Après l’agression de ses journalistes, l’AFP va porter plainte

Après l’agression de ses journalistes, l’AFP va porter plainte

Societe

16/01/2022 23:33:00

Après l’agression de ses journalistes, l’AFP va porter plainte

L’Agence France-Presse « est déterminée à défendre l’exercice du métier de journaliste sur le terrain et va porter plainte dès lundi », a déclaré son PDG, Fabrice Fries. La société qui emploie les deux agents portera plainte également.

Partage désactivéL’Agence France-Presse (AFP) portera plainte auprès du procureur de la République au nom des deux journalistes agressés pour « violences volontaires en réunion » et « menaces de mort »

,et en son nom pour « entrave à la liberté d’expression ». C’est ce qu’a annoncé le président-directeur général de l’agence, Fabrice Fries, dimanche 16 janvier, au lendemain de l’agression d’une de ses équipes lors d’un rassemblement contre le passe vaccinal qui a eu lieu à Paris.

Lire la suite: Le Monde »

Zelensky accuse la Russie de génocide dans le Donbass et s’en prend aussi aux Européens

Alors que le conflit en Ukraine dure depuis plus de 3 mois, Volodymyr Zelensky accuse la Russie de génocide et annonce que le Donbass pourrait devenir une ré... Lire la suite >>

T'as raison. SUCES. TA GUEULE. Ses journalistes ..a bon .. ! Oh !!! Ô ? Il est grand temps de briser l ultime tabou ! La force brute ! Si on se fait rien ils sauront qu ils pourront TOUT nous faire sans qu on lève le petit doigts, camarades, frères français, citoyens ou non, le temps n est plus au défilé mais à la traque de ces merdeux!

Solidarité Vu que les antivaxx ne pourront plus aller dans les magasins et leslieux de loisirs, pourquoi ne pas les confiner le samedi ? kingjmadu Qui semé le vent récolte la tempête C’est qui déjà le responsable de ce parti et de la manifestation ? 🤔 ha oui : f_philippot

Une enquête ouverte après la mort d'une Française au Maroc, tuée sur un marchéLa victime a été identifiée comme “une ressortissante française âgée de 79 ans, résidant dans un camping proche de la ville de Tiznit”, au sud d’Agadir.

Je conseille aux journalistes de sortir avec des logos de chez Gulli. J'essuie une larme... Complètement timbrés, ces Antivax ! Il faudrait peut-être arrêter cette complaisance qu'on a envers l'extrême droite, car c'est danger réel...😡 Tu veux gagner 1$ par jour en crypto ? C'est simple, installe 'Hi' sur ton téléphone et met le code de parrainage : abricot Tu pourras récupérer tes 1$ tous les jours ! (Pense à cliquer sur le cadeau en haut à droite)

Après l'éruption aux îles Tonga, la menace de tsunami est 'passée'Les pays riverains de l’océan Pacifique, comme les États-Unis ou le Pérou, n'ont désormais plus rien à craindre.

Mort de Bob Saget : le vibrant hommage de son épouse Kelly Rizzo après les obsèques - VoiciReprendre pied après le choc. Kelly Rizzo, l'épouse de Bob Saget, s'était faite extrêmement discrète depuis l'annonce le 9 janvier dernier de la mort de son époux. La journaliste et blogueuse qui a...

Lucie Bernardoni flingue Booba après ses propos polémiques sur la dépression de Stromae - VoiciDimanche 16 janvier 2022, Lucie Bernardoni a posté un message très musclé sur Instagram pour réagir aux propos de Booba. Le rappeur avait minimisé la dépression du chanteur Stromae. L’ancienne cand... Bernardoni, c'est qui ? Personne. Qu'elle reste caché.

