Au Mexique, une «fashion week» ancestrale défile contre le plagiat

21/11/2021 08:32:00

Au Mexique, une «fashion week» ancestrale défile contre le plagiat

Au Mexique, une «fashion week» ancestrale défile contre le plagiat

Le ministère de la Culture mexicain a réuni des dizaines de créateurs dans l'immense parc des Pins de Mexico afin de défendre le savoir-faire historique de ses artisans du textile.

Le Mexique sonne l'heure de la contre-offensive face au plagiat du savoir-faire ancestral de ses artisans textiles, en invitant des stylistes étrangers à dialoguer avec les communautés indigènes le temps d'un week-end pour jeter les bases d'une mode plus équitables., l'entraîneur de Manchester City a annoncé que Kevin De Bruyne (30 ans) avait été testé positif au Covid-19 ces dernières heures.Dans le cadre de la 14\u00e8me journ\u00e9e de Ligue 1, le Paris Saint-Germain re\u00e7oit le FC Nantes au Parc des Princes ce samedi 20 novembre \u00e0 17h., envoyé spécial à Caracas publié le 19 novembre 2021 à 20h21 La saison des pluies vient de se terminer à Caracas.

À lire aussi Où en est la mode en matière de diversité ? C'est une démonstration de force du ministère de la Culture, qui a réuni des dizaines de créateurs indigènes dans l'immense parc des Pins (los Pinos), l'ancienne résidence des présidents mexicains rendue au public par l'actuel chef de l'État Andres Manuel Lopez Obrador.À lire aussi Jusqu'à dimanche, cette foire intitulée « Original, l'art textile mexicain » propose à la vente des vêtements et des accessoires comme l'incontournable « huipil », blouse blanche traditionnelle en tissu de coton aux motifs finement brodés.Il doit se reposer dix jours » , a ainsi concédé le technicien espagnol de 50 ans devant la presse.Quand les températures tombent avec la nuit, le marché en plein air s'achève par deux défilés de mode aux allures de marches des fiertés indigènes, dans ce parc rebaptisé « résidence officielle du peuple du Mexique » par la ministre de la Culture Alejandra Frausto.Sergio Ramos ne fera pas partie de l\u2019effectif parisien convoqu\u00e9 pour le match contre le FC Nantes, 11e du classement avec 18 points.Le gouvernement a surtout voulu un rendez-vous militant contre le plagiat des motifs, des broderies et des couleurs chatoyantes des communautés du Chiapas ou d’Oaxaca par des maisons de modes étrangères.Mais surtout, il ne pourra pas prendre part à la rencontre ô combien importante pour la première place du groupe A en Ligue des champions, mercredi prochain contre le PSG.« Le plagiat n'est pas un hommage », a répété vendredi lors de l'inauguration Alejandra Frausto, en parlant de « vol ».Comme ces affiches placardées partout, avec des slogans simples et un visage tout sourire.

La ministre se félicite d'avoir obtenu il y a un an des excuses de la part d'une styliste française, Isabelle Marant, qui avait utilisé les motifs traditionnels de la communauté Purepecha pour l'un de ses manteaux.En effet, le PSG sera \u00e9galement priv\u00e9 de plusieurs cadres dont Marquinhos, Draxler, Kurzawa et Kimpembe.Un représentant de la maison Isabel Marant doit venir samedi parler directement avec des artisans indigènes, de même que celui d'une grande styliste espagnole, Agatha Ruiz De la Prada.Un savoir-faire plagié Vendredi, ce sont deux jeunes stylistes venus spécialement de Paris qui discutent autour d'une table avec Ignacio Netzahualcoyotl et sa compagne Christian Janat, à la tête d'un atelier dans l'État de Tlaxcala à l'est de Mexico.« Le plagiat est le fruit d'une absence de communication.La communication permet de dégager des accords », résume M.Et la crise économique et humanitaire qui secoue le pays s’est aggravée.

