Brésil, Amazonie, Défrichement, Agriculture, Jair, Extrême Droite, Incendie, Lobbying, Souveraineté, Industrie Agroalimentaire, Union Européenne, Forêt, Loi, Brasilia, Déforestation, Boycott, Tolérance Zéro, J-Air, Colonialisme, Europe, Soja, Osaka, Washington, Feux De Forêt, Forêt Tropicale, L'ıdiot, G20, G8, Hashtag, Assemblée Nationale, Mercosur, Élevage Extensif, Katia Abreu, Secteur Économique, Manifestation, Environnement, Services, Politique, Initiative Pour Un Autre Monde, Consommation, Poumon, Folha De S. Paulo, Rien Ne Va Plus, Saison, Communauté İnternationale, O Estado De S. Paulo, Accord De Paris Sur Le Climat, Tronçonneuse, Prédateur, Locuteur, Nationalisme, François Mitterrand, Arbre, Chef De L'état, Réseaux Sociaux, Mondialisation, Français, Europe De L'est, Élevage

Brésil, Amazonie

Amazonie: Bolsonaro répond à la pression internationale

Amazonie: Bolsonaro répond à la pression internationale

24.8.2019

Amazonie : Bolsonaro répond à la pression internationale

Suite au bras de fer avec Macron, à la vague mondiale de protestation mais aussi aux pressions du lobby de l'agrobusiness inquiet des appels au boycott, le Président d' extrême droite Jaïr Bolsonaro a affiché une « tolérance zéro » avec les défricheurs et envoyé des militaires pour tenter de circonscrire les incendies qui ravagent la forêt tropicale

Rien ne va plus entre Paris et Brasília. La Folha de São Paulo , premier titre du pays, évoque la crise bilatérale la plus grave en soixante ans, après la passe d’armes entre Emmanuel Macron et Jair Bolsonaro, autour des incendies qui ravagent l’Amazonie. Le président français a accusé son homologue brésilien de lui avoir «menti», en promettant, lors du G20 d’Osaka, de respecter les engagements du Brésil inscrits dans l’accord de Paris sur le climat, en échange d’un aval européen - plus que jamais compromis - à un traité de libre-échange UE-Mercosur. Une extrémité verbale qui en dit long sur la perte de prestige du Brésil sur la scène internationale, depuis l’arrivée au pouvoir du leader d’extrême droite, en janvier. Lequel a accusé son homologue français de faire montre d’une «mentalité colonialiste», en mettant au menu du G7 la question de l’Amazonie «sans la participation» des neuf pays du bassin amazonien, dont 60% se trouve au Brésil. Grossier comme son président de père, le député Eduardo Bolsonaro, qui brigue le poste d’ambassadeur à Washington, a pour sa part relayé une vidéo où un locuteur traite Macron d’ «idiot». Selon des sources diplomatiques citées par la Folha, Brasília s’apprêterait même à rappeler son ambassadeur en France, pour consultations, alors que des rassemblements pour la protection de la forêt se tenaient samedi dans plusieurs capitales. «Je ne me souviens pas d’une mobilisation internationale d’une telle ampleur pour une question environnementale, commente Paulo Moutinho, de l’Ipam, un centre de recherches sur l’Amazonie. C’est historique». Les bravades de Jair Bolsonaro, autoproclamé «capitaine tronçonneuse», accusé de fermer les yeux, voire d’encourager le défrichement, ont fini par internationaliser la crise. Et une fois de plus, c’est l’armée qui est appelée à la rescousse, «pour éteindre l’incendie allumé par Jair Bolsonaro», ironise O Estado de São Paulo. Le Président va envoyer la troupe sur place pour tenter de contrôler les flammes, ce qui fait grincer des dents. Les feux à cette période de l’année, en pleine saison dite «sèche», quand le déboisement commence vraiment, «on sait que ça va arriver, comme Noël en décembre», dit une source militaire citée par le même journal, ajoutant que les alertes ont été ignorées par le gouvernement. La mobilisation de l’armée, pour laquelle l’Amazonie est un sujet ultrasensible, a aussi une portée symbolique : réaffirmer la souveraineté du Brésil sur sa forêt, à l’origine d’un nationalisme sourcilleux. Ici, résonne encore cette petite phrase de François Mitterrand, en 1989 : «Le Brésil doit accepter une souveraineté relative sur l’Amazonie». Il était 20 :30 dans la capitale brésilienne, vendredi soir, lorsque le chef d’Etat d’extrême droite a prononcé une brève allocution, reçue dans les grandes villes du pays par un panelaço - un battement de casseroles -, pour protester contre sa politique de laisser faire environnemental. Sur un ton qui tranchait sur sa truculence habituelle, le président a promis une «tolérance zéro» envers le défrichement illégal. Il a appelé la population à dénoncer les incendies volontaires et monté une cellule de crise. La pression internationale semble avoir payé. L’alerte est venue aussi de représentants de l’agronégoce, qui craignent désormais des représailles commerciales, alors que le mot-dièse #BoycottBrazil se répand sur les réseaux sociaux. «L’Europe est l’un des principaux clients de la production agricole du Brésil et c’est elle qui dicte la tendance de la consommation mondiale», s’inquiète Marcello Britto, président de l’Association brésilienne de l’agrobusiness, un secteur mis en cause dans le défrichement. Ses principaux moteurs étant l’élevage extensif, la culture du soja et le grilagem, soit l’appropriation des forêts publiques par des particuliers, à des fins de spéculation foncière. «Les agriculteurs qui sont contents aujourd’hui pleureront demain», a renchéri Kátia Abreu, une des figures du puissant lobby agricole au Congrès. «Le Brésil peut augmenter sa production agricole sans avoir à abattre un seul arbre, en exploitant des parcelles déjà déboisées et aujourd’hui abandonnées, reprend Paulo Moutinho. Mais le défrichement continue quand même… C’est frustrant». Ce spécialiste met cependant en garde contre la tentation d’un boycott indiscriminé. «Il y a certes des agriculteurs et des éleveurs qui s’adonnent à des pratiques prédatrices mais il y en a d’autres qui respectent les lois. La communauté internationale doit les reconnaître. Reconnaître aussi que protéger la forêt a un coût. Le Brésil doit être rémunéré pour les services environnementaux que la préservation de l’Amazonie rend à la planète». Lire la suite: Libération

