Brexit : une première étape bien digérée pour les marchandises

Les embouteillages monstres qu'on craignait n'ont pas eu lieu

08/05/2021 17:36:00

Les embouteillages monstres qu'on craignait n'ont pas eu lieu

Les embouteillages monstres qu'on craignait n'ont pas eu lieu. Les contrôles des camions se sont fluidifiés. Ca coince toutefois pour certains produits d'épicerie comme ceux de Mark & Spencer.

ParPublié le 8 mai 2021 à 8:15Mis à jour le 8 mai 2021 à 8:34L'apocalypse que les Cassandre du Brexit annonçaient sur les accès au Transmanche n'a pas eu lieu. La première étape de ce Brexit semble même bien digérée à Calais comme à Dunkerque.

Comment les sportifs gèrent le bronzage La Norvège battue par l'Allemagne, la France assurée de terminer première de son groupe aux JO de Tokyo Transferts : Manuel Locatelli (Sassuolo) préfère la Juventus Turin

En effet si les formalités douanières existent des deux côtés, il n'y a réellement de contrôles que dans le sens Grande-Bretagne/Europe. Ceux dans l'autre sens - deuxième étape de ce Brexit - ne seront finalement mis en place qu'au 1er janvier prochain, après deux reports. La crainte était que ces contrôles ne provoquent des embouteillages sur les parkings de Calais ou Dunkerque. Il n'en a rien été.

Lire la suite: Les Echos »

A Paris, les anti-pass sanitaire disent non « au monde qui se dessine »

Du Trocadéro, aux côtés de Florian Philippot, à la place de la Bastille, auprès des « gilets jaunes », « 20 Minutes » a suivi les manifestants mobilisés en nombre ce same