İnternational

İnternational

Aux Etats-Unis, les sénateurs républicains bloquent l’accord sur les infrastructures

Aux Etats-Unis, les sénateurs républicains bloquent l’accord sur les infrastructures

22/07/2021 06:19:00

Aux Etats-Unis, les sénateurs républicains bloquent l’accord sur les infrastructures

Les élus républicains, qui disposent d’une minorité de blocage, se sont opposés, mercredi, à l’ouverture des débats parlementaires pour ce plan d’investissement de 1 200 milliards de dollars.

ANDREW HARNIK / APLe Sénat des Etats-Unis a refusé, mercredi 21 juillet, d’entamer à ce stade l’examen d’un plan d’investissement dans les infrastructures de 1 200 milliards de dollars(1 017 milliards d’euros), central dans la stratégie de Joe Biden qui s’est malgré tout dit optimiste sur la suite de la procédure parlementaire.

Que risque Lens après l'envahissement de terrain des supporters lors du match contre Lille ? Malgré sa célèbre chute, Jérôme Boateng est sorti vainqueur de la plupart de ses duels avec Lionel Messi Comment le derby Lens-Lille a dégénéré dans les tribunes de Bollaert

Les élus républicains, qui disposent d’une minorité de blocage, se sont opposés à l’ouverture des débats parlementaires lors du premier test pour ce gigantesque plan, très cher au président démocrate.Il y a près d’un mois, le président démocrate avait annoncé s’être entendu avec des élus des deux partis pour investir cette somme considérable sur huit ans, dans les routes, les aéroports, les réseaux d’eaux ou l’Internet à haut débit.

Article réservé à nos abonnésLire aussiJoe Biden parvient à un compromis avec des républicains sur la modernisation des infrastructures« On a besoin de plus de temps »En déplacement à Cincinnati mercredi, ville de l’Ohio, dans le nord-est des Etats-Unis, Joe Biden s’est fait fort de rappeler cet accord informel aux élus d’opposition : headtopics.com

« Je viens d’une tradition(…)où, quand on se serre la main, ça y est, on tient parole », a-t-il dit.« Oui ! »,a-t-il répondu à un journaliste de CNN qui l’interrogeait lors d’un débat public pour savoir s’il croyait à un vote positif dès lundi prochain pour ouvrir les débats sur le détail de son plan.

« Et nous allons réparer votre foutu pont ! »,a-t-il dit sous les rires et les applaudissements. Il faisait référence à une infrastructure toute proche de Cincinnati, le Brent Spence Bridge, dont la rénovation est discutée depuis des années, et qui est considéré comme un emblème des infrastructures américaines vieillissantes.

Le chef démocrate du Sénat, Chuck Schumer, avait souhaité entamer dès mercredi le travail parlementaire. Mais les républicains ont jugé la démarche précipitée.« On a besoin de plus de temps »

, a expliqué le sénateur Todd Young. Les discussions buttent sur les moyens de financer ces dépenses, les républicains ayant rejeté un dispositif qui aurait renforcé la lutte contre l’évasion fiscale.Article réservé à nos abonnés headtopics.com

PSG : Kylian Mbappé annoncé dans le groupe face à l'OL DIRECT - Coronavirus : 80.000 personnes ont manifesté dans toute la France contre le pass sanitaire Sous-marins australiens : Jean-Yves Le Drian dénonce une « rupture majeure de confiance » avec les Etats-Unis et l’Australie

Lire aussiMême si le vote a échoué, le texte devrait survivre. Les 22 négociateurs des deux partis ont assuré dans un communiqué avoir« réalisé des progrès importants et être prêts d’un accord »

. L’un d’eux, le républicain modéré Mitt Romney a même évoqué la date de lundi prochain pour la conclusion de leurs travaux.Les énergies vertes, la santé ou l’éducationAu-delà des infrastructures« classiques »

, pour lesquelles il est plus susceptible de s’assurer des voix républicaines, le président Joe Biden souhaite des investissements massifs dans les énergies vertes, la santé ou l’éducation.En raison de l’opposition des républicains à de nouvelles dépenses dans ces secteurs, les démocrates sont prêts à avancer seuls sur un plan parallèle, évalué pour l’instant à 3 500 milliards de dollars. Pour ce faire, ils comptent utiliser une procédure spécifique aux projets de loi budgétaires, qui permet de rabaisser à 50 sur 100 le nombre de voix nécessaires pour adopter un texte au Sénat (contre 60 sinon).

