Apprivoiser ses émotions, un défi en temps de confinement

Apprivoiser ses émotions, un défi en temps de confinement. Voici nos conseils pour ne pas se laisser submerger par le stress ou la peur 👇

10/04/2020 14:47:00

Apprivoiser ses émotions, un défi en temps de confinement. Voici nos conseils pour ne pas se laisser submerger par le stress ou la peur 👇

Rester chez soi provoque ou exacerbe des pics émotionnels qu’il n’est pas toujours simple de contrôler. Conseils pour ne pas se laisser submerger par le stress ou la peur.

Les tant escomptés« libérés, délivrés »devront attendre. Dans les foyers français quasi en huis clos, ils ont inexorablement cédé du terrain aux désormais« apeurés, angoissés »

Affaire Adama Traoré : des incidents éclatent à la fin du vaste rassemblement Une manifestation interdite contre les violences policières rassemble 20 000 personnes à Paris The most beautiful Parisian terraces opening in June

. Le contexte tout aussi exceptionnel qu’incertain de la crise sanitaire du coronavirus contribue à exacerber chez chacun des émotions avec lesquelles il n’est pas toujours facile de composer en ces temps confinés.« Ce n’est pas parce que nous sommes tous en situation de crise que l’on dispose du même appareil psychique

, observe le psychiatre Michel Lejoyeux.Nous avons chacun à faire face à des situations extraordinairement inégales, avec des capacités de résistance et de résilience tout aussi disparates. »Lire aussiCinq applis pour méditer en pleine conscience

Nombreux sont les confinés anxieux, déjà sur les nerfs, avouant avoir perdu leur sang-froid, hurlé sur un conjoint ou un enfant, ou encore avoir cédé à la tristesse ou au désarroi. Perdre les pédales, péter une durite, ne pas voir le bout du tunnel, être sous l’eau… le florilège des expressions est aussi fleuri et divers que la palette des émotions.

« Cette situation est révélatrice de mouvements émotionnels tout à fait variés, même si on peut les rassembler en quatre grandes catégories, à savoir, la tristesse, la joie, la colère et la peur, cette dernière étant la plus présente aujourd’hui

, selon la psychothérapeute spécialiste des émotions Catherine Aimelet-Périssol.Cette période va nous permettre de découvrir, si on l’ignorait encore, que nous sommes des êtres émotifs et quel rapport nous entretenons avec nos émotions. »

« Pas de mauvaises ou de bonnes émotions »Cette mise entre parenthèses est un bouleversement profond de nos habitudes, de nos rapports aux autres, ainsi que de notre espace de vie. Pour l’auteure deMa bible des émotions

Le FC Barcelone a ciblé le successeur de Gerard Piqué Esport : le lancement de l'émission de Tony Parker sur Twitch reporté - Esport Robert Pirès souhaite devenir entraîneur

(éd. Leduc.s, 2019),« plus la situation est autre de ce qu’on voudrait qu’elle soit, plus cela nous est difficile de nous y adapter et plus elle favorise l’anxiété ».Et de souligner l’intérêt de« visiter notre intériorité »

pour prendre le recul nécessaire.« Il n’y a pas de mauvaises ou de bonnes émotions, il y a juste des émotions qui nous disent quelque chose de notre existence. Et ce que nous pouvons faire est d’aller à leur rencontre. Pour en tirer profit bien sûr, mais surtout pour prendre soin de soi. »

Et a fortiori des autres.Article réservé à nos abonnésLire aussi« Je suis comme un lion en cage » : être seul et confiné dans un 18m2Outre cette introspection, et une nécessaire communication avec celles et ceux avec qui l’on est confiné, rendre le moment supportable, c’est aussi gérer le temps – en instaurant des plannings par exemple – et l’organisation des espaces dont on dispose.

« Structurer son espace et son temps permet de favoriser les repères et d’instaurer de nouveaux rituels », suggère la psychothérapeute. Cela requiert d’être créatif aussi pour adapter ce qui doit l’être, et inutile de faire cavalier seul.

« Ce n’est plus “comment je vais faire”, mais “comment nous allons faire”. Ce qui implique de s’inscrire dans le collectif, à l’échelle d’une famille, d’un couple, avec ou sans enfants, ou de colocataires ! Et cela n’exclut pas ceux qui sont confinés seuls. »

Réhabiliter l’altruisme« Il revient de mobiliser ses ressources pour faire face à la quarantaine »,passant en revue les préconisations despsychiatres du King’s College de Londres (en mars) parmi lesquelles réhabiliter l’altruisme, pour être moins égoïste et autocentré, entretenir les liens, et ce malgré l’isolement physique, pratiquer une activité physique, se distraire pour résister, s’évader ou sortir de l’ennui, mais encore se livrer à la rêverie.

