Afrique

Afrique

Au Tchad, le chef de la junte Mahamat Déby nomme un parlement de transition

Au Tchad, le chef de la junte Mahamat Déby nomme un parlement de transition

25/09/2021 03:43:00

Au Tchad, le chef de la junte Mahamat Déby nomme un parlement de transition

Aucun des 93 « députés de transition » désignés n’est issu de la plate-forme de partis de l’opposition et de la société civile qui réclament un pouvoir civil.

Partage désactivéCinq mois après s’être proclamé président du Tchad, le chef de la junte militaire Mahamat Idriss Déby Itno a« désigné »,vendredi 24 septembre, quatre-vingt-treize députés d’un parlement de transition qu’il avait promis.

Fabio Quartararo champion du monde en Émilie-Romagne si... Cette tendre photo du prince Charles, la tête posée sur l’épaule de son fils William Manchester United : la réponse cinglante de Cristiano Ronaldo à ses détracteurs !

Article réservé à nos abonnésLire aussi« Les Conseillers de la transition »ou« députés de la transition »vont, au sein du Conseil national de transition (CNT),« faire office d’Assemblée nationale (…) intérimaire le temps que les institutions légales de la République soient restaurées »

, précise un dossier distribué à la presse.Le 20 avril, en annonçant la mort du maréchal Idriss Déby, qui venait d’être déclaré réélu après 30 années au pouvoir sans partage, le général Mahamat Déby était proclamé chef de l’Etat à la tête d’un Conseil militaire de transition (CMT), composé de quatorze autres généraux fidèles à son père. headtopics.com

Le CMT avait aussitôt révoqué le gouvernement, dissout l’Assemblée nationale et abrogé la Constitution. La junte promettait des élections« libres et transparentes »dans un délai de 18 mois, renouvelable une fois, et de désigner rapidement un parlement intérimaire en attendant les scrutins, le CNT. Il a mis cinq mois à voir le jour.

Aucun membre de Wakit Tamma intégréSelon le communiqué de presse, les 93 membres« désignés »du CNT sont issus de« douze composantes »et respectent des quotas fixés d’avance : notamment au moins 30 % de députés de l’Assemblée nationale sortante, 30 % de femmes et 30 % de jeunes.

Article réservé à nos abonnésLire aussiDes membres de l’ancienne opposition au défunt président Déby, dont certains avaient accepté le« dialogue inclusif »promis par la junte, en font partie mais aucun de la plate-forme Wakit Tamma, des partis et organisations de la société civile qui dénoncent un

« coup d’Etat »le 20 avril.« Nous ne sommes pas dans le CNT. Aucun membre de Wakit Tamma. Nous sommes du côté du peuple », a assuré à l’Agence France-Presse (AFP) vendredi soir le coordinateur de cette plate-forme de l’opposition au CMT, Max Loalngar. headtopics.com

Max Verstappen ne participera plus à « Drive To Survive » de Netflix Présidentielle : 66% des sympathisants de gauche souhaitent une unique candidature, selon un sondage Une vague de piqûres pour droguer des étudiantes en discothèque, inquiète au Royaume-Uni

Une transition qui pourrait être prolongéeAucun pays n’a à ce jour dénoncé la prise du pouvoir par la junte. Et, immédiatement après sa proclamation, Mahamat Déby, avait reçu le soutien remarqué de la France, l’ancienne puissance coloniale, de l’Union européenne, puis de l’Union africaine, à la condition que les élections soient organisées 18 mois plus tard.

Lire aussiL’armée du Tchad est considérée comme le pilier, aux côtés des militaires français de l’opération Barkhane, d’une coalition combattant les djihadistes dans la bande du Sahel.Le général Déby n’a pas exclu, récemment, de prolonger la transition de 18 mois si

« certaines conditions »n’étaient pas réunies. Mais sous la pression internationale, il avait nommé, le 11 mai, un gouvernement dirigé par un premier ministre civil, Albert Pahimi Padacké. Or, l’essentiel du pouvoir exécutif demeure dans ses mains.

