“Christiane Taubira va séparer, diviser” : Anne Hidalgo épingle la nouvelle candidate à la présidentielle - Gala

16/01/2022 15:51:00

“Christiane Taubira va séparer, diviser” : Anne Hidalgo épingle la nouvelle candidate à la présidentielle - Gala

“Christiane Taubira va séparer, diviser” : Anne Hidalgo épingle la nouvelle candidate à la présidentielle - Gala

Dans une interview accordée au Journal du Dimanche, Anne Hidalgo étrille la candidature de Christiane Taubira....

En difficulté dans les sondages,Anne Hidalgo peine à s'imposer dans cette campagne.Sa primaire populaire est loin de faire l'unanimité, contribuant à la fragiliser.Ses adversaires de gauche semblent ainsi décidés à faire cavalier seul

. Elle n'arrive pas à susciter le ralliement de l’écologiste Yannick Jadot, ni celui de l’Insoumis Jean-Luc Mélenchon et ni même celui ducommuniste Fabien Roussel. L'échec de cette primaire semble la rendre amère et

Lire la suite: Gala »

Primaire à gauche: Anne Hidalgo assure que la 'page est tournée'Anne Hidalgo a de nouveau déploré, ce dimanche, sur le plateau de 'BFM Politique', que le projet d'une primaire à gauche pour déterminer un candidat à l'élection présidentielle n'a pas abouti. Elle refuse cependant de prendre part à l'initiative de la primaire populaire.

Ségolène Royal sort l’artillerie lourde contre Anne Hidalgo et son “absence de projet” - GalaInterviewée par BFMTV jeudi 13 janvier, Ségolène Royal a donné son avis sur l’avenir de la gauche à l’élection présidentielle. Elle en a profité pour tacler Anne Hidalgo et son 'absence de projet'....

René Angélil : qui sont Denyse Duquette et Anne Renée, les deux premières femmes de sa vie ? - GalaÀ l’occasion de l’anniversaire de René Angélil, qui a été emporté par la maladie en 2016, découvrez qui sont les deux premières femmes qui ont compté dans sa vie, avant son amour légendaire pour Cé...

Hidalgo interroge l'intérêt de la candidature de Taubira qui 'va diviser et créer de la confusion'Dans une interview au JDD, la candidate socialiste Anne Hidalgo a chargé la candidature de Christiane Taubira à la primaire populaire de la gauche. Regardez moi cette brochette PlusJamaisPS De plus en plus de risques que les frais de campagne ne soient pas remboursés. Les bouboules. Ils se sabordent complet.

EN DIRECT - Suivez l'interview d'Anne Hidalgo, invitée de 'BFM Politique'La maire de Paris, candidate à l'élection présidentielle pour le Parti socialiste, réagira notamment à l'arrivée de Christiane Taubira, qui brigue officiellement l'Élysée depuis samedi.

Anne Hidalgo déçue de la non-convergence des gauches En difficulté dans les sondages, Anne Hidalgo peine à s'imposer dans cette campagne.messenger Anne Hidalgo a de nouveau déploré, ce dimanche, sur le plateau de"BFM Politique", que le projet d'une primaire à gauche pour déterminer un candidat à l'élection présidentielle n'a pas abouti.au moment même où la gauche arrive aux responsabilités dans d’autres pays d’Europe ".en noir et blanc de son défunt mari, en indiquant à ses fans qu’elle "mentirai[t] si [elle] disai[t] qu’[elle va] bien".

Sa primaire populaire est loin de faire l'unanimité, contribuant à la fragiliser. Ses adversaires de gauche semblent ainsi décidés à faire cavalier seul . "Maintenant, nous continuons projet contre projet. Elle n'arrive pas à susciter le ralliement de l’écologiste Yannick Jadot, ni celui de l’Insoumis Jean-Luc Mélenchon et ni même celui du communiste Fabien Roussel. Soit Anne Hidalgo dit 'je suis écologiste et je suis derrière Yannick Jadot , donc je me rallie à lui' ", a indiqué . L'échec de cette primaire semble la rendre amère et elle confie à l'hebdomadaire :" J'étais prête à me mettre en danger : je voulais gagner cette primaire mais j'aurais aussi pu la perdre. "J'ai proposé au mois de décembre de se retrouver pour qu'émerge une candidature commune pour ceux qui veulent gouverner ensemble", a rappelé la candidate socialiste, avant de préciser:"Bien sûr, je m'adressais particulièrement à Yannick Jadot , candidat écologiste. Si ça avait été le cas, j'aurais soutenu le ou la gagnante .

" ." "Évidemment j'ai regretté qu'il ne souhaite pas s'engager dans cette démarche et qu'il refuse les débats", a-t-elle déploré..