«Berlin mon garçon» de Marie Ndiaye, nuances d’errances

Dans la nouvelle pièce de Marie NDiaye, une Française cherche son fils à Berlin. Une pièce commandée et mise en scène par Stanislas Nordey et magnifiée par un jeu d’acteurs tout en subtilités, dans des décors minimalistes.

19/06/2021 08:00:00

🇩🇪 Marie Ndiaye : «Berlin mon garçon», nuances d’errances Dans la nouvelle pièce de Marie NDiaye, une Française cherche son fils à Berlin. Une pièce magnifiée par un jeu d’acteurs tout en nuances, dans des décors minimalistes. TheatreOdeon

Dans la nouvelle pièce de Marie NDiaye, une Française cherche son fils à Berlin. Une pièce commandée et mise en scène par Stanislas Nordey et magnifiée par un jeu d’acteurs tout en subtilités, dans des décors minimalistes.

Marina (Hélène Alexandridis), la cinquantaine, s’apprête à entrer dans Berlin, cette ville qui a happé son fils.(Jean-Louis Fernandez)Anne Diatkinepublié le 17 juin 2021 à 20h04Et soudain, une évidence surgit qu’on avait tout à fait oubliée, concentrée qu’on était sur la mobilité joueuse des «écritures de plateaux» (des pièces écrites sans texte préexistant) : il est formidable et exceptionnel de découvrir un nouveau texte dont on ne sait rien, pendant la représentation, grâce à des acteurs, une mise en scène, une scénographie, un climat sonore, une concordance des planètes pourrait-on dire, où les éléments se nourrissent les uns les autres, sans arbitraire, ni esbroufe, ni rivalité, pour tendre vers une même finalité. Equilibre parfait, qui permet aux spectateurs de rester aux aguets et de faire le voyage dans le texte de Marie NDiaye, avec Marina, la cinquantaine, imper jaune rayonnant dans l’aéroport désert et grisonnant, qui s’apprête à entrer dans cette ville, Berlin,

Enorme désillusion pour Teddy Riner, battu en quarts de finale des JO de Tokyo Suivez les JO 2021 en direct : La septième journée en direct Amical : le Hertha Berlin vient à bout de Liverpool

« enjôleuse »pour la jeunesse, et qui a happé son fils, disparu« sous son ciel cendreux », peut-être pour un projet meurtrier, peut-être pour cause de terrorisme, elle ne l… Lire la suite: Libération »

On your marks, le podcast athlé de L'Équipe : les Français et le 100 m

Dans ce premier épisode (1/3) de la série de podcasts sur le 100 m, retour sur l'histoire entre les sprinteurs tricolores et la distance reine. Ronald Pognon, premier Français à être passé sous la barre mythique des 10 secondes, livre souvenirs et analyse.

Marie, prof documentaliste « régulièrement à découvert » avec 3.071€ mensuels pour troisCombien gagnez-vous par mois ? Comment dépensez-vous cet argent ? Voici quelques-unes des questions auxquelles nous nous attaquons dans notre nouvelle rubrique Règlement de comptes !

Plus belle la vie : Marie Réache (Babeth Nebout) se confie sur son ex Alexandre Fabre (Charles Frémont) et leur fils Jules Fabre (Théo Bommel)Marie Réache, l'interprète de Babeth Nebout dans Plus belle la vie, croise en tournage son ex Alexandre Fabre (Charles Frémont) et leur fis Jules Fabre (Théo Bommel).

Un petit garçon retrouvé vivant au Portugal après deux jours de disparitionLe petit garçon de 2 ans et demi avait disparu dans une région rurale, il a été retrouvé en bonne santé mais déshydraté

Berlin pourrait lever 100 milliards d'euros de dettes supplémentaires l'an prochainFace aux dépenses liées à la pandémie, le ministre des Finances s'apprêterait à inclure un endettement de 100 milliards d'euros pour boucler le budget fédéral en 2022. La règle du frein à l'endettement inscrite dans la constitution allemande n'a jamais autant vacillé. JLMelenchon AQuatennens ALeaument Il y a t-il des économistes en Afrique ?

Alizé Cornet en demi-finales du tournoi de Berlin après sa victoire sur Garbine MuguruzaSolide et juste tactiquement, Alizé Cornet s'est qualifiée pour les demi-finales du tournoi de Berlin, vendredi, grâce sa victoire sur Garbine Muguruza (4-6, 6-3, 7-6 [5]).

Plus belle la vie : Marie Réache (Babeth Nebout) se confie sur son ex Alexandre Fabre (Charles Frémont) et leur fils Jules Fabre (Théo Bommel)Marie Réache, l'interprète de Babeth Nebout dans Plus belle la vie, croise en tournage son ex Alexandre Fabre (Charles Frémont) et leur fis Jules Fabre (Théo Bommel).