jamais ce truc arrive, la SPA va voir arriver un nombre incalculable d'animaux dans leur mur !! Sans compter les abandons 'sauvage' !! Il y a toujours un abruti pour inventer une connerie pareille ! A quand le même pour les gosses ? Et alors même s'il est payant ? Un animal n'est pas un jouet. Trop de gens le font sur un coup de tête. C'est un permis de détention qu'il aurait fallu. Ils ne sont pas allé assez loin

ça ferait moins de crottes dans la rue et pourquoi pas un chien virtuel ? Le législateur ne fait jamais bien les choses du premier coup, pour pouvoir y revenir. Ou en est cette loi sur la vaccination obligatoire ? combien coutera le certificat ?rien n'est gratuit! j'ais entendu dire 150 euros pour un chat et 200 pour un chien!!!!

Payant on imagine ? Et voilà comment, sous prétexte de protection, il n'y aura bientôt plus d'animaux domestiques. Oui pour les gens qui prennent un chien qui reste seul enfermé toute la journée dans 1 appartement