Cédric Jubillar “attendait le moment propice pour se débarrasser” de Delphine : ce témoignage qui l’accable - Gala

Cédric Jubillar “attendait le moment propice pour se débarrasser” de Delphine : ce témoignage qui l’accable - Gala

12/01/2022 07:34:00

Cédric Jubillar “attendait le moment propice pour se débarrasser” de Delphine : ce témoignage qui l’accable - Gala

Alors que Cédric Jubillar est toujours en prison pour la disparition de sa femme, les confidences d’un ancien codétenu viennent tout chambouler puisque celui-ci a assuré aux enquêteurs que le père...

déclarations faites par unLe Parisienindiqué avoir beaucoup parlé à Cédric Jubillar lors de sa détentionIl a pris son téléphone des mains et a vu les messages. C’est ça qui l’a fait vriller",Il savait ce qui allait se passer. Il attendait le moment propice pour s’en débarrasser"

De plus, Cédric Jubillar lui aurait. De quoi mettre les enquêteurs

Lire la suite: Gala »

Crunch, le podcast rugby de L'Équipe : au Japon, tout va bien pour les Bleus

La victoire lors du premier test-match a souligné une nouvelle fois les qualités de ce XV de France qui, quelque peu remanié, n'a pas perdu de sa superbe. La série de victoires se poursuit et l'ambiance au Japon est au beau fixe : quels sont les enjeux de cette tournée et quel est l'état d'esprit du staff ? Lire la suite >>

Avec Cédric Bakambu, l'OM saisit une opportunité sur le marché des transfertsL'OM va accueillir Cédric Bakambu, l'ancien attaquant de Sochaux et Villarreal, qui a l'avantage d'être libre et l'inconvénient de n'avoir pas joué depuis plusieurs mois. Je comprends les gens qui ne veulent pas de lui il n’a jamais perdu son sens du but et sa rapidité J’ai trop la haine on a recruté OhPlai1 Grannatakan. .......

« On aurait pu éviter ce qu’il se passe » : Martin Blachier tacle les choix d’Emmanuel Macron - GalaReçu par David Pujadas dans 24h Pujadas sur LCI, lundi 10 janvier 2022, Martin Blachier est revenu sur l'avancée de crise sanitaire en France. D'après l'épidémiologiste, la vague Delta aurait d'ail...

Les infos de 5h - États-Unis : des chirurgiens greffent un cœur de porc sur un humain avec succèsDavid Bennett, un malade de 57 ans, a reçu le cœur d'un porc génétiquement modifié vendredi 7 janvier et se porte bien pour le moment. Bonjour voilà a quoi il va ressembler dans quelques années 🐖😂😂😂😂😂😂😂😂

Quotidien : le témoignage hallucinant d’un anti-pass… qui a fait exprès d’attraper le Covid - GalaCe lundi 10 janvier, Quotidien a dévoilé un extrait vidéo issu de la manifestation anti pass-vaccinal qui a eu lieu à Paris le 8 janvier dernier. Sur place, les journalistes de TMC ont eu l’opportu...

Le climat, principal dossier du nouveau gouvernement des Pays-BasLes Pays-Bas se dotent pour la première fois d’un ministre pour le Climat et l’Energie

, continue de clamer son innocence . Pourtant, les enquêteurs continuent de le voir comme le principal suspect dans cette affaire. Voilà déjà un petit moment qu’ils s’intéressent aux déclarations faites par un un Corse de 36 ans qui a un "lourd passé judiciaire" Le Parisien , ce lundi 10 janvier. Plus exactement, c’est au mois de septembre dernier que celui-ci a demandé à être auditionné. Désormais remis en liberté, il avait alors indiqué avoir beaucoup parlé à Cédric Jubillar lors de sa détention , à travers les fenêtres de leurs cellules respectives. Le voisin du mari de Delphine avait assuré que ce dernier lui avait avoué avoir tué l’infirmière. "Il aurait d’abord vu un message de l’amant de sa femme avec qui elle textotait. Il a pris son téléphone des mains et a vu les messages. C’est ça qui l’a fait vriller", a-t-il expliqué aux enquêteurs, en affirmant que l’artisan plaquiste lui "a dit qu’il savait où l’enterrer avant les faits"."Il m’a expliqué avoir suivi sa femme en la géolocalisant, avoir tenté de pirater son téléphone sans succès. Il savait ce qui allait se passer. Il attendait le moment propice pour s’en débarrasser" , a déclaré l’ancien prisonnier. Une ferme fouillée de fond en comble De plus, Cédric Jubillar lui aurait annoncé qu’il avait enterré le corps de Delphine "dans un endroit qui a déjà brûlé" . De quoi mettre les enquêteurs au sein de laquelle un incendie a eu lieu en avril dernier. Le Parisien révèle d’ailleurs que cette zone en question "a fait l’objet d’une inspection ces dernières semaines" et que ce n’est pas terminé. "Des fouilles de grande ampleur sont prévues prochainement" , soulignent nos confrères.