Coupe du monde 2022 : trois choses à savoir sur l'Australie, premier adversaire de l'équipe de France

22/11/2022 08:43:00

Coupe du monde #Qatar2022 : trois choses à savoir sur l'Australie, premier adversaire de l'équipe de France #FIFAWorldCup

Coupe du monde Qatar2022 : trois choses à savoir sur l'Australie, premier adversaire de l'équipe de France FIFAWorldCup

Les Bleus affrontent, mardi, l'Australie pour son entrée en lice dans le Mondial 2022, un adversaire qu'ils connaissent bien, mais qui pourtant est en pleine mutation.

Temps de lecture : 3 min.en 2012.Dans le groupe D, l'\u00e9quipe de France jouera son premier match de Coupe du monde contre l'Australie.a établi un panel des prédictions des bookmakers et autres sites de paris en ligne.

La sélection australienne pose pour sa photo officielle en vue de la Coupe du monde de football au Qatar, le 18 novembre 2022, à Doha.(CHANDAN KHANNA / AFP) Bis repetita.Sa mère, Marocaine et femme de ménage, et son père, Algérien et ouvrier chez Renault, sont mis à l’abri financièrement.Comme en 2018, les Bleus débutent leur Coupe du monde par un choc austral.\n\n\tMardi 22 novembre\n20h : France-Australie \u00e0 Al-Wakrah\n\n\tSamedi 26 novembre\n17h : France-Danemark \u00e0 Doha\n\n\tMercredi 30 novembre\n16h : Tunisie-France \u00e0 Doha\n\n\tHUITI\u00c8ME DE FINALe \u00c9VENTUEL\u00a0\n- Dimanche 4 d\u00e9cembre \u00e0 16h en cas de premi\u00e8re place, contre le deuxi\u00e8me du groupe C\n- Samedi 3 d\u00e9cembre \u00e0 20h en cas de deuxi\u00e8me place, contre le premier du groupe C\u00a0\n\n\tQUART DE FINALE \u00c9VENTUEL\n- Vendredi 9 d\u00e9cembre \u00e0 20h\n- Samedi 10 d\u00e9cembre \u00e0 20h\n\n\tDEMI-FINALE \u00c9VENTUELLE\n- Mardi 13 d\u00e9cembre \u00e0 20h\n- Mercredi 14 d\u00e9cembre \u00e0 20h\n\n\tFINALE \u00c9VENTUELLE\n- Dimanche 18 d\u00e9cembre \u00e0 16h \u00e0 Lusail\nT\u00e9l\u00e9chargez le calendrier complet des matchs ICI\n.France-Australie, c'est la première affiche pour les hommes de Didier Deschamps au Qatar, mardi 22 novembre..On prend les mêmes et on recommence comme en 2018, alors ? C'est loin d'être aussi évident pour les champions du monde, et peut-être encore plus pour les Socceroos.« Contrairement au Brésil, l’équipe de France a tout de même un milieu à repenser, avec tous les joueurs blessés », compare l’expert.

Voici ce qu'il faut savoir sur l'adversaire des Tricolores.Le pari sportif est aussi payant.Au Qatar, grâce à leur ange gardien Si l'Australie se présente au Qatar, elle le doit en très grande partie à un seul homme : Andrew Redmayne.Le gardien du Sydney FC ne compte pourtant que quatre sélections, à 33 ans, et pourrait bien ne pas disputer la moindre minute lors du Mondial, devancé dans la hiérarchie par le capitaine Mathew Ryan, seul joueur des 26 Australiens appelés à avoir disputé la Ligue des champions cette saison (avec Copenhague).En 2013, Karim Boudiaf est naturalisé et après cinq ans de résidence à Doha, il dispute sa première sélection avec les Al-Annabi en décembre 2014, avec en ligne de mire le Mondial huit ans après.C'est pourtant bien le premier le héros de la qualification lors du barrage contre le Pérou en juin dernier.Lancé en toute fin de prolongation, sa technique pour déstabiliser les tireurs adverses, façon danse de pantin désarticulé, avait fini par troubler les Péruviens qui avaient manqué deux de leurs tirs au but, le dernier arrêté par Andrew Redmayne.Avec la sélection, dont il va devenir dimanche le quatrième joueur le plus capé de l’histoire (109e sélection contre l’Équateur), Karim Boudiaf va vivre des expériences qu’il n’aurait certainement pas connues en restant en France.Les bookmakers et sites de paris en ligne, ajoute-t-il, « ont toujours été capables de citer des favoris, jamais vraiment des gagnants.