Grossier comme son president de père ? Mais vous vous prenez pour qui chez Libé ? Bolsonaro Get Out, Fired, with the republican of the Planet Earth, for help the future generation, end caviar, homars, in fail all, for the crime against humanity Bolsorano va traire des vaches BIO, et au revoir, tu n'es pas utile à la planête, tu es un gros égoiste rampant

Sinon Ya des gens qui vivent dans la forêt aussi Les écolos pro-Lula détestent ce graphique

Incendies en Amazonie : sous pression, Bolsonaro songe à envoyer l’arméeAu moment où la pression internationale s’accentue contre la politique menée par le président climatosceptique brésil ien, ce dernier envisagerait d’envoyer des troupes combattre les gigantesques incendies qui ravagent le «poumon de la planète». À la tête du Brésil se trouve un nuisible de la pire espèce. A Amazônia é do Brasil 🇧🇷 MacronLies isso me parece POLÍTICO........quer dizer q seria bom q o COMUNISMO,d qual saímos era conveniente

Incendies en Amazonie: Bolsonaro sous pression internationale, manifestations vendrediPTrouillaud Pourquoi n'y a t il pas de points rouges au nord du Brésil, lieu de localisation de la forêt amazonienne? PTrouillaud Moins que l’incommensurable bêtise de Boldonaro ce qui est inquiétant c’est qu’il a été élu et qu’il se trouve encore des gens pour défendre ses propos stupides PTrouillaud Quand on détermine qu'un lieu est le poumon du monde et que l'on ne fait rien pour inciter ceux qui le détienne de le respecter, c'est ce qui arrive ... on a pas racheté ces terres pour y protéger ces bois etc ... on ne verse pas des 'cotisations' pour les protéger etc ...

Macron appelle le G7 à 'parler' de la 'crise internationale' que sont les incendies en AmazonieEt le président de la République de transformer le 'PrierPourL' Amazonie ' qui fleurit sur les réseaux sociaux en 'AgirPourL' Amazonie .' Il faudrait que Macron appelle le G7 à parler de la crise internationale qu'est la déforestation en général et particulièrement en Amazonie. RIEN QU'Juillet 2019 = 2 255 km2 ont été déforestés. La déforestation accentue la secheresse, ce qui provoque en grande partie ces incendi Ah bon ben ça va alors, l’Amazonie est sauvée, ouf !! 🤡 Ce n'est pas quand on a chié dans son froc qu'il faut serrer les fesses !

