Coronavirus, Planete

Coronavirus, Planete

Coronavirus : à Saint-Barthélemy-d’Anjou, les rotatives crachent des masques à la chaîne

Depuis fin janvier, la société Kolmi-Hopen doit répondre à un nombre croissant de commandes. La PME vient de recruter trente-cinq personnes en quelques semaines.

27.2.2020

« Dès fin janvier, les commandes ont dépassé les 300 millions d’unités, quand notre production annuelle était plus proche de 170 millions d’exemplaires. » Coronavirus : à Saint-Barthélemy-d’Anjou, les rotatives crachent des masques à la chaîne.

Depuis fin janvier, la société Kolmi-Hopen doit répondre à un nombre croissant de commandes. La PME vient de recruter trente-cinq personnes en quelques semaines.

Le siège de Kolmi-Hopen bouillonne depuis fin janvier. Les sonneries de téléphone se succèdent et résonnent dans les locaux de la PME abrités dans un entrepôt d’une zone industrielle à Saint-Barthélemy-d’Anjou (Maine-et-Loire), en banlieue d’Angers.La petite société fournit à plus d’une centaine de pays des bonnets de chirurgie, des gants ou des combinaisons portées par les médecins et patients dans les hôpitaux. Mais surtout des masques. Objet que l’on s’arrache depuis la propagation du Covid-19.

Dans la PME Kolmi-Hopen à Saint-Barthélemy-d'Anjou (Maine-et-Loire), le 5 février. STEPHANE MAHE / REUTERS« nous devrions désormais produire davantage pour la France que pour l’export »« Nous dispensons la formation en dix jours. On apprend aux employés à faire des réglages sur les machines et de la logistique,



Lire la suite: Le Monde

coronavirus la peur et l’industrie du masque kolmihopen😷 ne devraient pas oublier de distribuer le Mode d’emploi. « On porte ce masque quand on est malade ou revient des zones de circulation actives du virus. Il est fait pour protéger les autres d’une contamination » coronavirus la peur et l’industrie du masque 😷 ne devraient pas oublier de distribuer le Mode d’emploi. « On porte ce masque quand on est malade ou revient des zones de circulation actives du virus. Il est fait pour protéger les autres d’une contamination »

97% des cas se situent en Chine, les 3% restants concernent le reste du monde (source Inserm). Pas de quoi en piquer une crise d'autant que les décès se comptent parmi les pers. âgée et/ou fragilisée dès le départ par une pathologie annexe (asthme, diabète, maladies cardiaques).

Saint-Étienne : Stéphane Ruffier a repris l'entraînement collectif - Foot - Saint-EtienneLe gardien des Verts, furieux d'avoir été écarté lors du dernier match de L1 face à Reims, a retrouvé les terrains de l'Étrat ce mercredi.

Fashion Week : suivez en direct le défilé Saint Laurent - ElleEt si on vous disait que vous avez l’opportunité de suivre en direct le défilé de Saint Laurent ? C’est possible sur le ELLE.fr. L’un des défilés les plus attendus de la Fashion Week sera disponible en direct juste ici.

Conclusion d'un scandale : la gare Saint-Léon de Nancy a enfin des nouveaux escalatorsSi vous êtes un ou une fidèle de ce direct, peut-être vous souvenez-vous du 11 mai 2015. Ce jour-là, nous parlions – en connaissance de cause – d'un escalator de la gare Saint-Léon, à Nancy (Meurthe-et-Moselle), qui avait pour particularité d'être à peu près tout le temps en panne depuis son installation en 2002. Au point de provoquer un certain mécontentement, et que l'Est Républicain s'en donne à cœur joie en recensant «vos meilleurs tweets sur les escalators en panne de la gare Saint-Léon». Près de cinq ans plus tard, il est enfin temps de clore ce douloureux dossier : le quotidien nancéien nous apprend ce mardi que tous les escalators de cette partie de la gare ont enfin été remplacés, «au prix de 10 mois de travaux et d'une enveloppe de 1,5 M€». Une vidéo (jointe) témoigne de l'ampleur du chantier. «Ironie de l'histoire : alors que les nouveaux escalators viennent d'entrer en service, c'est celui du hall central, place Simone-Veil qui était ce lundi en rideau», relève toutefois l'Est. Note : aucun des journalistes de Libé ayant des attaches à Nancy n'a pu encore constater que ces nouveaux escalators fonctionnaient effectivement. Nous n'hésiterons pas à rouvrir le dossier si besoin.

Les cryptos et bitcoin n'échappent pas au «massacre de la Saint Valentin»Les marchés des cryptos et du bitcoin n'ont pas résisté à l'onde de choc financière née du coronavirus et qui s'est propagée depuis le 14 février. Ces nouveaux actifs décorrélés aux marchés traditionnels, ne jouent pas le rôle d'actifs refuge en toutes circonstances. On les appelle maintenant les bitCons ...😜😂😂😂

Saint-Étienne : le corps d'une détenue retrouvé sans vie à la prison pour femmesUne détenue a été retrouvée sans vie à la prison pour femmes de Saint-Étienne. Sa codétenue est placée en garde à vue.

Fashion week : Saint Laurent fidèle aux codesLes défilés parisiens se poursuivent avec Saint Laurent au Trocadéro.



Allocution d'Emmanuel Macron : discours historique et grandes annonces en vue selon un ministre

Le confinement doit durer jusqu'à ce qu'un vaccin soit trouvé, estiment des scientifiques

EN DIRECT - Nouveaux chiffres encourageants en Italie avec un record de personnes guéries

Oui trois fois oui à l'appli StopCovid

Coronavirus : un essai clinique sur le plasma sanguin débute en France

La France va consacrer 1,2 milliard d'euros à la lutte contre le Covid-19 en Afrique

Coronavirus en direct : 7 148 personnes sont à l’hôpital pour des soins lourds en France

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

27 février 2020, jeudi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Les « zones bleues », véritables paradis pour centenaires

Nouvelles suivantes

Que risque Julian Assange à son procès ? Dans quelle condition physique se trouve-t-il ? Posez vos questions