Mexique, Disparitions Forcées, Droits De L'homme, Loi, Paix, Concorde, Tijuana, Homicide, Culiacán, Humanitaire, Drame, Disparition, Tragédie, Mineur, Amérique Latine, Felipe Calderón, Suisse, Esclavage, Sexualité, Guadalajara, Crime Organisé, Jeunesse, Andrés Manuel López Obrador, Trafic De Drogue, Avocat

Mexique, Disparitions Forcées

«C’est la jeunesse mexicaine qu’on fait disparaître»

[Interview] Contrairement à d’autres pays d’Amérique latine, qui cherchent leurs disparus du passé, le Mexique affronte une crise continue

25.1.2020

[Interview] Contrairement à d’autres pays d’Amérique latine, qui cherchent leurs disparus du passé, le Mexique affronte une crise continue

Depuis 2006, le Mexique a enregistré plus de 60 000 disparitions forcées , un chiffre qui ne cesse de croître. A la tête d’une commission dédiée, Karla Quintana déplore le manque de moyens pour y remédier et le climat d’impunité.

Diriger la recherche des disparus est l’une des missions les plus ingrates du gouvernement mexicain : impossible, en effet, d’apporter une solution à un drame en perpétuelle aggravation. Nommée par le président Andrés Manuel López Obrador il y a un an, Karla Quintana, avocate spécialiste des droits de l’homme, tente de relever le défi. Elle décrit les petits pas franchis pour «commencer à apporter un début de réponse» à un problème qui s’éternise. Depuis 2007, avec la guerre déclarée par l’ex-président Felipe Calderón au narcotrafic, suivie d’une explosion de rivalités sanglantes entre cartels, le nombre de disparitions augmente à un rythme exponentiel dans le pays. Aujourd’hui, l’ampleur de la tragédie est incommensurable : la commission dirigée par Quintana dénombre plus de 60 000 disparitions entre 2007 et 2019, dont plus de 5 000 survenues sous le nouveau gouvernement, selon des chiffres provisoires. Contrairement à d’autres pays d’Amérique latine, qui cherchent leurs disparus du passé, le Mexique affronte une crise continue. Recenser les disparus, selon Karla Quintana, c’est reconnaître l’ampleur de cette crise. Début janvier vous avez révélé le chiffre de 60 053 disparitions au Mexique depuis fin 2006. Or, il y a un an, le registre officiel faisait état de 40 180 disparus. Comment expliquer un tel écart ? Il n’y avait pas de méthode homogène et systématique de recensement pour toutes les régions du pays. Le chiffre de 40 000 n’était déjà plus actuel lorsqu’il a été divulgué. Chaque Etat doit réviser ses données. Nous avons mis en place un système de dénonciation des disparitions en temps réel. N’importe qui peut dénoncer une disparition en ligne. Nous croisons ces données avec les enquêtes judiciaires existantes pour obtenir un tableau complet des disparitions d’origine criminelle, donc toutes les disparitions forcées et les enlèvements. (Photo DR) Le chiffre pourrait-il encore augmenter ? Oui mais nous ne savons pas encore à quel point car les données sont en cours de révision dans près de 20 Etats (sur les 31 que compte le Mexique), notamment dans certaines régions où la problématique des disparitions est vive. Qui sont ces disparus ? Aux mains de qui disparaissent-ils ? Environ 75 % sont des hommes, et la plupart sont jeunes. Parmi les femmes, il y a davantage de disparues dans la tranche d’âge des 15-19 ans. Les mineurs représentent près de 20 % des victimes. C’est la jeunesse qu’on fait disparaître. L’hypothèse privilégiée est la traite d’être humains, qu’il s’agisse de trafic sexuel ou d’esclavage. Plusieurs cas valident cette hypothèse. C’est très inquiétant. Ces disparitions forcées sont en général le fait des autorités ou du crime organisé ; parfois les deux sont complices. Le contexte de violence des dernières années, et en particulier l’augmentation des homicides, concorde avec la courbe des disparitions : 97 % des disparitions survenues au Mexique depuis soixante ans se concentrent sur les treize dernières années. Quelles actions peut accomplir la commission que vous dirigez dans un contexte aussi défavorable ? Les familles de disparus ont longtemps réclamé une institution qui fasse le pont avec des autorités qui leur fermaient les portes. La commission a été créée par la loi générale sur les disparitions de 2018. Au Mexique, ce sont les proches de disparus qui mènent les enquêtes parce que l’Etat fédéral les a abandonnés. Le premier pas a été d’admettre l’existence de la crise, qui est pire que titanesque, abyssale. Nous devons rompre l’inertie totale du système. Auparavant, beaucoup de disparus n’étaient même pas reconnus comme officiellement disparus. Il y a un problème au niveau des enquêtes. La commission ne peut pas enquêter directement sur une disparition mais elle peut impulser les enquêtes judiciaires et travailler en coordination avec les enquêteurs qui dépendent des procureurs locaux ou fédéraux. Malheureusement, il y a un manque d’effectifs et de moyens. Dans une région que je ne citerai pas, il y a trois enquêteurs pour près de 1 000 dossiers de disparition. Le taux d’impunité reste très élevé : il n’y a eu qu’une cinquantaine de jugements pour disparitions dans toute l’histoire. La loi est insuffisante : il y a des mesures, comme l’octroi de bénéfices aux personnes qui apportent des informations utiles aux enquêtes, qui devraient être envisagées. Vous accompagnez régulièrement les familles dans leurs recherches de fosses clandestines sur le terrain. C’est l’autre versant de la crise des disparus : 3 600 fosses ont été mises à jour et près de 37 000 corps ne sont pas identifiés, qui correspondent probablement à des personnes déclarées disparues. Nous privilégions toujours la recherche des disparus en vie. Ceci dit, nous reconnaissons aussi cette crise : le rythme d’identification des corps est trop lent. Nous avons mis en place un mécanisme extraordinaire dans le domaine médico-légal, qui permet l’intervention d’experts légistes étrangers. Mais nous devons aussi renforcer nos propres capacités : un centre d’identification va ouvrir ses portes dans le nord du pays, des unités spécialisées sont en cours d’installation. Plusieurs scandales ont révélé le manque d’infrastructures mortuaires : à Guadalajara, les corps des victimes d’homicides étaient conservés dans des camions réfrigérants, et à Culiacán, ils étaient entreposés sur un parking, en plein soleil… A Tijuana aussi il y a des problèmes de saturation. Et, dans certaines régions, à cause du manque de légistes, ce sont des entreprises funéraires qui exhument les restes des fosses clandestines. Les preuves ne sont pas préservées. C’est une crise absolue. La résoudre ramènerait la paix dans un très grand nombre de familles. A lire aussi Au Mexique, une marche pour dénoncer une «catastrophe humanitaire» L’incertitude reste la pire des situations pour les proches des disparus ? Oui, c’est pourquoi la disparition d’une personne est la pire violation des droits humains qui puisse être commise. Jusqu’à ce que nous les retrouvions tous, jusqu’à ce que leurs mères sachent où ils sont, aucun résultat ne sera suffisant. Lire la suite: Libération

