Eco, Pavillon De L'arsenal, Exposition, Architecture, Épidémies, Immobilier

Eco, Pavillon De L'arsenal

Comment les petits pois ont permis à l’architecture gothique de s’élever

Comment les petits pois ont permis à l’architecture gothique de s’élever #Eco

24/10/2020 08:13:00

Comment les petits pois ont permis à l’architecture gothique de s’élever Eco

Une passionnante exposition parisienne révèle les liens insoupçonnés entre l’architecture, le climat, les épidémies , l’alimentation ou la recherche scientifique.

» LIRE AUSSI - Le coronavirus va-t-il transformer le logement dont on rêve? Face à une vision très culturelle et intellectuelle de l’architecture, le commissaire scientifique de l’exposition Philippe Rahm, architecte et docteur en architecture, propose une relecture différente de sa discipline en s’appuyant uniquement sur des données objectives, matérielles, physiques ou biologiques. Organisées de façon chronologique, l’exposition se développe sur 13 petites salles avec quelques objets, documents et photos et surtout un intitulé parfaitement concret, souvent d’apparence loufoque, mais qui permet de se cultiver de manière ludique.

Affaire Théo : trois policiers renvoyés devant les assises L’Ecosse vote une «loi révolutionnaire» pour des protections périodiques gratuites Présidentielle 2022 : Mélenchon va réaliser un meeting en «réalité virtuelle» samedi

Alimentation plus riche et bâtiments plus hauts On découvre comment le pain mais aussi la bière ont inventé la ville, car il fallait stocker le blé et disposer de matériel dans un emplacement fixe pour faire fermenter les céréales. On en apprend plus aussi sur le lien entre espace public et recherche de fraîcheur. La basilique religieuse et l’église en général sont ainsi un prolongement de la basilique civile romaine, espace public couvert où l’on s’abrite notamment de la chaleur. Vu sous cet angle, la construction en hauteur des églises permet d’évacuer la chaleur et pas seulement de se rapprocher du ciel et le marbre, au-delà de l’impression de puissance qu’il dégage, rafraîchit également l’air.

Et le rapport entre petit pois et architecture gothique évoqué en titre de cet article? Il fait tout simplement référence à l’introduction de l’assolement triennal dans l’agriculture du Moyen-Âge. Jusqu’alors, les paysans alternaient une année de culture de blé avec une année de jachère avant de découvrir qu’ils pouvaient y intercaler une année de culture de légumineuses, comme les pois et autres petits pois. Résultat: une agriculture beaucoup plus productive et surtout plus nourrissante avec un apport de protéines.

Alors que la première partie du Moyen-Âge (avant l’an Mille et l’avènement de ces techniques de cultures) se caractérise par des hommes et du bétail faibles et chétifs et une architecture rudimentaire dont il ne reste pas de traces, les hommes mieux nourris deviennent plus forts et leurs projets de constructions sont plus audacieux. Les flèches gothiques pourront alors s’élever toujours plus haut dans le ciel. Philippe Rahm fait ainsi le lien direct entre énergie et hauteur de construction. Et c’est ainsi qu’il faudra attendre l’arrivée d’une autre forme d’énergie, non humaine cette fois-ci, le charbon avant le pétrole, pour donner naissance aux gratte-ciel.

Feuilles de menthe et parcs urbains De la même manière, vous apprendrez comment quelques feuilles de menthe ont contribué à la création des grands parcs urbains de Londres, New York ou Paris ou encore le lien entre la viande des Grisons, spécialité suisse de viande séchée et la vogue des sanatoriums. Quant à l’importance des épidémies dans l’urbanisme, l’exposition rappelle que jusqu’aux découvertes de Pasteur, l’ennemi était l’air confiné, cet air «méphitique» qui véhicule la maladie. D’où notamment ces coupoles que l’on retrouve dans les grands hôpitaux comme dans les églises qui ont vocation à évacuer l’air mais aussi tout simplement les grandes percées haussmanniennes qui n’auraient pas eu une vocation exclusivement sécuritaire mais devaient servir aussi à évacuer l’air vicié. À l’époque, ce n’était pas le Covid mais le choléra que l’on craignait car il avait causé des dizaines de milliers de victimes dans les grandes villes et notamment dans les vieux quartiers. Au final, la plus grande aération n’a eu aucun impact réel car la maladie se diffusait en fait par l’eau.