Martin Ødegaard dévoile un indice pour son avenir Féminicides : le « crime passionnel », un si commode alibi Entre mantra politique et mirage économique, la difficile relocalisation

« Imaginez-vous des moments agréables, filmez-les comme dans une vraie séance de cinéma,souligne-t-il.Même si ce n’est qu’en imagination, votre cerveau et votre esprit ont traversé un moment agréable, l’ont vu, presque déjà vécu en attendant de le vivre vraiment, le plus rapidement possible. »

Lire aussiSelon Catherine Aimelet-Périssol, cette période est propice pour« être indulgent, tolérant et bienveillant avec l’être émotif que nous sommes ». Les sautes d’humeur ne sont pas incongrues, les incertitudes et les peurs nombreuses et déstabilisantes.

Pourquoi ne pas tenir un journal de bord du confinement, par exemple, pour« poser un certain nombre de choses projetées qui, à la relecture, permettent d’être relativisées »ou encore réaménager ses espaces de vie, pour se les réapproprier ?

« C’est une façon de reprendre le contrôle et cela reste accessible à tous. »Notre sélection d’articles sur le coronavirus Lire la suite: Le Monde »

allez vous faire voir avec vos articles à la con ! On veut retrouver notre liberté et tout conseil de comptoir pour gérer stress et peur vous pouvez vous les garder! J'avoue que par moment j'en mène pas large. PlusJamaisCa NioubliNipardon Numéro 1 : zéro médias. Sinon il y a pornhub 🍆😛 La moitié de la vie scolaire devrait être pour cet apprentissage (comme en Israël 🇮🇱)

ou comment la psychiatrie moderne a crée des individus aux courbes émotionnelles planes How dare you?

Les Français devront rester libres de ne pas installer l'application de tracking StopCovid, juge la CNILL'exécutif a annoncé qu'il planchait sur le développement d'une application de « contact tracing », StopCovid, pour mieux lutter contre le coronavirus. La CNIL tient néanmoins à rappeler quelques impératifs. De toute façon, le jour où une application devient obligatoire, j'ai plus de smartphone. Si c'est obligatoire je serai aussi libre ne pas prendre mon téléphone? Tweet a garder pour plus tard

Borussia Dortmund : Marco Reus conseille à Jadon Sancho de rester encore une saison - Foot - ALL - DortmundAlors que la perle anglaise Jadon Sancho pourrait quitter le Borussia Dortmund cet été, son coéquipier Marco Reus lui conseille de rester, dans une interview donnée à Sport Bild. Ça l’arrangerait bien...

Confinement : Castorama, McDonald's, Brico Dépôt... Certains magasins rouvrentConfinement : Castorama, McDonald's, Brico Dépôt... Certains magasins rouvrent en misant sur le drive Miser sur le drive alors que nous n’avons pas le droit de sortir si ce n’est pour des produits de 1ère nécessité est pour le moins étrange, voire stupide ! Aurais-je 135€ d’amende si je vais chercher un marteau ou une boîte de clous ? Incroyable nous avons pas le droit de sortir nous sommes encore en co-finement comme le dit pour aller chercher des lois je vais me payer 135 euros d amende

Confinement : « Notre pire ennemi, c’est l’incertitude, source de beaucoup d’anxiété »Dans le direct consacré à la vie en temps de confinement, le professeur Wissam El Hage, psychiatre au CHU de Tours, a répondu à vos questions sur l’impact psychologique du confinement. Je me permets de vous corriger : Comme le gouvernement est incapable de le dire, vous pouvez expliquer aux imbéciles que le confinement doit durer au minimum 2 mois ? y en a marre de voir des crétins qui pensent que le 15 avril c'est fini ou qu'on ne va repartir que pour 15 jours... Armoniajst1n AJOUTE MOI SUR MON AUTRE COMPTE JTAI FOLLOW

Coronavirus : à Johannesburg, en temps de confinement, vive la délation !Dans les quartiers bourgeois du nord de la ville, les appels anonymes se multiplient pour dénoncer des comportements supposés contraires aux règles en vigueur dans le pays, confiné depuis le 27 mars. N'utilisez pas 'delation' pour des gestes de bon sens qui vont sauver des gens. C’est triste d’en être rendu là. Les français st encore plus lâche,il suffit de voir la liberté donner aux vendeurs de drogues,aux quartiers qui st des enclaves des FM,des milliards qui st déversés ds ces quartiers pour acheter la paix honteuse au détriment des français qui travaillent.Les collabos politik,media

Confinement : une sexagénaire et un jeune réfugié devenus colocatairesCathy, 64 ans, souffrant d’une sclérose en plaque et vivant seule chez elle et Adam, jeune tchadien de 21 ans en attente de régularisation, se sont trouvés en pleine crise du Covid_19 Tiens le scénario du prochain film de Toledo-Nakache avec Omar Sy et Josiane Balasko dans les rôles principaux. Jusqu’où irez vous dans vos scénarios Arte? Ho c’est beau 😍 ! Quand est ce qu’il ramène ses trois femmes et ses dix enfants ?