Incendies en Amazonie : Jair Bolsonaro, sous pression, pense envoyer l'arméeLe président brésil ien Jair Bolsonaro, sous forte pression internationale, «penchait» vendredi pour l'envoi de l'armée en Amazonie afin de lutter contre les incendies, au moment où des manifestations contre son gouvernement se tenaient dans plusieurs pays. Avec des pelles ? Il y avait moins de tapage quand la gauche était au pouvoir, pourtant les incendies ne sont pas nouveaux. hprieur Pense pas fait le ! 😡

Bolsonaro veut « lutter contre la pression internationale » sur l’AmazonieSelon des documents révélés par le site britannique « OpenDemocracy », Jair Bolsonaro veut saboter les efforts de préservation de la forêt amazonienne Qd le capitalisme s associé au fachisme Toute une histoire

Sur l'Amazonie, la réponse cinglante de Jair Bolsonaro à Emmanuel MacronLes deux présidents se sont invectivés sur les réseaux sociaux au sujet des incendies qui ravagent actuellement l' Amazonie . Aux dernières nouvelles, la France ne signera pad les accords du mercosur avec le Brésil vous êtes en retard là ! Et réponse de Macron : fin du Mercosur Danger of a brutal dictator ship who support terrorism in the world iran is much more than many thing that you think about it ! ban_Zarif NoImpunity4Mullahs Iran FreeIran JY_LeDrian francediplo EmmanuelMacron



Katherine Johnson, mathématicienne afro-américaine pionnière de la NASA, est morte à 101 ans

Pavlenski accuse le gouvernement d'avoir 'commencé une guerre' et promet d'autres actions

Premier League : Liverpool renverse West Ham et demeure invincible !

Harvey Weinstein jugé coupable d’agression sexuelle et de viol, mais pas d’agression sexuelle en série

La popularité d'Emmanuel Macron en forte baisse à trois semaines des municipales, selon un sondage

'Buzyn ment': Hidalgo publie une lettre de l'ex-ministre louant sa mobilisation face au coronavirus

À Rennes, les Insoumis vont présenter un chat aux municipales

Écrire un Commentaire

Thank you for your comment.
Please try again later.

Dernières Nouvelles

Nouvelles

24 août 2019, samedi Nouvelles

Nouvelles précédentes

Koh-Lanta : Wafa et Jade inséparables et bientôt voisines, confidences...

Nouvelles suivantes

Winnie Mandela, figure critique
EN DIRECT - Coronavirus en France: « L'épidémie est à nos portes », lance le ministre de la Santé Coronavirus : l'urgentiste Patrick Pelloux est «terriblement inquiet» pour l'Ile-de-France Weinstein hospitalisé après avoir été jugé coupable de viol et d'agression sexuelle Malaga bientôt racheté par... George Clooney ? Le casse-tête défensif commence pour le PSG... Allemagne: 18 enfants parmi les 52 personnes blessées par une voiture dans un carnaval « L’industrie textile est emblématique de tous les excès de la société de consommation » «Le 49-3 est devenu un aveu de faiblesse des gouvernements» Sur le Coronavirus, Véran ne voit 'aucun argument' pour annuler des événements en France Le tournage de 'Mission Impossible' interrompu à Venise à cause du coronavirus BLOG - Avec la politique de Buzyn et bientôt celle de Véran, votre pronostic vital est engagé Quand Elkabbach conseillait Hortefeux avant une interview
Katherine Johnson, mathématicienne afro-américaine pionnière de la NASA, est morte à 101 ans Pavlenski accuse le gouvernement d'avoir 'commencé une guerre' et promet d'autres actions Premier League : Liverpool renverse West Ham et demeure invincible ! Harvey Weinstein jugé coupable d’agression sexuelle et de viol, mais pas d’agression sexuelle en série La popularité d'Emmanuel Macron en forte baisse à trois semaines des municipales, selon un sondage 'Buzyn ment': Hidalgo publie une lettre de l'ex-ministre louant sa mobilisation face au coronavirus À Rennes, les Insoumis vont présenter un chat aux municipales S'il votait à Paris, Jean-Marie Le Pen choisirait Dati sans hésiter aux municipales Municipales: à Paris, Jean-Marie Le Pen voterait pour Rachida Dati PSG : la durée d’indisponibilité de Thiago Silva connue PSG : Thiago Silva manquera le retour contre Dortmund ! Coronavirus : soixante-dix hôpitaux supplémentaires vont être « activés » en France