Et si l’exposition ne se prononce pas sur l’impact qu’aura la crise sanitaire sur l’architecture et l’urbanisme, elle ouvre néanmoins des perspectives sur l’évolution de nos bâtiments au temps de la lutte contre le réchauffement climatique. Les exemples sont moins savoureux que pour le passé mais on y rappelle que l’isolation thermique revient au goût du jour après le règne sans partage du chauffage et de la climatisation, tout comme l’inertie des bâtiments ou encore la recherche d’énergies alternatives. Et pour tous ceux qui souhaitent prolonger et/ou approfondir l’ensemble de ces réflexions, le livre «Histoire naturelle de l’architecture», adaptation de la thèse soutenue par Philippe Rahm, reprend en 13 chapitres les 13 salles de l’exposition.

Lire la suite: Le Figaro »

Maradona est mort : journée d'hommages avant l'enterrement : Jour d'hommages

Diego Maradona est mort mercredi à 60 ans. Prodige du football, personnage hors-norme, l'Argentin était une légende de son sport et une icône en Argentine.

Et à la justice de fonctionner.....N.Sarkozy. Passez le mauvais jour à votre petit cochon Macron نبينا_محمد_خط_احمر مقاطعة_المنتجات_الفرنسية

« Le bégaiement masqué, une grande violence », affirme une orthophonisteCe jeudi, c’est la 23e journée mondiale du bégaiement. Entretien avec une orthophoniste sur un handicap qui concerne au moins 850.000 personnes en France

Une maison, occupée par des opposants à une route, démolie dans l'HéraultPlusieurs personnalités d’extrême gauche ont dénoncé cette évacuation manu militari Et toujours la FI dans les bons coups. Enfin. La route où ils sont en train d y couper tous les arbres de la forêt?

Toulouse : une lycéenne mise en examen pour avoir insulté une profÀ Toulouse, une lycéenne de 16 ans a été mise en examen après avoir insulté une enseignante. Elle n'avait pas supporté que soit abordée la question du port du voile dans un cours d'éducation civique. Raz le bol de ces fanatiques !! Ces faits sont a compter par milliers en France !! Mais à part ça ce sont des cas rares !!! Il faut agir ces enfants sont en train d’être lobotomisés ... il faut les sauver de ce communautarisme islamique à vomir !! On n'en sortira jamais de leurs conneries

Près de Toulouse, une mineure mise en examen pour avoir insulté une professeureLe 9 octobre, lors d’un cours d’enseignement moral et civique au lycée Pierre-d’Aragon de Muret, une élève de 16 ans avait insulté une professeure d’histoire-géographie après un cours sur le respect de la laïcité. La charia et l'islamisme s'invitent dans nos écoles. 53% des prof en ZUP d'autocensurent. Quand la France a-t-elle réagir et éradiquer cette vermine ? On doit désormais faire la une du monde pour les propos d’une MINEURE!!! Bandes de guignols de l’info Si vous voulez déterrer toutes les atteintes à la laïcité de ces derniers temps .. il y aura celles dénoncées et celles enterrées, celles non déclarées, celles mal digérées .. creusez plus encore ..

Une femme mord les testicules de son petit-ami puis le poignarde à mortDix ans de prison. C'est la peine dont a écopé une Britannique de 38 ans ce jeudi pour avoir mortellement poignardé son petit ami le 14 octobre 2019 avec un couteau de cuisine. Quelques semaines avant de lui avoir ôté la vie, la jeune femme l'avait déjà violemment attaqué et lui avait mordu les testicules. Margueritestern 3 Encore une casse couille Ah bah, je sais pas ce qu'il lui a fait. Mais elle l'avait mauvaise.

Une Bordelaise lance des baskets fabriquées à base de marc de raisinLaure Babin, jeune diplômée bordelaise en commerce, vient de créer sa marque de baskets Zéta en lien avec l’entreprise italienne Végéa qui produit du « cuir » de raisin. Les pr&eacu bah oui, jadis, en france on inventait l'appareil photo, le cinéma, le moteur à explosion, l'avion, la machine à vapeur, les caractères d'imprimerie... maintenant ce sont les 'baskets en raisin'...voila voila... et on apprend (sans réussir) à écrire en terminale 🤣🤣 Elles sont allées loin ? Intéressant !