Chômage partiel : vers une baisse progressive de la prise en charge à partir du 1er juin

  • 📰 LesEchos
  • ⏱ Reading Time:
  • 68 sec. here
  • 3 min. at publisher
  • 📊 Quality Score:
  • News: 30%
  • Publisher: 50%

France Actualités Nouvelles

France Dernières Nouvelles,France Actualités

Le nombre de salariés couverts par ce dispositif anti-licenciement est désormais de 11,3 millions, a indiqué ce mercredi la ministre du Travail, Muriel Pénicaud. La prise en charge par l'Etat des salaires pourrait baisser de manière progressive à partir du 1 ​er juin, sauf dans les entreprises fermées par mesure sanitaire.

Mis à jour le 29 avr. 2020 à 10h03

La courbe continue de grimper. Le nombre de salariés placés en chômage partiel, est désormais de 11,3 millions, a annoncé la ministre du Travail, Muriel Pénicaud, ce mercredi matin sur France Inter, soit plus d'un sur deux dans le secteur privé. Les entreprises sont, quant à elle, 890.

S'il n'est pas question, a-t-elle ajouté, de mettre fin à ce dispositif anti-licenciement à compter du 1er juin, l'heure est pourtant venue d'envisager la sortie en douceur. Dans cette optique, le taux de prise en charge par l'Etat pourrait êtreà l'image de la reprise économique. Point important, cette évolution ne concernerait pas les entreprises fermées administrativement pour mesure sanitaire tant qu'elles seront soumis à cette interdiction de reprendre leur activité, selon nos informations. La réunion prévue ce jeudi entre le Premier ministre, Edouard Philippe et les partenaires sociaux, sera peut-être l'occasion d'en savoir plus.

A ce stade, la moyenne des demandes de placement de salariés en activité partielle déposées depuis le début du confinement porte sur trois mois. Le gouvernement a prévu une facture totale de 24 milliards d'euros .

 

Merci pour votre commentaire. Votre commentaire sera publié après examen.
Nous avons résumé cette actualité afin que vous puissiez la lire rapidement. Si l'actualité vous intéresse, vous pouvez lire le texte intégral ici. Lire la suite:

 /  🏆 85. in FR

France Dernières Nouvelles, France Actualités

Similar News:Vous pouvez également lire des articles d'actualité similaires à celui-ci que nous avons collectés auprès d'autres sources d'information.

Déconfinement: le patronat veut un accompagnement du chômage partiel au-delà du 1er juinUn salarié sur deux est actuellement en chômage partiel. Le Medef « demande que l'activité partielle soit prolongée au-delà du 1er juin car beaucoup d'entreprises n'auront pas retrouvé une activité normale à cette date ». Certes, c'est nécessaire pour le redémarrage de l’économie et il vaut mieux y penser mais le MEDEF doit avoir d'autres objectifs prioritaires ... comme le retour des industries et des emplois en France !
La source: BFMTV - 🏆 14. / 75 Lire la suite »

Les tarifs réglementés du gaz d’Engie baissent de 0,3 % à 1,3 % au 1er maiCes baisses sont différentes en fonction de l'utilisation du gaz des 4 millions de clients qui sont encore aux tarifs réglementés de vente du gaz Pour mieux remonter dans 6 mois, on connaît la chanson. Le prix de l'essence va faire très mal dans 3 mois... Ce n'est pas le gaz le problème mais les taxes Comme tous les ans ,moins cher en été pour mieux augmenter en octobre
La source: 20Minutes - 🏆 6. / 93 Lire la suite »

«Into the night» : la série post-apocalyptique belge qui plonge le monde en plein chaos sera disponible le 1er maiPremière série originale belge de Netflix, «Into the Night», qui sera mise en ligne le 1er mai sur la plateforme, s'annonce très anxiogène.
La source: CNEWS - 🏆 27. / 63 Lire la suite »

VIDEO. Le parc national des Calanques fermé au moins jusqu’au 1er juinAlors que le Premier ministre a dévoilé ce mardi le plan de déconfinement du gouvernement, le président du parc national des calanques à Marseille (Bouches-du-Rhône) n’envisage aucune ouverture avan
La source: 20Minutes - 🏆 6. / 93 Lire la suite »

Déconfinement: le patronat veut un accompagnement du chômage partiel au-delà du 1er juinUn salarié sur deux est actuellement en chômage partiel. Le Medef « demande que l'activité partielle soit prolongée au-delà du 1er juin car beaucoup d'entreprises n'auront pas retrouvé une activité normale à cette date ». Certes, c'est nécessaire pour le redémarrage de l’économie et il vaut mieux y penser mais le MEDEF doit avoir d'autres objectifs prioritaires ... comme le retour des industries et des emplois en France !
La source: BFMTV - 🏆 14. / 75 Lire la suite »