İnternational

İnternational

Brexit : Londres accuse Dublin et Berlin de l’échec des négociations

Brexit : Londres accuse Dublin et Berlin de l’échec des négociations

09/10/2019 09:39:00

Brexit : Londres accuse Dublin et Berlin de l’échec des négociations

Alors que l’ultime proposition de Downing Street n’a pas convaincu les Vingt-Sept, la perspective d’un nouveau report du divorce paraît désormais très probable.

Article réservé aux abonnésAngela Merkel et Boris Johnson lors d’une rencontre à Berlin, le 21 août. JOHN MACDOUGALL / AFPLes Britanniques ont une expression que les Européens ont volontiers reprise ces derniers temps : le « blame game » (« c’est la faute aux autres »). Boris Johnson a consacré l’essentiel du mois de septembre à convaincre ses concitoyens qu’il était le véritable « Monsieur Brexit », celui qui allait réaliser enfin le divorce avec l’Union européenne (UE) dans les temps, le 31 octobre. Quitte à aller au « no deal ».

Depuis sa création, la Hadopi a coûté 1000 fois plus cher qu'elle n'a rapporté à l'État Lady Diana's ball gown from her famous dance with John Travolta is now on display at Kensington Palace The many careers of Colette

Début octobre, après avoir enfin formulé sa proposition pour résoudre l’épineux problème de la frontière irlandaise, le premier ministre britannique a semblé sincèrement vouloir arracher un accord avec Bruxelles. Mais son idée – l’Irlande du Nord resterait dans le marché intérieur et sortirait de l’union douanière – reste trop éloignée des lignes rouges des Vingt-Sept. Downing Street a d’ailleurs reconnu, mardi 8 octobre, que les chances d’un « deal » pour le sommet européen des 17 et 18 octobre étaient infimes.

Article réservé à nos abonnésLire aussiBrexit : l’ultime proposition de Boris Johnson accueillie prudemment à BruxellesLa perspective d’un nouveau report du Brexit (le troisième) paraît désormais très probable, les députés britanniques ayant légiféré pour éviter un « no deal ». Du coup, le gouvernement britannique est passé brutalement en mode « blame game ». Le but ? Eviter que les partisans du divorce en veuillent trop à Boris Johnson de n’avoir pas tenu sa promesse, et n’aillent voter pour le Parti du Brexit de Nigel Farage aux prochaines élections générales. Celles-ci ne devraient pas tarder : le chef du gouvernement britannique n’a plus de majorité au Parlement.

Menace britanniqueA en croire des sources officielles anonymes, dont les confidences se sont multipliées ces dernières heures, le prévisible échec des négociations serait donc la faute des Irlandais, de Bruxelles, de la chancelière allemande Angela Merkel…

James Forsyth, journaliste au Spectator,publiait ainsi lundi soir un édifiant Lire la suite: Le Monde »

Ils veulent partir mais à condition de se sentir exclus.. ces British à force de fesser les enfants dans les écoles voilà ce que cela donne! Chercher des coupables à un échec au lieu de consacrer son énergie à chercher une solution viable, c'est un véritable gâchis alors que tout le monde pourrait s'y retrouver en dernier lieu.

Et voilà !! C'était courru . S'ils ont choisi de quitter l'UE, c'est notre faute Johnson en bon populo propose des comportements de son niveau. On ne va pas tarder à le voir se rouler par terre Un peu facile, si cela foire c'est la faute aux autres cela s'appelle aussi la Trumpomania Provocation et victimisation populisme de la blonde Boris

Brexit : nouvelle semaine décisive de discussions entre Londres et l'UEUne énième semaine décisive pour le Brexit s'ouvre ce lundi 7 octobre. Les discussions entre Européens et Britanniques reprennent à Bruxelles, alors que le plan présenté la semaine dernière par Boris Johnson pour sortir de l'impasse est encore loin de convaincre l'UE. L'EU accorde un dernier report mais assure que c'est la dernière fois ^^ Visiblement il s'en arrache les cheveux Boris ! Qu'est ce qui se passe si l'Angleterre s'épanouie dans la séparation avec l'Europe ?

Brexit : la justice écossaise donne un succès d'étape à Boris JohnsonUne cour écossaise a débouté des militants qui exigeaient que Boris Johnson demande un report du Brexit s'il ne trouve aucun accord de divorce avec les Européens d'ici au 19 octobre. Le projet proposé la semaine dernière par Boris Johnson doit être retravaillé, selon Bruxelles.

Brexit : Boris Johnson avertit Emmanuel Macron qu'il n'y aura pas de nouveau reportLes deux chefs d'Etat se sont entretenus dimanche au téléphone. Prenant acte de la volonté du Premier ministre britannique, le locataire de l'Elysée a demandé à son homologue de négocier rapidement avec Bruxelles. Un bilan des discussions est attendu d'ici à la fin de semaine. avertiT, peut-être? à moins qu'il ne l'ait averti Avertit avec un t... si la même presse se met à faire des fautes d’orthographe.... Franchement ont s’en fout...qu’ils dégagent les rosbifs..

Brexit : la tension monte face au risque de « no deal »Le scénario d'un échec des négociations a subitement gagné en crédibilité, mardi. Dans un entretien, le président de la Commission européenne, Jean-Claude Juncker, fustige le « blame game » britannique et juge que la responsabilité de la situation incombe à Londres. Y’aura un no deal. Sa c’est sûr et certain il était pas parti ç l'hospice pour sa désintox Juncky ? La caste des progressistes mondialistes n’aime pas du tout les oppositions d’où qu’elle vienne et entend bien gouverner seule 😉

Brexit : Downing Street dégaine le jeu du blâmeDes sources anonymes proches du Premier ministre, Boris Johnson, accumulent les menaces et les reproches à l'UE pour préparer le terrain d'un échec des négociations. Ok

Brexit: Merkel avertit Johnson qu'un accord est très « improbable »La chancelière allemande Angela Merkel a averti mardi le Premier ministre britannique Boris Johnson qu'un accord sur le Brexit s'annonçait « extrêmement improbable » faute de nouvelles propositions de Londres sur l'Irlande, a indiqué une source à Downing Street. Tout est écrit depuis le début. Il n'y aura pas de Brexit. Tout ça c'est du cinéma. Dans qq jours on va nous annoncer un report et quand ça se sera tassé, on organisera un autre référendum. Et si le résultat est le même, on en fera un autre jq à qu'il convienne aux mondialistes.