Covid-19: faut-il s'inquiéter de la progression du variant Delta en France?

Covid-19: faut-il s'inquiéter de la progression du variant Delta en France?

16/06/2021 01:31:00

Covid-19: faut-il s'inquiéter de la progression du variant Delta en France?

La part du variant Delta, majoritaire au Royaume-Uni, augmente en France: s'il ne représentait que 0.5% des cas de Covid-19 la semaine passée, il représente désormais 2 à 4% des nouveaux cas de contamination.

cette souche du virus représente désormais"entre 2 et 4% des cas positifs"à l'échelle nationale."On est train d'écraser le virus mais nous ne devons certainement pas donner prise au variant indien pour qu'il fasse repartir une nouvelle vague épidémique", a mis en garde le ministre de la Santé ce mardi, alors qu'il dévoilait les résultats des tests de criblage.

Que fait Emmanuel Macron aux Iles Marquises ? OM : Pablo Longoria fait le point sur le mercato OM : Longoria donne des nouvelles de Milik

Le 25 mai dernier, le variant Delta ne représentait pourtant que0,5% des prélévements effectués dans le cadre de la dernière enquête Flash, contre près de 88% pour le variant Alpha (dit britannique). Pour Santé Publique France, aucun élément n’indiquait alors"une circulation importante de ce lignage sur le territoire". L'agence de santé publique notait toutefois l'apparition de clusters localisés,"avec transmission autochtone de ce variant" et elle qualifiait cette mutation du virus d'"épée de Damoclès".

Notre calendrier de déconfinement menacé?"C'est peut-être encore peu, mais c'était la situation anglaise il y a quelques semaines", a aussi déclaré Olivier Véran, rappelant que l'épidémie était repartie"sur une trajectoire ascendante" au Royaume-Uni, avec"quasiment deux fois plus de cas quotidiens" que dans l'Hexagone, malgré"un taux de couverture vaccinale supérieur au nôtre". headtopics.com

Alors la progression de cette souche du virus menace-t-elle vraiment notre processus de déconfinement, à l'image de ce qui s'est passé en Angleterre? Après une accalmie sur le plan épidémique,nos voisins anglais font face à une reprise du nombre de cas à cause de ce variant très contagieux

. Selon les autorités sanitaires britanniques, il représente déjà 90% des nouveaux cas de contamination outre-Manche, alors qu'il était encore minoritaire début mai."Il n'y a pas vraiment de raison de penser que ce qui s'est passé au Royaume-Uni ne se passe pas en France", s'est inquiété le Dr Pascal Crepey sur BFMTV."On voit que le variant Delta fait déjà des clusters dans plusieurs régions de France, même si tout ça reste sporadique", note l'épidémiologiste et enseignant-chercheur à l'École des hautes études en santé publique.

"Le variant Delta mange les autres"Dans les Landes, le variant Delta est désormais"bien présent et sa présence progresse": quelque 250 cas avérés et probables ont été identifiés, selon les informations communiquées mardi par la préféte Cécile Bigot-Dekeyzer lors d'un point-presse.

"On n'a qu'une partie des résultats mais dans 99% des cas, c'est bien le variant Delta qui ressort", a expliqué Didier Couteaud de l'ARS Nouvelle-Aquitaine."Le variant Delta progresse mais on est dans une baisse du nombre de cas positifs dans le département. C'est que ce variant mange les autres, entre guillemets". headtopics.com

Justice : Neymar et le Barça ont trouvé un accord Accord à l'amiable entre le Barça et Neymar (PSG) Real Madrid : comment remplacer la charnière Ramos-Varane ?

Désormais dans les Landes,"30% des contaminés (par le Covid-19) le sont par le variant Delta", a ajouté la préfète, précisant que 15 des 18 communautés de communes du département étaient désormais concernées, contre six la semaine précédente quand seulement une trentaine de cas étaient avérés.

La faute à AstraZeneca?Il y a donc fort à parier que le variant Delta connaîtra le même destin que le variant Alpha, et qu'il deviendra majoritaire sur le territoire national dans les mois à venir, remplaçant son cousin britannique. Faut-il dès lors s'en inquiéter? Les résultats des premières études américaines laissent penser que

les vaccins anti-Covid restent efficaces contre le variant indien.Vendredi, les autorités sanitaires britanniques jugeaient aussi"encourageant" d'observer que la progression du variant Delta dans le pays ne s'accompagnait pas d'une hausse spectaculaire des hospitalisations, contrairement à ce qui avait été observé avec le variant Alpha. Les données indiquaient aussi que le programme de vaccination continuait à atténuer l'impact de ce variant" chez les populations où le nombre de personnes ayant reçu deux doses de vaccin est élevé, souligne l'organisme public Public Health England.

