Coronavirus, Boris Johnson

Coronavirus, Boris Johnson

Coronavirus : Boris Johnson aurait insulté son ministre de la Santé de 'putain de nul'

Boris Johnson est accusé, par son ex-conseiller Dominic Cummings, d'avoir qualifié son ministre de la Santé de 'putain de nul', mercredi 16 juin. Il a partagé la capture d'écran d'un échange de messages avec le Premier ministre.

17/06/2021 03:40:00

Désormais en guerre contre son ancien patron, Dominic Cummings, avait violemment attaqué fin mai, lors d'une audition parlementaire, la gestion de la crise du Covid-19 par le gouvernement britannique. Il avait jugé Boris Johnson 'inapte'.

Boris Johnson est accusé, par son ex-conseiller Dominic Cummings, d'avoir qualifié son ministre de la Santé de 'putain de nul', mercredi 16 juin. Il a partagé la capture d'écran d'un échange de messages avec le Premier ministre.

Coronavirus : Boris Johnson aurait insulté son ministre de la Santé de "putain de nul"Boris Johnson est accusé, par son ex-conseiller Dominic Cummings, d'avoir qualifié son ministre de la Santé de "putain de nul", mercredi 16 juin. Il a partagé la capture d'écran d'un échange de messages avec le Premier ministre.

Chez McDonald’s, l’eau du robinet est source de profit Violences sexuelles et sexistes : les enquêtes se multiplient dans l’enseignement supérieur, sommé d’agir À Lyon, Macron visé par un jet d'œuf lors d'un salon de la restauration

Boris Johnson aurait qualifié son ministre de la Santé de "putain de nul".Crédit : SCOTT HEPPELL / POOL / AFPJournalistepublié 17/06/2021 à 02:38Le Premier ministre britannique Boris Johnson a subi une nouvelle charge de son ex-conseiller Dominic Cummings, mercredi 16 juin. Ce dernier a affirmé, capture d'écran à l'appui, que

le dirigeant avait qualifié son ministre de la Santé de"putain de nul"dans sa gestion de la pandémie.Désormais en guerre contre son ancien patron, Dominic Cummings, l'influent cerveau de la campagne en faveur du Brexit en 2016, avait violemment attaqué fin mai, lors d'une audition parlementaire marathon, headtopics.com

la gestion de la crise du Covid-19 par le gouvernement britannique. Il avait jugé  "inapte". Mais il avait surtout visé le ministre de la Santé Matt Hancock,l'accusant d'avoir"menti" à plusieurs reprises

et jugeant qu'il aurait dû être"viré". Ce dernier a démenti et, depuis, M. Cummings a été critiqué pour n'avoir fourni aucune preuve de ses affirmations.Matt Hancock a affirmé "ne pas penser" avoir été nul

Dans un long post de blog, l'ex-conseiller de Boris Johnson, a publié, mercredi 16 juin, une capture d'écran d'un échange sur l'application WhatsApp datant du 27 mars 2020, avec pour destinataire"Johnson Boris". Dans l'échange de messages, Dominic Cummings met en cause"MH", Matt Hancock, pour les retards dans la montée en puissance du dépistage du Covid-19.

Son contact, Boris Johnson, lui répond"complètement putain de nul".Interrogé sur ces accusations, un porte-parole de  a refusé de réagir"à chaque allégation" et a répété qu'il gardait toute sa confiance en Matt Hancock headtopics.com

Le photographe Jonas Bendiksen joue avec le feu des « fake news » Que sait-on du décès d’une lycéenne de 16 ans, après sa vaccination, à Gardanne ? Elections en Allemagne : l’AfD, parti d’extrême droite, en recul

:"Le Premier ministre a travaillé très étroitement avec le ministre de la Santé et continuera de le faire". De son côté, lorsque la BBC l'a interrogé sur ces accusations, Matt Hancock a affirmé"ne pas penser" avoir été nul.

Lire la suite: RTL France »

« Les Etats-Unis ne cherchent pas une nouvelle guerre froide », affirme Joe Biden

Joe Biden a assuré mardi devant l'ONU qu'il ne voulait pas d'une « nouvelle Guerre froide » avec la Chine, et défendu son attachement au multilatéralisme fac...

Entre nullards qui est le plus fort ? 1-Boris or 2-Dominic Vous avez 2 heures pour répondre de façon explicite.

Boris Johnson : alcoolisé, il blâme le vin apporté par Emmanuel MacronPour fêter la fin du G7, les dirigeants se sont retrouvés samedi 12 juin autour d'un barcebue sur la plage de Carbis Bay en Angleterre. Un dîner trop arrosé, selon Boris Johnson , qui blâme le vin français apporté par Emmanuel Macron.

Dominic Cummings accuse Boris Johnson d’avoir qualifié son ministre de la santé de « putain de cas désespéré »L’ancien conseiller de Boris Johnson , Dominic Cummings, estime que la mauvaise gestion du gouvernement a coûté « des dizaines de milliers » de vies au Royaume-Uni. Ecole_Oubliee Vivement qu’en France on évalue le nombre de morts (y compris co-latéraux dus à déprogrammations) résultant de la décision aberrante de MacronASSASSIN de ne pas reconfiner+fermerEcoles en février2021. Rien que morts Covid CT 2000/semaine soi-disant 'gagnée'!

Dominic Cummings accuse Boris Johnson d’avoir qualifié son ministre de la santé de « putain de cas désespéré »L’ancien conseiller de Boris Johnson , Dominic Cummings, estime que la mauvaise gestion du gouvernement a coûté « des dizaines de milliers » de vies au Royaume-Uni. Ecole_Oubliee Vivement qu’en France on évalue le nombre de morts (y compris co-latéraux dus à déprogrammations) résultant de la décision aberrante de MacronASSASSIN de ne pas reconfiner+fermerEcoles en février2021. Rien que morts Covid CT 2000/semaine soi-disant 'gagnée'!

Coronavirus : vers un retour de la bise et de la poignée de main ?Alors que le gouvernement a annoncé ce mercredi la fin du port du masque à l'extérieur - sauf exceptions - et la levée du couvre-feu dès dimanche prochain, le retour de la vie «d'avant» n'a jamais semblé aussi proche. Au point de voir d'anciennes habitudes revenir ? Interrogé sur CNEWS sur l'éventuel retour de la bise et de la poignée de main, le médecin Jean-Paul Ortiz a souligné que «les mesures barrières ne sont pas supprimées». Noooon pas la bise !!!!! De l adultère aussi vivement que ça recommence

Le variant Delta représente 2 à 4 % des cas positifs selon Olivier VéranCela représente « 50 à 150 nouveaux diagnostics » par jour selon le ministre de la Santé C'est avec celui là qu'ils vont pourrir nos bacances? Les Indiens en sont venus à bout: en slignant T'inquiètes olivierveran comme PARTOUT et comme le montrent les modèles anglais/Indiens, à la rentrée de Septembre, il représentera 90% des cas positifs.. et vous direz encore : 'Personne ne pouvait savoir !!'

À Wuhan, cette remise de diplôme géante a rassemblé 11.000 étudiantsL'évènement a eu lieu plus d'un an après la levée des restrictions anti-Covid dans cette ville de Chine à l'épicentre de la pandémie de coronavirus.