Improbable, presque gaguesque, mais historique pour sa sélection, qualifiée pour la cinquième édition consécutive.Un sélectionneur contesté, mais révolutionnaire ? Ce choix surprenant de l'entrée en jeu d'Andrew Redmayne est l'œuvre de Graham Arnold, le sélectionneur national.Une autre en 2019 aux Émirats arabes unis, alors que le Qatar subit à l’époque un blocus de la part de ses voisins du Golfe.L'ancien joueur est pourtant loin de faire l'unanimité, tancé pour sa gestion de certains joueurs et fragilisé pour ses résultats inconstants.Il est pourtant en passe de réussir la mission qui lui a été confiée après le Mondial 2018 : continuer à envoyer les siens en Coupe du monde tout en rajeunissant considérablement l'effectif.Pour se faire, Graham Arnold a choisi de porter une double casquette, celle de sélectionneur de l'équipe A et de l'équipe des moins de 23 ans australienne.

Après les avoir qualifiés pour les derniers Jeux de Tokyo pour la première fois en douze ans, avec une victoire contre l'Argentine en point d'orgue, l'entraîneur de 59 ans s'est appuyé sur ce vivier de sang neuf pour constituer son équipe en vue du Qatar.Neuf des derniers olympiens sont du voyage et 10 des 26 joueurs convoqués ont moins de 25 ans.Cette nouvelle génération, dont une grande partie joue en Europe, sera à suivre de près.Une équipe plus multiculturelle que jamais La sélection australienne s'est constituée comme toujours grâce aux nombreuses influences qui caractérisent la population de l'île.Les contingents aux racines italiennes, d'Europe de l'Est ou encore grecques sont toujours bien représentés.

La formation océanienne puise désormais aussi dans les vagues migratoires venues d'Afrique dans les années 2000.L'ailier Awer Mabil (27 ans), une des stars de l'équipe et l'auteur du tir au but de la qualification lors du barrage contre le Pérou, est né de parents soudanais dans un camp de réfugiés au Kenya."Ce n'est que le début ,.

Lire la suite:
franceinfo »
Loading news...
Failed to load news.

On boycotte cette coupe. Arrêtez de faire comme qi ça n'allait pas se jouer dans un stade construit sur les cadavres de 6 500 ouvriers, dans un pays où les droits de l'homme n'existent pas, et ceux de la femme encore moins.

Coupe du monde 2022 : Karim Boudiaf, itinéraire inattendu d'un international qatarien né en FranceUn joueur, une histoire. En rejoignant le Qatar, avec qui il va affronter l'Équateur ce soir, le milieu de terrain né en France a saisi l'opportunité de vivre une carrière unique avec la sélection locale. FrancePedo FarceInfo Un mercenaire apatride

Coupe du monde 2022 : dates, horaires, lieux... le calendrier complet de l’équipe de FranceDans le groupe D, l'équipe de France jouera son premier match de Coupe du monde contre l'Australie. Elle devra ensuite affronter le Danemark et la Tunisie. Voici le calendrier complet des Bleus pour cette Coupe du monde au Qatar (20 novembre-18 décembre). Mardi 22 novembre 20h : France-Australie à Al-Wakrah Samedi 26 novembre 17h : France-Danemark à Doha Mercredi 30 novembre 16h : Tunisie-France à Doha La cuisse de Benzema sur toutes les chaines d'info, c'est pénible ! 🙂 RAF BOYCOTTÉ

France, Brésil, Espagne : qui sont les favoris de la Coupe du monde 2022 ?Les sociétés d’analyses et de statistiques jouent un rôle toujours plus prépondérant dans le milieu du football. Mais leurs prévisions sur les futurs champions sont à prendre avec précaution, car la beauté du sport réside – encore – dans l’inattendu.

Coupe du monde 2022 : pourquoi l'Équipe de France vise aussi un objectif financierFragilisée par la crise de la Covid-19 et l’échec à l’Euro 2020, la Fédération Française de football compte sur le Mondial au Qatar pour renflouer ses caisses.

Coupe du monde 2022, Équipe de France : la gestion du cas Benzema interrogeLes déclarations de Samir Nasri, concernant le forfait de Karim Benzema, consécutif à une blessure pour son retour à l'entrainement collectif, on (...) - Footmercato Comme d'hab il fou la merde en équipe de France, pourquoi on le rappelle ? C’est ridicule d’accuser le staff français qui echangesit avec le staff du Real qui etait sur la meme longueur… Nasri est une grosse merde, toujours a blamer la France. DD voulait donner sa chance a Benzema de revenir mais ca n’a pas marché. Cetait a Benzema de dire la vérité Dites merci à Nasri de vous avoir donné une tribune pour pouvoir une fois de plus raconter des histoires...