depuis 40 ans l'ultra liberalisme squatte tellement l'esprit des médias & de l'industrie cinema, qu'il les empêche de réfléchir a leur implication majeure dans l'explosion de la violence. L'humain fonctionne par mimétisme. perversion & torture menu quotidien

PHOTOS – Adele amincie, découvrez son évolution physique depuis ses 20 ans - GalaLa chanteuse Adele affole la Toile depuis fin 2019 avec sa nouvelle silhouette, plus fine depuis qu'elle a perdu plus de 45 kilos en tout cas, grâce à un rééquilibrage alimentaire et une pratique...

Malik Bentalha se confie sur sa perte de poids : 'Depuis septembre, j'ai perdu 35 kilos !'Son spectacle Encore sera diffusé courant février sur en direct sur TF1. Les téléspectateurs vont alors se rendre compte que l'humoriste a fondu ! Et pas qu'un peu. Ça lui va tellement mieux comme ça 😉 Un film en préparation ?

Pour célébrer le Brexit, une députée britannique rêve d'un feu d'artifice visible depuis la FrancePour célébrer en grande pompe le Brexit, la députée britannique Natalie Elphicke aimerait qu'un immense feu d'artifice, visible depuis la France, soit tiré à Douvres le 31 janvier prochain. Garder votre argent vous en aurez besoin pour l'avenir 😏 Et puis Quoi encore!?!?! Et on fera la même chose en France, un feu visible depuis l'angleterre !

