Castex rejette la proposition anglaise pour stopper le départ de migrants

Castex rejette la proposition anglaise pour stopper le départ de migrants

Jean Castex, Royaume-Uni

02/12/2021 22:13:00

Castex rejette la proposition anglaise pour stopper le départ de migrants

La France ne veut pas de policiers ou des militaires britanniques sur ses côtes

. Cette idée de « patrouilles conjointes » sur le sol français viserait à empêcher le départ de migrants vers la Grande-Bretagne.« Nous avons toujours accepté d’examiner et de discuter de bonne foi des propositions britanniques de renforcement de la coopération. Nous en avons accepté certaines, nous en avons décliné d’autres », a justifié le Premier ministre français dans une lettre adressée à son homologue britannique.

Pfizer va investir 520 millions d'euros sur 5 ans pour soutenir la production et la recherche en France

« Renvoyer les migrants, n’est pas une option » pour MatignonCette proposition de patrouille conjointe figurait également dansune lettre de Boris Johnson à Emmanuel Macron, dont la publication par le gouvernement britannique a ulcéré Paris et provoqué une nouvelle crise entre les deux pays. Dans sa lettre Boris Johnson proposait également à la France « un accord bilatéral de réadmission pour permettre le retour de tous les migrants illégaux qui traversent la Manche ».

« Renvoyer les migrants, pour nous ce n’est pas une option, ce n’est pas une manière sérieuse ou responsable d’aborder la question », a affirmé une source à Matignon sous le couvert de l’anonymat.Jean Castex demande une réponse durable headtopics.com

« Plus de 700 policiers et gendarmes arpentent chaque jour la Côte d’Opale (nord), pour empêcher des embarcations de fortune de prendre la mer » vers l’Angleterre, indique Jean Castex dans sa lettre. « Une partie de ces opérations est réalisée avec la contribution financière de votre gouvernement, conformément à nos accords de coopération », rappelle-t-il.

Coupe d'Afrique des Nations 2021 : l'Algérie tombe face à la Guinée équatoriale à la surprise générale

Lire la suite: 20 Minutes »

Crunch, le podcast rugby de L'Équipe : encore des nouveaux chez les Bleus ?

Alors qu'il s'était fait une maxime de resserrer son groupe au maximum, le sélectionneur Fabien Galthié a sensiblement modifié son approche, n'hésitant plus à faire appel à de nouvelles têtes : comment l'expliquer, au regard des circonstances et des besoins ? Est-ce voué à durer ?

La France en pleine 5e vague, hommage à Giscard et la WTA punit la ChineActualités du 2 décembre 2021 : « 20 Minutes » compile pour vous les infos qu’il ne faut pas manquer ce matin dans votre Bulletin d’information matinal (BIM)... Qui rend hommage à VGE . Responsable du regroupement familial. Il a été l Archictete de notre plaie nationale l immigration en masse et ce qui est devenue la préoccupation de tous les français . À part les diamants de Bocassa je ne vois pas un secteur où il s brillé …

La France surveille-t-elle mal l'apparition du variant Omicron ?Le Professeur Philippe Juvin, candidat à la primaire LR, estime que la France séquence moins de 1% des prélèvements positifs, loin derrière le Danemark et le Royaume-Uni . On vérifie. Mais bien sûr...on n'est toujours moins bon que les autres. et l'IHU de Marseille....echec et mat PARIS et ces corrompus de salons et de plateaux tele

Arctique : la France renonce à investir dans le mégaprojet gazier de TotalEnergiesDes ONG environnementales ont salué ce mercredi le refus de la France de participer au financement de «Arctic LNG 2», la gigantesque usine de gaz naturel liquéfié en construction dans l’Arctique. Manque de perspective sur investissement ? . L'ARTIQUE, la France aussi .

Les chiffres et cartes pour comprendre la rapide montée de l'épidémie en FranceLa 5e vague de l'épidémie de coronavirus continue à progresser, avec un nombre de cas qui atteint des sommets et des services de réanimation qui se remplissent petit à petit.

Futur site industriel de Soitec: son PDG assure 'privilégier la France'Invité de BFM Business ce jeudi, le patron du fabricant français de semi-conducteurs, Paul Boudre, a dit être 'en train de finaliser des accords' pour l'implantation de son nouveau site industriel en France.

La Chine accuse la WTA de « politisation du sport » avec l'affaire Peng ShuaiLa Chine a réagi ce jeudi à la décision de la WTA de suspendre ses tournois dans le pays en soutien à Peng Shuai. Pékin refuse « toute politisation du sport ». si la Chine pouvait tout politiser elle le ferait L'hôpital qui se fout de la charité Et alors, ce n'est pas politique ?