Cinéma : « VS », une immersion dans le ring des punchlines

S’attaquer au prestige de '8 mile', il fallait oser. 'VS' tente le battle

06/07/2020 08:28:00

S’attaquer au prestige de '8 mile', il fallait oser. 'VS' tente le battle

Les rimes s’entremêlent, les mots cognent. La fiction « VS », disponible en VOD, raconte l’ascension d’un jeune Britannique dans l’univers des joutes verbales qui ont structuré le hip-hop. Son réalisateur, Ed Lilly, dévoile la genèse du film.

S’attaquer au prestige de8 mile(2003), le film de Curtis Hanson inspiré du parcours d’Eminem dans le monde des battles rap, il fallait le faire ! Scénariste et réalisateur, le Britannique Ed Lilly n’a pas hésité à relever le défi en proposant une fiction sur ces joutes verbales qui ont structuré le hip-hop américain, français mais aussi anglais.

En Espagne, le Covid-19 met en lumière les conditions de vie inhumaines des travailleurs agricoles migrants Atalanta-PSG : Neymar a encore répondu présent En Espagne, le Covid-19 révèle les conditions de vie inhumaines des travailleurs migrants

Primé au Festival du film britannique de Dinard pour son scénario,VS,enfin disponible en France en VOD,raconte l’ascension d’un jeune Anglais, Adam, adolescent à vif qui ère de famille d’accueil en famille d’accueil et trouve un exutoire à ses pulsions violentes dans ces soirées où des rappeurs en herbe s’affrontent.

« L’univers des battles a bien changé depuis le début des années 2000. Elles sont moins improvisées, plus écrites et parfois il y a aussi de la musique. » Ed Lilly, réalisateur de « VS »

Comme Eminem, Adam en veut à sa mère, qui l’a abandonné à l’âge de 5 ans. Pour Ed Lilly, la comparaison s’arrête là :« Tout d’abord, la structure de notre histoire est différente, elle se rapproche plus d’un film comme

Karaté KidouRockyque d’un biopic. Et puis l’univers des battles a bien changé depuis le début des années 2000. Elles sont moins improvisées, plus écrites et parfois il y a aussi de la musique. Et surtout, il n’y a pas tant de battles que ça dans

8 Mile : il y en a une au début et une autre à la fin. Dans notre film, il y en a beaucoup plus. »Ici, Adam, joué par Connor Swindells, qui s’est fait connaître avec la sérieSex Education,grimpe très (trop) vite dans la hiérarchie des battles. L’idée lui vient en se prenant le bec avec la caissière de la salle de jeux vidéo qu’il fréquente. Makayla, organisatrice de battles, l’initie, le coache et devient sa muse. Seulement, elle est l’ex du champion en titre, Slaughter. Adam devient alors très vite le MC à abattre. En plus de maîtriser les rimes multisyllabiques, les métaphores et les punchlines, le jeune homme va devoir apprendre à utiliser les armes de ses adversaires : l’humiliation et l’exploitation de leurs secrets les plus intimes, au risque de paraître goujat ou homophobe.

Ed Lilly et son équipe technique. Marc HankinsEd Lilly a pris son temps pour étudier cette scène avant de se lancer dans le tournage :« J’ai commencé à travailler sur le film en 2012, raconte le réalisateur.

Ligue des Champions : Mauro Icardi, c'est grave docteur ? Coronavirus : Ciotti souhaite que les 'masques deviennent gratuits' Le FC Barcelone digère mal l'arrogance du Bayern Munich...

Avec mon coauteur, Daniel Hayes, nous étions à la recherche de projets, et tous deux fans de battles. Je travaillais déjà avec des musiciens et je réalisais des clips pour Shotty Horroh, qui joue Slaughter dans le film, et qui, entre-temps, est devenu un champion de battle, un des meilleurs au monde. Il n’y avait pas encore eu un film en Angleterre sur les battles de rap, quelque chose de positif qui touche à la jeunesse de notre pays, et qui montre sa diversité, son intelligence et sa créativité. »

Formulaire réclamé par la policeAu moment où il a commencé à écrire son scénario, les clubs et les salles de concert à Londres devaient encore remplir le formulaire 696, réclamé par la police. Bien que réformé en 2009 et abandonné en novembre 2017, le formulaire demandait aux propriétaires de salles de stipuler le style de musique qui allait être jouée, le public visé, voire le groupe ethnique, au risque de se voir refuser l’autorisation d’organiser une soirée.

Lire la suite: Le Monde »

Des barrages en cheveux pour lutter contre la marée noire à Maurice ?

Le cheveu a l'avantage d'absorber les hydrocarbures tout en laissant passer l'eau

Les scènes de sexe non simulées les plus hot du cinémaIl n’y a pas que dans le cinéma pornographique que des acteurs s’adonnent à des pratiques charnelles « pour de vrai »

Pintes, brushing et cinéma... les Anglais retrouvent certains plaisirsLes Anglais revivent mais loin d’être vaincu, le coronavirus qui a tué 44.000 personnes dans le pays a repris de la vigueur à Leicester.

Plus d'un million de spectateurs revenus au cinéma pour la réouvertureLes spectateurs sont revenus au cinéma, mais la fréquentation reste bien en deçà des moyennes. L'offre de films reste encore limitée. « La bonne épouse » de Martin Provost, sorti juste avant le confinement, est le grand gagnant du box-office de cette réouverture avec presque 170.000. spectateurs 1 millions qui avaient déjà leur abonnement ou bien leur tickets...!

Surprise ! Mélanie Da Cruz débarque dans Les Marseillais vs le Reste du monde 5Le tournage des Marseillais vs le reste du monde 5 a débuté ce 1er juillet. Et, surprise, Mélanie Da Cruz vient d'intégrer le casting de cette nouvelle saison. L'épouse du footballeur Anthony Martial va donc faire son retour dans une télé-réalité. super elle va pouvoir brisée des couples et ce mettre en couple son mari ne sera pas la 😠😡🤬🤮🤢👹👺💩👎🏻 votre Mélanie Da Cruz vous me faite 🤮🤢

Gérald Thomassin : non-lieu pour l'ex-espoir du cinéma français dans l'affaire du meurtre, mais il reste introuvableMis en examen en 2013 pour le meurtre sanglant d'une mère de famille dans un bureau de poste de l'Ain, Gérald Thomassin vient de bénéficier d'un non-lieu. Mais la star déchue du Petit Criminel, qui a mystérieusement disparu il y a près d'un an, reste introuvable.

Voici les expos à ne pas manquer cet étéEntre une rétrospective de Louis de Funès, les baigneurs de Picasso ou encore une immersion à Pompéi, le choix des expos est large cet été.