Autotests, Coronavirus, Pharmacies, Patrimoine, İmmobilier, İmpôts, Retraite, Assurance, Placement, Consommation, Consommer, Figaro, Le Figaro

Autotests, Coronavirus

Autotests en vente lundi : les pharmaciens craignent une impréparation et un manque de stocks

Les livraisons dans les officines débuteront ce lundi mais resteront inférieures à la demande dans un premier temps.

11/04/2021 23:23:00

Les pharmaciens craignent une impréparation et un manque de stocks d'autotests: les livraisons dans les officines débuteront ce lundi, mais resteront inférieures à la demande dans un premier temps...

Les livraisons dans les officines débuteront ce lundi mais resteront inférieures à la demande dans un premier temps.

Une préoccupation taraude les pharmaciens : les potentiels retards de livraison. Deux fabricants ont d'ores et déjà reçu une homologation les autorisant à vendre ce dispositif : AAZ et Biosynex. Mais les deux laboratoires doivent faire face à une forte demande, en particulier des pharmacies, explique Larry Abensur, PDG de Biosynex, au Figaro. Le patron reconnaît que des tensions sur les livraisons pourraient se ressentir au mois d'avril. Et douche au passage des espoirs : les livraisons débuteront lundi dans «

Transferts : Florian Thauvin (OM) fortement tenté par l'offre des Tigres au Mexique Inde : deux hommes arrêtés avec 7 kilos d'uranium radioactif à Bombay LOSC : Burak Yilmaz répond sèchement à Gaël Kakuta

quelques milliers» de pharmacies seulement.D'autant que les officines ne sont pas les seules à avoir passé d'importantes commandes. L'État a d'ores et déjà réservé 5 millions de doses (2,5 millions auprès d'AAZ et le même nombre auprès de Biosynex) en vue de la réouverture des établissements scolaires. Toutefois, Santé Public France a consenti à libérer un certain nombre de ces tests pour que les pharmacies puissent être livrées la semaine prochaine, précise Philippe Besset, président de la Fédération des pharmaciens d'officine (FSPF).

Biosynex fait également face à une forte demande venue de l'étranger. Mais il l'assure,«nous avons mis les bouchées doubles et renforcé nos équipes pour répondre à toutes ces commandes». 300 intérimaires ont été recrutés à cet effet. headtopics.com

À voir aussi- Belgique: des autotests de dépistage du Covid-19 désormais disponibles en pharmacie20 millions disponibles en mai«Il faut le temps que tout cela se mette en place car l'autorisation des autotests est très récente en France. L'objectif est de répondre à une bonne partie de la demande en avril et d'augmenter notre production de manière exponentielle pour le mois prochain»,

explique le PDG. Dès la première semaine, Biosynex ambitionne de livrer un million d'autotests sous forme de boîtes de cinq. Ils peuvent également être vendus à l'unité.«Au mois de mai, nous aurons une capacité globale, tous marchés confondus, de 20 millions d'autotests»

, affirme Larry Abensure. De son côté, le pharmacien Philippe Besset se montre lui aussi confiant.«Dès fin avril, on trouvera des autotests en quantité dans toutes les pharmacies de France»,prédit-il.Pas d’autotests dans les grandes surfaces: la polémique monte sur le blocage du gouvernement

En Allemagne, les autotests s'étaient retrouvés pris d'assaut par les clients dès leur mise en vente dans les supermarchés, le 6 mars dernier. Faut-il s'attendre à un phénomène similaire en France ? Philippe Besset se permet d'en douter. Il prévoit de recevoir dix autotests seulement ce lundi, et de renouveler chaque jour ses commandes en fonction de la demande, par prudence. headtopics.com

Bruxelles planche sur sa stratégie industrielle Fin du ramadan : le gouvernement ne veut aucune dérogation de couvre-feu ou de rassemblement Féminicide de Mérignac : le gouvernement lance une mission d’inspection Lire la suite: Le Figaro »

Episode 336 : La disparition des nains de jardin

Bénéfice...tous les jours c'est du bénéfice! Quelle bénédiction ce Covid... Ben voyons !