Val-D'oise, Solidarité, Noël, Sans-Abri, Double Peine, Député, Fondation Abbé-Pierre, Association Loi De 1901, Ménage, Pauvreté, Président De La République, Justice, Secrétaire D'état, Services, Précarité, Ordinateur, Instruction À Domicile, Caf, Secours Catholique, Cantine, Aliment, Logement, Amendement, Coronavirus, Conseil National, Loi De Finances, Internet, Olivier Véran, Le Monde, Prestations Sociales, Économie İnformelle

Val-D'oise, Solidarité

Confinement : «Il faut une allocation spécifique automatique pour les ménages précaires»

Confinement : «Il faut une allocation spécifique automatique pour les ménages précaires»

01/04/2020 17:29:00

Confinement : «Il faut une allocation spécifique automatique pour les ménage s précaires»

La député e LREM Fiona Lazaar plaide pour le versement d'une aide exceptionnelle pour les ménage s modestes que les mesures de confinement viennent fragiliser encore plus.

«allocation exceptionnelle de solidarité»pour les ménages modestes qui, avec les mesures de confinement,«cumulent les difficultés».Vous alertez depuis le début du confinement sur les difficultés accrues pour les ménages précaires. Comment s’exerce cette double peine ?

En direct : lancement réussi pour la capsule spatiale de SpaceX avec deux astronautes à bord Le premier vol habité de SpaceX a décollé de Cap Canaveral en Floride SpaceX a lancé deux astronautes de la NASA dans l’espace, une première historique pour une société privée

Ce sont, par exemple, des familles dont les enfants n’ont plus le repas sain et équilibré que représentait, chaque jour, le déjeuner à la cantine et doivent cuisiner avec très peu de moyens. Les dépenses supplémentaires de nourriture et de chauffage vont encore gonfler la facture. Ce sont des difficultés d’accès à l’éducation : les dispositifs mis en œuvre dans le cadre de «l’école à la maison» sont très bons mais compliqués pour des familles mal logées ou vivant dans un petit logement, n’ayant pas d’ordinateur ou pas de connexion à Internet.

Il y a aussi ces ménages vivant de l’économie informelle oud’une activité en partie non déclarée, qui se retrouvent sans revenus, sans bénéficier du chômage partiel mais qui ont des bouches à nourrir. Les systèmes de solidarité informels, via la famille ou le voisinage, sont aussi à l’arrêt dans cette période de confinement : ce n’est pas possible, en ce moment, d’envoyer les enfants déjeuner chez les grands-parents quand le frigo est vide. Et les associations continuent de fonctionner mais au ralenti, avec moins de bénévoles, qui sont en général des personnes âgées, même si la réserve civique se met en place. Toutes ces personnes déjà précarisées et habituellement sur le fil du rasoir risquent donc de basculer.

A lire aussiSalariés confinés et licenciés : «Je n’ai aucun revenu et pas de nouvelles de mon ancien patron»Estimez-vous que le gouvernement aide assez ces publics encore plus fragilisés à traverser cette épreuve ?

Une attention toute particulière a été portée rapidement sur la grande exclusion, avec des places d’hébergement ouvertes, 15 millions de chèques-services créés pour permettre aux personnes sans abri d’accéder aux services de base, la prolongation de l’accès aux droits et de la trêve hivernale. Il faut aussi veiller au maillon juste au-dessus : des personnes qui ont un toit, pas très confortable, sur la tête, qui parviennent tout juste à s’en sortir en temps normal mais qui risquent désormais de cumuler les difficultés.

Votre idée consiste à avancer la prime de rentrée ou la prime de Noël pour débloquer une aide…Nous avions proposé, au départ, de créer une allocation exceptionnelle de solidarité et déposé, avec Aurélien Taché

[député LREM du Val-d’Oise, ndlr],un amendement au projet de loi de finances rectificatif[adopté le 22 mars].Mais cet amendement avait été déclaré irrecevable au titre de l’article 40 puisqu’il créait une dépense nouvelle.

Pierre Moscovici nommé à la tête de la Cour des comptes Roxana Maracineanu est prête à confier une mission à Jean-Michel Aulas - Foot Lancement réussi pour le premier vol habité de SpaceX

Pour pallier l’urgence, notre idée était donc d’avancer une dépense, ce qui nous laisserait le temps de trouver une autre solution à l’approche de la rentrée scolaire ou de Noël. La prime de rentrée représente un montant plus élevé mais elle est versée aux familles, sous conditions de ressources, ayant au moins un enfant de 6 à 18 ans, et ne touche donc pas tous les publics. Il faut une allocation spécifique et, j’insiste sur ce point, automatique, alors que les services sociaux fonctionnent autant que possible, mais à distance. Si les personnes qui en ont besoin doivent accomplir des démarches, beaucoup ne la toucheront pas.

A lire aussiNotre dossier «Coronavirus, la France confinée»Où en sont les discussions avec le gouvernement ? Lire la suite: Libération »

La REM se mets au social ? Il faudra aussi que les français ce mettent au travail, et pas que 35h du lundi 8h au vendredi 16h Arrêtez avec ça, des sommes énormes sont déjà distribuées toute l'année. Qui va payer ? Vous allez encore augmenter les impôts ? C'est du pillage. Le cinéma continue ! Ils ont bien du fric pour des choses nullement indispensables !

Oui et oui baisse des impôts...du transport etc....famille monoparentale avec enfants en autres... fionalazaar bonne initiative mais il faut plus que des « il faudrait » , il faut des actes et pas dans 1 mois ni verser les allocations un samedi 4 avril sachant que la plupart des banques ne créditent pas avant le mardi ... le diable est dans les détails.

En ce moment, les critères de précarité ne signifient plus grand chose. Baisse de revenu pour les classes moyennes, c’est aussi difficile... Libé est en survie grâce à la générosité de milliardaires.... Un habitué des 'allocations' à fonds perdus....

Confinement : il invente “Question pour un balcon” et c'est magique !En cette période de confinement, un habitant de Paris a eu l’excellente idée d'organiser un questionnaire pour ses voisins.

Confinement : sans attestation, il est verbalisé en plein convoi funéraireVU DANS LA PRESSE - Un maître de cérémonie a été verbalisé car il ne détenait pas d'attestation de déplacement. Tu m’étonnes avec ce gouvernement Depuis le début ils font n’importe quoi va dans le 93 là par contre il y en a des amendes à mettre mais ils y foutent pas les pieds bande d’enculés va bande de merde 🤦‍♂️ Formidable, tout va bien

Olivier Minne : pourquoi il vit « très bien » son confinement en solitaire - VoiciSi beaucoup de Français trouvent les journées très longues pendant le confinement, ce n’est pas le cas d’Olivier Minne. L’animateur vit au contraire très bien cette période si particulière, y compr... LAISSE MOI TE REJOINDRE olivierminne ❤️daddy ❤️ appelle moi quand tu veux si tu a besoin de compagnie hein Prend soin de toi Olivier Minne et pour l'instant bon confinement Olivier 💗💗

Sans permis, il part aux courses à 20 km de chez lui en plein confinementC’est la douzième fois que le jeune homme est condamné pour conduite sans permis

Il organise un tour d’Aquitaine en vélo (d’appartement) avec le confinementDorian propose des étapes d’une trentaine de kilomètres dans la région chaque jour

Pendant le confinement, le stationnement alterné reste-t-il en vigueur ?Selon les communes, cette mesure prévue par le code de la route continue, ou non, de s'appliquer