«C'est dur à dire mais je ne l'aime pas»: ces frères et sœurs unis par le sang, désunis dans la vie

À l'âge adulte, l'hostilité entre frères et sœurs peut amener certains à couper les ponts.

Famille, Psychologie

27/11/2021 11:39:00

À l'âge adulte, l'hostilité entre frères et sœurs peut amener certains à couper les ponts.

TÉMOIGNAGES - Chaque famille a son lot de tensions, de disputes et de jalousie. Et les fratries n'y échappent pas. Pire, à l'âge adulte, l'hostilité entre frères et sœurs peut amener certains à couper les ponts.

Getty Images.TÉMOIGNAGES -Chaque famille a son lot de tensions, de disputes et de jalousie. Et les fratries n'y échappent pas. Pire, à l'âge adulte, l'hostilité entre frères et sœurs peut amener certains à couper les ponts.

«C'est peut-être dur à dire mais je n'aime pas Agathe. On croit que parce que c'est ma sœur, il faudrait forcément que je l'aime mais malheureusement non, ce n'est pas le cas», lance Léa, 25 ans. Elle ne connaît rien de la vie de sa sœur, cette dernière ne connaît rien de la sienne, et tout cela lui va très bien, souligne-t-elle.

Lire la suite: Le Figaro »

Orange : Stéphane Richard raccroche sur un bilan solide mais sans éclatCondamné dans l’affaire Tapie, Stéphane Richard, PDG d'Orange, va rendre les clés d’une entreprise robuste et apaisée, mais qui n’a pas brillé sous son mandat par son dynamisme.

Nabilla arrive sur Amazon Prime: 'J'apprends sur le tas, donc forcément ça se voit'Dans 'Nabilla: sans filtre', la série documentaire, ce vendredi sur Amazon Prime, l'influenceuse dévoile sa vie dorée à Dubaï, les préparatifs de son mariage de princesse à Chantilly, et ses débuts difficiles. La vie de Nabilla ? Mais on s'en fout ! C'est sur le tas que l'on apprends le mieux, mais la, je ne vois pas de quel tas elle parle, je me doute mais chut!

Le prince William au coeur de la polémique : ces commentaires qui ne plaisent pas - GalaLe prince William a assisté aux Tusk Conservation Awards à Londres. L'événement a célébré les principaux protecteurs de la faune d'Afrique et William a remis des prix aux gagnants. Sauf que son dis...

Avec la crise sanitaire, des rêves d'autonomieDe Londres à un hameau du Cantal: Juliette et Thibault ont tout quitté pour se 'connecter à la nature', un choix de vie frugale conforté par la crise sanitaire qui a nourri les rêves d'autosuffisance alimentaire et énergétique castella20 AFP castella20 Ou ahhhh, bougez pas j'apporte le fromage ! 😎 castella20 Et le bon vin✌️

Noël à tous les étages (Salto) : ne manquez pas ce Love Actually à la françaiseSalto propose en avant-première le téléfilm Noël à tous les étages, avant sa diffusion sur TF1. Une comédie romantique chorale qui lorgne du côté des grands succès du genre.

Plusieurs pays interdisent des voyages en provenance et vers l’AfriqueLes pays visés par ces interdictions sont le Botswana, l’Eswatini, le Lesotho, le Mozambique, la Namibie, l’Afrique du Sud et le Zimbabwe

Partager le même sang ne signifie pas forcément bien s'entendre. Getty Images. TÉMOIGNAGES - Chaque famille a son lot de tensions, de disputes et de jalousie. Et les fratries n'y échappent pas. Pire, à l'âge adulte, l'hostilité entre frères et sœurs peut amener certains à couper les ponts. «C'est peut-être dur à dire mais je n'aime pas Agathe. On croit que parce que c'est ma sœur, il faudrait forcément que je l'aime mais malheureusement non, ce n'est pas le cas» , lance Léa, 25 ans. Elle ne connaît rien de la vie de sa sœur, cette dernière ne connaît rien de la sienne, et tout cela lui va très bien, souligne-t-elle. À lire aussi Couple: quand faut-il partir, quand faut-il se battre? Il n'aura échappé à personne que partager le même sang ne signifie pas forcément bien s'entendre. Certaines relations avec des membres de sa propre famille - y compris au cœur même des fratries - peuvent être conflictuelles voire réellement nocives. C'est ainsi que Léa, aînée d'une fratrie de quatre enfants, ne supporte pas sa plus jeune sœur, Agathe, âgée de 21 ans. Et ce, pour plusieurs raisons : «On n'a pas la même manière de parler, de réfléchir, de voir la vie… Il n'y a pas de rivalité entre nous, il n'y a rien que je lui envie et rien qu'elle ne m'envie, mais on a des caractères incompatibles.» Étudiante en école de commerce, Léa aime sortir avec sa «bande Cet article est réservé aux abonnés. Il vous reste 83% à découvrir. Cultiver sa liberté, c’est cultiver sa curiosité. Abonnement sans engagement