Netzahualcoyotl après la rencontre.« Nous demandons que notre travail soit payé de manière équitable.Le prix doit tenir compte du design, des patrons, du nombre d'heures travaillées...

c'est ce dont nous avons parlé aujourd'hui avec ces deux stylistes », ajoute-t-il après avoir présenté aux deux Parisiens ses « sarape « Nous voulons trouver un point d'accord avec les artisans avec qui nous allons travailler », a ajouté du côté des stylistes parisiens Théophile Delaeter, co-créateur de la marque Calher Delaeter avec le franco-mexicain Alonso Calderon Hernandez.La route est encore longue.Dans les allées du marché, les artisans indigènes se plaignent de découvrir sur internet des copies plus ou moins fines de leur tissu.« Il y a quelques mois, nous nous sommes battues, parce que nous avons trouvé un huipil », s'est offusquée Candy Margarita de la Cruz Santiago, une jeune couturière de l'État du Oaxaca.Des lois se mettent en place: « En accord avec de nouvelles dispositions que nous avons depuis l'année dernière, il est nécessaire d'avoir l'accord écrit des communautés quand ce genre d'art textile va être utilisé à des fins lucratives », explique un représentant de l'Institut national des droits d'auteur, Marco Antonion Morales Montes.

Le Mexique demande également une discussion au sein de l'Organisation mondiale de la propriété intellectuelle, ajoute-t-il.Enfin Marta Serna Luis, 58 ans, une artisan reconnue du métier de tisserand a donné le point final et l'objectif ultime de ce défilé en déclarant: « Il faut appliquer la loi contre les auteurs de plagiat.C'est du vol.» Mode: quelles sont les tendances de 2022 ? La rédaction vous conseille.

Lire la suite:
Le Figaro »
Loading news...
Failed to load news.

Le Figaro journal qui sert a nettoyer le cul de merde.

Man City : Kevin De Bruyne positif au Covid-19 et forfait face au PSGVoilà une nouvelle dont Pep Guardiola se serait bien passée. Présent en conférence de presse ce vendredi avant la rencontre en Everton et Manches (...) - Footmercato l’histoire est en marche Le Qatar a fait en sorte que De Bruyne attrape le Covid vous avez pas vu le niveau de de bruyne cet saison alors

Ligue 1 : Le PSG avec Neymar face au FC Nantes, Ramos et Marquinhos absentsDans le cadre de la 14ème journée de Ligue 1, le Paris Saint-Germain reçoit le FC Nantes au Parc des Princes ce samedi 20 novembre à 17h. Le club de la capitale sera, une fois de plus, privé de Sergio Ramos. Mauricio Pochettino a bien tranché. Sergio Ramos ne fera pas partie de l’effectif parisien convoqué pour le match contre le FC Nantes, 11e du classement avec 18 points. Présent cette semaine à l’entraînement, le défenseur Espagnol n’est toujours pas prêt à 100% malgré plusieurs mois de soins. Ramos au PSG 🤔 Ramos joue au psg ? Ha bon...

Au Venezuela, le difficile retour aux urnes de l’oppositionAprès quatre ans de boycott, l’opposition vénézuélienne se présente en ordre dispersé ce dimanche aux élections régionales et municipales. Une opportunité de relancer le dialogue avec un gouvernement annoncé grand gagnant.

PSG : Mauricio Pochettino met les choses au clair après les critiques sur le style de jeuSouvent interrogé sur le sujet, Mauricio Pochettino en a dit beaucoup plus sur son idée de jeu au PSG au cours d'un long entretien. Et le technic (...) - Footmercato La vérité blésse😬😬😬 Faut qu'il change de métier alors... Ben qu'il produise du vrai jeu alors, avec les noms qu'il à dans son équipe il devrait produire un jeu magnifique, au lieu de sa il nous sert de la merde .... Sa serais différent Carlo ancelotti, guardiola, Mourinho, ou même conte....

Le corps d’un homme repêché au large de Saint-Briac-sur-Mer, en BretagneSon annexe a été retrouvée retournée jeudi après-midi par les secours