Ils ne pourront toutefois pas se permettre une seule défection, ce qui reste incertain compte tenu des différentes sensibilités présentes dans leurs rangs.« On n’a pas beaucoup de leviers », a reconnu le sénateur Bernie Sanders, figure de la gauche américaine. headtopics.com

« Nous ne pouvons pas nous permettre de ne pas faire ces investissements », a pourtant souligné vendredi Joe Biden lors d’un déplacement au Congrès. Lire la suite: Le Monde »

Antoine Kombouaré dans le podcast L'enfer du banc : « J'ai morflé. Il ne faut pas croire que je n'ai pas souffert »

Dans « L'enfer du banc », le podcast consacré aux entraîneurs de Ligue 1, Antoine Kombouaré, le coach du FC Nantes, évoque notamment son image de technicien sanguin qui prônerait un jeu seulement basé sur l'agressivité.

Les plus riches ne veulent rien débourser pour les infrastructures de leur pays, ils préfèrent dépenser dans le luxe, ou aller tutoyer les étoiles...... 아파트가격이 내릴때도 된듯 미래의 인류의 모습에서는 아파트--대량가구수용 편리성-가치가 없는듯 어떠한집이 좋은지?--스페인패치의 Bbf의 건축토목 구조물일듯--등재국용이며 한국에는 없을듯--불법건축토목구조물은 반드시 폐기하세요 nice Les républicains aux États Unis sont des VRAIES MERDES!

Un accord à 26 milliards de dollars sur les opiacés aux Etats-UnisLe laboratoire Johnson & Johnson et trois distributeurs ont accepté de faire un gros chèque pour solder des milliers de plaintes alors que 500.000 personnes sont mortes par overdose depuis 20 ans Vendre de la came c'est devenu has been, faut charbonner dans le vaccin si tu veux vraiment faire de la moula. Johnson & Johnson Oh c est bête c est les mêmes qui nous vendent les vaccins Johnson & Johnson et le même cabinet Mc Kinsey qui conseille le gvt francais sur le covid

Arsenal touché par le Covid-19, le stage aux États-Unis annuléCoup dur pour Mikel Arteta et Arsenal. The Athletic révèle ce mardi soir que le stage de pré-saison des Gunners aux États-Unis a tout bonnement é (...) - Footmercato

Arsenal annule sa tournée aux États-Unis pour des cas de CovidMikel Arteta et son staff ont décidé d'annuler la tournée de matches amicaux prévus aux États-Unis, plusieurs cas de Covid ayant été détectés au sein du club. La saison a pas commencé qu'ils sont déjà dans le dur 😝 GUNNERS vdm

« Projet Pegasus » : les princesses qui voulaient fuir leur prison dorée aux Emirats arabes unis dans les filets de la cybersurveillanceL’enquête menée par Forbidden Stories et seize médias, dont « Le Monde », montre que les numéros de téléphone de Latifa, fille de l’émir de Dubaï, d’Haya, la sixième épouse de ce dernier, et ceux de leurs proches ont été sélectionnés en vue d’un éventuel ciblage. alors la sur ce coup la c'est pas moi. je suis nul informatique. thanks Selon le consortium de 17 médias de renom, 40 pays ont acquis ce fameux logiciel espion. Pourtant, seulement 11, dont le Maroc, sont cités. Si l’on exempte Israël, le pays producteur, qui sont les au moins 29 autres Etats qui utilisent Pegasus? Pourquoi n'ont-ils pas été cités ?

Megan Rapinoe et les Américaines balayées par la Suède aux JOLes Suèdoises ont battu les Etats-Unis 3-0, à la surprise générale

Les athlètes libres de s'exprimer aux Jeux, mais quelques restrictionsLe Comité international olympique a validé l'extension de la liberté d'expression des sportifs