Mort d’Elisa : son chien a mordu deux fois depuis l’accidentVU DANS LA PRESSE - Depuis la mort d’Élisa, son chien a mordu deux fois, notamment son compagnon. Je pense que curtis est malheureux déstabilisé et qu’il a peur le pauvre depuis qu’il est au refuge..j’espere Qu’il va vite rentrer chez lui🥺

Pompier volontaire depuis 30 ans en Australie, Maggie n'avait jamais vu ça[Portrait ✍️/🇦🇺] Voilà 30 ans qu'elle est pompier volontaire contre les feux de forêt. Mais jamais Maggie McKinney, 70 ans, n'avait connu d'année aussi dramatique en Australie AFP

Belgique: un détenu s'évade puis envoie une carte postale à la prison depuis la ThaïlandeOualid Sekkaki, un Belgo-marocain de 26 ans, s'est évadé de la prison de Turnhout (Belgique), le 19 décembre dernier. un pote a moi il part ,je lui dit poste moi ça depuis labas , et pendant ce temps je suis à la chicha a marbella lol Il oubli pas les collègues



Après son interview tendue face à Apolline de Malherbe, Branco la signale au CSA

Accueil - Anne Hidalgo 2020

Plus de 120 agressions à l’arme blanche ont lieu chaque jour en France

Mort de l’actrice Nikita Pearl Waligwa à l'âge de 15 ans des suites d’une tumeur au cerveau - Voici

Les larmes de Buzyn, qui quitte avec 'déchirement' le ministère de la Santé

Buzyn remplace Griveaux et mènera la campagne LREM à Paris

OL : Jean-Michel Aulas appelle à « l'union sacrée » - Foot - OL

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

25 janvier 2020, samedi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Australie : «Notre savoir aborigène n’est ni valorisé ni respecté»

Nouvelles suivantes

Paris et la NBA réussissent leur entre-deux
Agnès Buzyn, la femme politique s'éveille Affaire Griveaux : Alexandra de Taddeo, des sextos au complot ? Chelsea : Olivier Giroud a rejoué deux mois et demi après son dernier match - Foot - ANG - Chelsea Un cas de 'virus de la tomate' confirmé dans le Finistère Premier League : Manchester United s'impose à Chelsea, Anthony Martial buteur - Foot - ANG Royaume-Uni : pourquoi le nouveau conseiller de Boris Johnson fait scandale Réforme des retraites : un échauffement tendu à l'Assemblée Bernard Rougier: «Les idéologues islamistes font en France ce qu’ils ont fait au Maghreb il y a 30 ans» Syrie : «Il n’y a pratiquement plus de routes sûres à emprunter, ni de lieu pour s’abriter» Contamination par le virus de la tomate confirmée dans le Finistère Appel des taxis parisiens à manifester vendredi devant la Gare de Lyon Quand Margot Robbie faisait la fête avec le prince Harry
Après son interview tendue face à Apolline de Malherbe, Branco la signale au CSA Accueil - Anne Hidalgo 2020 Plus de 120 agressions à l’arme blanche ont lieu chaque jour en France Mort de l’actrice Nikita Pearl Waligwa à l'âge de 15 ans des suites d’une tumeur au cerveau - Voici Les larmes de Buzyn, qui quitte avec 'déchirement' le ministère de la Santé Buzyn remplace Griveaux et mènera la campagne LREM à Paris OL : Jean-Michel Aulas appelle à « l'union sacrée » - Foot - OL Le nom de domaine Buzyn2020 renvoie vers le site de campagne d’Anne Hidalgo Goldnadel: «Et pour Corinne Masiero, le César de... la stupidité raciste et anti-chrétienne!» Démission d'Agnès Buzyn : «L'avenir de Paris me tient à cœur et je serai au rendez-vous», assure Agnès Buzyn en larmes... Castaner saisit la justice contre l'ex-élue LREM Agnès Cerighelli Municipales à Paris: Emmanuel Macron envoie Agnès Buzyn pour sauver LREM