Allemagne : Angela Merkel sur le point de faire ses adieux

Allemagne : Angela Merkel sur le point de faire ses adieux

Politique, Europe

24/09/2021 07:48:00

Allemagne : Angela Merkel sur le point de faire ses adieux

Un départ pas comme les autres. Dimanche, les citoyens allemands seront appelés aux urnes pour élire leur nouveau chancelier. Pour la première fois en seize ans, Angela Merkel ne sortira pas gagnante de ces élections législatives. La dirigeante de 67 ans a, en effet, décidé de se retirer de la vie politique.

Lire la suite: CNEWS »

Renault : la retraite russe ou la fin de la stratégie internationale de Carlos Ghosn

Avec la retraite forcée du marché russe et les difficultés dans les autres pays émergents, le constructeur automobile français voit ses ventes se recentrer largement sur l'Europe. Un bond en arrière pour un groupe dont la position sur les pays émergents était devenue une vraie force. Lire la suite >>

On ne va quand même pas pleurer. Elle partira avec un pays affaiblie il a perdu de sa superbe avec son industrie depuis 10 ans 🍾🍾🍾🍾🍾🍾 Il est temps car sur la fin - pollution monstre avec ses centrales à charbon - submersion migratoire avec son Welcome Migrants - islamisation du pays et communautarisme. C'était un pays tranquille et prospère. Auj. je ne sais pas où il va

Enfin👌🏽 Et encore merci pour toutes les chances de merde ! Bon débarras… Bon débarras

Allemagne: Merkel condamne le meurtre «horrible» d'un employé par un anti-masque❌ La chancelière Angela Merkel condamne le meurtre «horrible» d'un employé d'une station service par un client qui refusait de porter un masque anti covid19, a déclaré mercredi sa porte-parole, Ulrike Demmer. Free BostApp makes it safe and easy to connect with people around avoiding close contact that spreads coronavirus. Download for free at Apple & Google Encore un homme... Mais qu’est-ce qu’il faut pas lire, haha ! Le lien entre meurtre et anti-masque qui vient de nulle part. Les anti-masques sont-ils tous armés et dangereux ?

Mickey, Jamaïque, Kenya...: les possibles coalitions en Allemagne après le départ de MerkelAlors que se tiennent ce dimanche 26 septembre les élections législatives en Allemagne , plusieurs coalitions entre partis sont déjà envisagées.

L'Allemagne de Merkel en 10 datesLes seize années qu' Angela Merkel a passées à la tête de l' Allemagne ont été jalonnées de crises et de défis que la chancelière a su traverser tout en conservant sa popularité. Retour en infographie sur dix temps fort de son règne.

Qui sont les 3 successeurs potentiels d'Angela Merkel ?Prendre sa suite ne sera pas une mince affaire : au cours de ses 4 mandats, Angela Merkel a fait passer l' Allemagne du rang d'« homme malade de l' Europe » à ... Deux Allemands et une Allemande. Merkel avant de partir veut recouper La place de la France à la ONU , pour finir sont objectif

Ce qu'on retiendra du bilan de Merkel n'est pas exactement ce qu'on attendait d'elleEn seize ans à la Chancellerie, Angela Merkel a marqué l'opinion avec des décisions sur des sujets où elle n'était pas forcément attendue. Effectivement, et bon choix d’illustration. Personne ne lui a demandé de détruire son pays de la sorte, qui plus est aussi rapidement. Allez faite déjà un premier bilan de l'ère Macron... Si vous en avez le droit, bien sûr ! Merci d'avance ... Il est certainement bien meilleur que tous les gouvernements européen réunis. L'Allemagne compte toujours malgré son passé ultra violent . Comment font-ils ?

TRIBUNE - Succession d'Angela Merkel: l'élection qui déjoue tous les pronosticsDans un temps marqué par les excès, à l’instar de ce qui s’est passé aux États-Unis, les électeurs préfèrent aujourd’hui des personnalités qui apparaissent sérieuses même si elles ne font pas rêver.

Un d\u00e9part pas comme les autres. Dimanche, les citoyens allemands seront appel\u00e9s aux urnes pour \u00e9lire leur nouveau chancelier. Pour la premi\u00e8re fois en seize ans, Angela Merkel ne sortira pas gagnante de ces \u00e9lections l\u00e9gislatives. La dirigeante de 67 ans a, en effet, d\u00e9cid\u00e9 de se retirer de la vie politique.\nAvec la fin de ce quatri\u00e8me mandat, l\u2019Allemagne et l\u2019Europe ne tournent pas une page, mais ferment un tome complet de leur histoire. Une \u00e8re marqu\u00e9e par les crises diplomatiques, s\u00e9curitaires et \u00e9conomiques qu\u2019elle a su traverser solidement, alors que les d\u00e9mocraties voisines ont \u00e9t\u00e9 et restent marqu\u00e9es par une alternance fr\u00e9quente de dirigeants.\nPremi\u00e8re femme \u00e0 \u00eatre \u00e9lue au poste de chanceli\u00e8re pour son parti conservateur, l\u2019Union chr\u00e9tienne-d\u00e9mocrate (CDU), en 2005, l\u2019ancienne chimiste ne s\u2019est jamais laiss\u00e9e intimider. Frapp\u00e9e par la crise des subprimes en 2008, comme ses voisins, elle a impos\u00e9 sans \u00e9tat d\u2019\u00e2me la rigueur \u00e0 l\u2019Allemagne, mais aussi \u00e0 l\u2019Europe.\n\n\tDame de fer et crise de tremblements\nLors\u00adque la Gr\u00e8ce a sombr\u00e9 \u00e0 cause de son surendettement, elle n\u2019a pas c\u00e9d\u00e9, expliquant que le pays devait poursuivre ses efforts. Une posture de \u00abdame de fer\u00bb qui lui a valu d\u2019\u00eatre caricatur\u00e9e en nazi dans les rues d\u2019Ath\u00e8nes. Aux yeux des pays les plus touch\u00e9s par la crise, elle est devenue le visage de l\u2019aust\u00e9rit\u00e9.\nMais en 2015, avec des centaines de milliers de migrants qui cherchaient \u00e0 rejoindre l\u2019Europe, Angela Merkel a su montrer un visage plus avenant, en ouvrant ses fronti\u00e8res \u00e0 pr\u00e8s d\u2019un million de r\u00e9fugi\u00e9s. