Cinquième vague, inflation, pénuries : cinq patrons de PME racontent leur reprise

22/11/2021 21:36:00

TEMOIGNAGES 1/2 - « Les Echos » entament un tour de France en deux volets pour donner la parole aux dirigeants de PME et d'ETI. Cinq d'entre eux racontent leurs combats, leurs satisfactions et leurs espoirs alors que l'économie repart.

« Les Echos » entament un tour de France en deux volets pour donner la parole aux dirigeants de PME et d'ETI. Cinq d'entre eux racontent leurs combats, leurs satisfactions et leurs espoirs alors que l'économie repart 🔎 ENQUÊTE d'EGrasland ⤵

TEMOIGNAGES 1/2 - « Les Echos » entament un tour de France en deux volets pour donner la parole aux dirigeants de PME et d'ETI. Cinq d'entre eux racontent leurs combats, leurs satisfactions et leurs espoirs alors que l'économie repart.

ParPublié le 22 nov. 2021 à 6:26Mis à jour le 22 nov. 2021 à 16:54Donner la parole « au terrain ». Alors qu'une cinquième vague de Covid frappe l'Hexagone, « Les Echos » sont partis à la rencontre de dirigeants de PME et d'ETI de différentes régions et secteurs d'activité, afin de savoir comment ils traversent la crise du Covid et quelles sont leurs préoccupations pour 2022.

Inflation, boom des ventes, difficulté d'approvisionnement, de recrutement, départs en série de salariés, décalage avec les attentes des jeunes vis-à-vis de l'entreprise, remise en cause du juste-à-temps… Nous publions sur deux jours une série de témoignages, expliquant comment des dirigeants analysent l'impact de l'épidémie et vivent la reprise à cinq mois de l'élection présidentielle. Bonne lecture !

Lire la suite:
Les Echos »

Retraite.com : Calcul, Simulations, Solutions, Informations et Actualités pour votre Retraite

Portail dédié à la retraite, au calcul de vos pensions, aux retraites complementaires et aux loisirs des seniors Lire la suite >>

Les PME et la reprise : « Que de bons problèmes »« Les Echos » entament un tour de France en deux volets pour donner la parole aux dirigeants de PME et d'ETI. Cinq d'entre eux racontent leurs combats, leurs satisfactions et leurs espoirs alors que l'économie repart 🔎 ENQUÊTE d'EGrasland ⤵ EGrasland EGrasland cetains veulent plus etre des esclaves des clients des industries des gros ils veulent etre patron pour plus l etre ou faire le minimum et vivre dans un cadre paisible

Guadeloupe : les tensions et les barricades persistent, les établissements scolaires fermentMalgré l’arrivée de renforts policiers de métropole et le début du démantèlement des barrages, des violences ont encore lieu dans l’archipel des Caraïbes, notamment contre les restrictions liées au Covid. Une réunion est prévue à Matignon. Ce qui se passe en Guadeloupe c’est une crise sociale qui couve depuis un moment . Et devinez ce que fait ce gouvernement ? Discuter ? Tenter de comprendre les revendications ? Ben non ! On envoie des renforts de police pour réprimer tout ça dans la joie et la bonne humeur …..

Les chasseurs dans les rues de Bordeaux pour défendre les traditionsPlusieurs associations de chasseurs prévoient une manifestation samedi à Bordeaux, pour défendre les chasses traditionnelles et « délivrer des messages » au maire Pierre Hurmic « et son candidat Tradition ok mais avec du coup toujours avec 4 grammes ou pas ? Si LeChasseurFr est pro ZemmourEric, attention à vous les musulmans et non blancs car la chasse est ouverte 🥶🥶🥶🤮🤮🤮

Miss France 2022 : Sylvie Tellier met en garde les candidates pour leurs photos trop retouchées - VoiciLes prétendantes au titre de Miss France se sont envolées pour l'île de la Réunion le 18 novembre dernier. Elles vont pouvoir se préparer pour l'élection qui se tiendra le 11 décembre prochain. L'o... Vous n’avez qu à présenter des photos au naturel .

Les candidates à Miss France 2022 rappelées à l'ordre pour leurs photos retouchées sur InstagramAmandine Petit et Sylvie Tellier ont alerté les prétendantes à la couronne sur les risques des retouches photos sur les réseaux sociaux, dont certaines tendent à abuser. Les miss France

LR : les candidats ont affiché leurs ambitions devant les responsables du partiEn attendant le troisième débat diffusé ce dimanche 21 novembre à 20h50 sur CNEWS, les cinq candidats à l’investiture Les Républicains (LR) pour la présidentielle, se sont donnés rendez-vous aujourd’hui devant le Conseil national des Républicains afin de défendre leur programme. Nous voilà bien avancés de savoir que de ce côté là nous aurons un clone des autres.😑 Que des corrompu pas pour moi Tout sauf le petit assureur prétentieux et sans envergure nationale ni compétence quelconque !

Atelier de soudure chez le fabricant breton de portails et de clôtures Cadiou.Atelier de soudure chez le fabricant breton de portails et de clôtures Cadiou., des magasins alimentaires ont été pillés, mais aussi des pharmacies, dans plusieurs communes de l’île.Bordeaux .

(Michel GAILLARD/REA pour 'Les Echos') Par Publié le 22 nov. 2021 à 6:26 Mis à jour le 22 nov. 2021 à 6:26 Mis à jour le 22 nov. 2021 à 16:54 Donner la parole « au terrain ». Selon la préfecture, quatre pharmacies ont été fracturées. Alors qu'une cinquième vague de Covid frappe l'Hexagone, « Les Echos » sont partis à la rencontre de dirigeants de PME et d'ETI de différentes régions et secteurs d'activité, afin de savoir comment ils traversent la crise du Covid et quelles sont leurs préoccupations pour 2022. Alors qu'une cinquième vague de Covid frappe l'Hexagone, « Les Echos » sont partis à la rencontre de dirigeants de PME et d'ETI de différentes régions et secteurs d'activité, afin de savoir comme ils traversent la crise du Covid et quelles sont leurs préoccupations pour 2022. Inflation, boom des ventes, difficulté d'approvisionnement, de recrutement, départs en série de salariés, décalage avec les attentes des jeunes vis-à-vis de l'entreprise, remise en cause du juste-à-temps… Nous publions sur deux jours une série de témoignages, expliquant comment des dirigeants analysent l'impact de l'épidémie et vivent la reprise à cinq mois de l'élection présidentielle. » « Pressions d’associations soi-disant protectrices des animaux » Ils veulent notamment exprimer leur « incompréhension face à un gouvernement qui cède aux pressions d’associations soi-disant protectrices des animaux.

Bonne lecture ! Cet article est . Bonne lecture ! Cet article est. Trente personnes seront jugées lundi en comparution immédiate à Pointe-à-Pitre, soupçonnées d’avoir participé aux violences urbaines qui agitent l’île depuis une semaine, a indiqué dimanche soir le procureur de la République, Patrick Desjardins.