Lire la suite: BFMTV »

Défilé du 14 Juillet: un militaire demande sa femme en mariage sur les Champs-Elysées

Ce mercredi 14 juillet, se tient le traditionnel défilé sur les Champs-Elysées. Un militaire a profité de cette occasion pour effectuer sa demande en mariage sur l'avenue parisienne.

Moins que du variant Q …. donc après le classique on a eu le variant Anglais (4 fois plus contagieux) et aujourd'hui le variant Delta (20 fois plus contagieux) !! par contre au niveau létalité on en est où ? toujours pareil ou ça baisse ? Oui oui, bien sûr. Et ensuite, ce sera le variant sibérien, puis le congolais, puis le cambodgien, puis le colombien, etc...On n'en finit plus, en vérité : il faut maintenir la pression sur la plèbe, pour lui faire avaler X mesures liberticides. DictatureSanitaire

LES MUTATIONS À VENIR SERONT PLUS FOUDROYANTS 😉 QUE LE MONDE CE PRÉPARENT LES PROCHAINS VARIANTS SERONS HORS DE CONTRÔLE ET C’EST PAS AVEC CES VACCINS 💉 AU KILOS QUI VONT CHANGÉS QUOIQUE CE SOIT 🧐🤫 GODBLESSCOVID_19 7ANSDECOVIDETPASUNDEPLUS 💉💨💨🤫 Oh que oui! Il est horrible, un grand bec, huit pattes et une queue empoisonnée! Une vraie terreur et apparemment il est 800% plus dangereux que les autres variants…

C'est lequel le Delta ? ça devient n'importe quoi les noms ... et puis qu'est-ce que les gens en ont à foutre sérieux ... C'est comme le SIDA , on se protège ^^ Bof...

Covid-19 : en France et ailleurs, la menace du variant DeltaLe variant Delta apparu en Inde est désormais bien implanté en France et des clusters inquiètent les autorités sanitaires. Que sait-on sur le variant indien Delta ? Les vaccins sont-ils efficaces pour nous protéger contre lui ?

Covid-19: le variant Delta progresse en France, Véran appelle à la 'prudence'Le ministre de la Santé a dévoilé ce mardi les résultats des tests de criblage réalisés récemment. Si le variant Delta reste minoritaire dans l'Hexagone, la reprise épidémique outre-Manche doit inciter à la prudence, selon Olivier Véran. Vite n rappelez tous les épidémiologistes, infectiologues, réanimateurs, néphrologues, médecins des villes et des campagnes .......... vous avez besoin d'audience ! Cela prouve bien que le vaccin est une chimère inefficace :) revoilà les grands corbeaux noirs....

Covid-19 : la circulation du variant Delta augmente dans plusieurs pays d’EuropeLes dernières données britanniques confirment notamment la supériorité de cette souche sur le variant Alpha, en termes de diffusion. VOUS NE SAVEZ PAS ENCORE CE QUE CA FAIT D'ETRE EXCLU DE LA SOCIETE POUR DES RAISONS D'INTEGRITE! D'ETRE MARGINALISÉ PAR LES INSTITUTIONS ET LES ADMINISTRATIONS ! VOUS N'AVEZ PAS ENCORE BIEN PLEURÉ ! Ou comment vouloir à tout prix faire peur au gens... WHOUAH J ai peurrrrrrrrr des complotistes du monde:)

Covid-19 : pour mieux traquer les variants, la France modifie sa stratégie de surveillanceA partir de lundi, les tests PCR de criblage cibleront trois mutations du virus pour tenir compte de la trop grande diversité des variants. good luck search time desert home yellow could such

La France passe sous la barre des 2.000 malades du Covid-19 en réanimationUne première depuis mi-octobre dernier Et on continue à nous faire chier avec ce putain de masque en extérieur qui ne sert a rien, mais non l'autre stronzo de Veran en rajoute une couche😡 Merci d’avoir cotiser pour les big pharma, tout les vaccins doivent être détruits maintenant.

D’Ebola au Covid-19, Denis Malvy, l’infectiologue qui a la foiA 63 ans, Denis Malvy est à Bordeaux la référence Covid-19 par excellence. Il défend la nécessité d’une parole apaisante face à l’épidémie. Cet érudit et prêtre orthodoxe avait déjà affronté une crise sanitaire avec la propagation du virus Ebola en Guinée. Est ce parce que je suis la plus raisonnable que l'on me demande toujours de mettre de l'eau dans mon vin ? Je ne suis pas en France, je fais face à mes réalités ici et personne n'intervient. Je n'ai que ma bouche pour me defendre face aux agressions visibles et mystiques. Et je frappe! Là où ça fait mal pour que ça s'arrête. Mais apparemment chers médias c'est la guerre. N'en déplaisent aux plus frileux. vous copierez 100 fois : 'il faut défendre la nécessité d’une parole apaisante face à l’épidémie'. Parce que dans le genre anxiogène, votre littérature n'a pas été piquée des hannetons ! 😂