Lire aussiDepuis sa prise du pouvoir, le jeune général Déby a tendu la main à tous les groupes rebelles qui acceptent de déposer les armes et de venir participer à un futur« dialogue inclusif », pour l’heure encore rejeté par une partie des mouvements armés. headtopics.com

Le Monde avec AFPL’espace des contributions est réservé aux abonnés. Lire la suite: Le Monde »

Volcan aux Canaries : confinements après la destruction d'une cimenterie par la lave

Quelque 3.000 habitants de l'île espagnole de La Palma ont reçu l'ordre de se confiner lundi après que la lave du volcan en éruption a détruit une cimenterie...

Même Le Monde tombe dans ce jeu? NOMME UN PARLEMENT, vous l'avez écrit? Ce parlement devait être le résultat d'un consensus entre la société civile et la classe politique mais hélas. On ne peut s’attendre qu'aux bruits des bottes chez ces derniers. Humm. Nomme un Parlement ! Il n'a pas trop changé soprano

Imagine. Africa is going downhill. Parliament can never be nominated

Au Soudan du Sud, l’élite au pouvoir pille les caisses de l’EtatSelon les Nations unies, une « sidérante » somme d’argent et d’autres biens ont été détournés des ressources publiques : plus de 73 millions de dollars depuis 2018. C'est bon pour le marché immobilier parisien 😏 🤣🤣🤣 Qui ça étonne ? L'Occident pille l'Afrique et les africains pillent leurs peuples.

Des alpinistes pris au piège par une tempête sur le mont Elbrouz, au moins 5 morts14 personnes ont pu être sauvées malgré des conditions météorologiques très difficiles.

L'Élysée annonce la mort au combat d'un soldat français au MaliL'Elysée a fait part de son 'émotion particulièrement vive' et 'réaffirme la détermination de la France dans son combat contre le terrorisme'. Le caporal-chef Maxime Blasco appartenait au 7e bataillon de chasseurs alpins de Varces (Isère). Macron voleur et assassin......le nord du Mali est une guerre pour volé l'or, il n'y a pas de djihadistes, il y a des rebelles Maliens qui essaie de garder un peu de richesse qui leurs appartient.... Paix à son âme 🙏🏽 Pour rappel, c'est Hollande qui a commencé au Mali. Et quand on en partira, ça deviendra un autre émirat islamique, et encore un exode vers l'Europe... Je ne comprends pas qu'on laisse partir des soldats français au Mali franchement

Un soldat français tué au combat au MaliUn soldat français a été tué au combat au Mali vendredi matin, a annoncé l'Elysée dans la soirée, en faisant part de «l’émotion particulièrement vive» du président Emmanuel Macron, qui «réaffirme la détermination de la France dans son combat contre le terrorisme». Le caporal-chef Maxime Blasco, du 7e bataillon de chasseurs alpins de Varces (Isère), est mort au combat «contre un groupe armé terroriste». Il avait reçu en juin la médaille militaire «pour la valeur exceptionnelle de ses services», précise l'Elysée dans un communiqué. La France maintient son armée pour le pillage tout simplement et de temps en temps un soldat tué pour justifier leur présence...comme ya pas longtemps avec un soit disant chef terroriste qu'elle arnaque et le peuple français y croit... 🙏 Continuer à vouloir gérez le pays des autres la roue tourne ...de toute façon l'immigration ne sera que plus croissante.. expliquer au français pourquoi vous acceptez l'immigration tout simplement parcque vous savez que a coter vous volé tout ce qu'il ya chez eux ....

Un soldat français tué au combat au MaliLe caporal-chef Maxime Blasco, du 7e bataillon de chasseurs alpins de Varces, est mort au combat 'contre un groupe armé terroriste'. 🙏 Un soldat est mort à la guerre 🤨 Comment dire 🤔 🤷‍♂️ Pourquoi n'acceptez vous pas le principe que le soldat qui va à la guerre à de fortes chances de mourir.

Un soldat français tué au combat au Mali⚫️ Un soldat français tué au combat au Mali Le caporal-chef Maxime Blasco, du 7e bataillon de chasseurs alpins de Varces (Isère), est mort au combat «contre un groupe armé terroriste». Mes sentiments et condoléances! Condoléances à toute la famille. Tant que l’Algérie ne cessera pas d’encourager le terrorisme dans la région celle-ci ne trouveras une paix durable