Coupe du Roi : Le derby de Séville interrompu samedi reprendra dimanche après-midiCOUPE DU ROI - La Fédération espagnole a annoncé dimanche matin que le match de 8e de finale Betis Séville - Séville FC, interrompu samedi, reprendra dimanche. Je pense que les journalistes de edg equipedusoire rtl francefootball comme ils sont partout.... on aura le même discours..😂😂 c est pas bien gillesverdez.. karcher..😂

Novak Djokovic va devoir quitter l’Australie après avoir perdu en fond de recoursLe numéro 1 mondial de tennis, non-vacciné contre le Covid-19, a vu l’annulation de son visa confirmée par la justice australienne ce dimanche matin. Il est expulsable du pays et ne participera pas à l’Open d’Australie. Bravo à l'Australie ! Il faut agir fermement contre ces antivax (qui sont très souvent aussi des nazis) qui risquent de contaminer tout un pays, en refusant toutes les doses du Vaccin qui nous rendra la vie d'avant ! Tu veux pas respecter les règles ? T’en paye les conséquences. On vit dans un monde de fou et de plus en plus répressif.

Partage désactivé Partage désactivé L’Agence France-Presse (AFP) portera plainte auprès du procureur de la République au nom des deux journalistes agressés pour « violences volontaires en réunion » et « menaces de mort » , et en son nom pour « entrave à la liberté d’expression ». C’est ce qu’a annoncé le président-directeur général de l’agence, Fabrice Fries, dimanche 16 janvier, au lendemain de l’agression d’une de ses équipes lors d’un rassemblement contre le passe vaccinal qui a eu lieu à Paris. L’AFP « est déterminée à défendre l’exercice du métier de journaliste sur le terrain et va porter plainte dès lundi » , a déclaré M. Fries, avant d’ajouter : « L’AFP dénonce la banalisation des agressions, verbales et maintenant physiques, contre ses équipes et s’inquiète du nouveau degré de violence atteint. » Deux journalistes reporters d’images (JRI) de l’agence ainsi que deux agents de protection rapprochée qui les accompagnaient ont été violemment pris à partie alors qu’ils couvraient le rassemblement anti-passe vaccinal organisé à Paris par Les Patriotes, le mouvement du candidat partisan du Frexit à la présidentielle Florian Philippot. Lire aussi « C’est l’AFP ! Niquez-les, ces fils de pute ! » : une équipe de l’Agence France-Presse agressée à Paris lors de la manifestation anti-passe A l’appel d’un individu encagoulé avec un mégaphone, au moins une cinquantaine de personnes, identifiées comme d’extrême droite par les journalistes, ont tenté de s’en prendre à la vidéaste de l’AFP. Les agents de protection se sont interposés, permettant aux deux JRI de prendre la fuite. Les agents de sécurité ont ensuite été frappés, à coups de matraque notamment, alors qu’ils protégeaient la journaliste, rattrapée par une vingtaine de manifestants. Ils ont alors été menacés de mort et l’un des agents de sécurité a reçu une bouteille sur la tête, lui ouvrant le cuir chevelu. La société qui emploie les deux agents va également porter plainte de son côté. « L’agression d’une équipe de l’AFP et les menaces de mort à son encontre témoignent d’un degré de violence inquiétant. Ceux qui les ont perpétrées doivent être poursuivis et condamnés. La justice doit démontrer sa capacité à sanctionner avec fermeté les auteurs de tels actes » , a réagi sur Twitter Christophe Deloire , secrétaire général de Reporters sans frontières (RSF). Il s'agit de la deuxième agression dont est la cible une équipe de l'AFP couvrant des manifestations contre le pass… https://t.co/AG0KuYzdqS — afpfr (@Agence France-Presse) Il s’agit de la deuxième agression dont est la cible une équipe de l’AFP couvrant des manifestations contre le passe sanitaire. En juillet 2021, deux JRI avaient essuyé crachats et injures lors d’une manifestation organisée par M. Philippot. Le Monde avec AFP L’espace des contributions est réservé aux abonnés. Abonnez-vous pour accéder à cet espace d’échange et contribuer à la discussion.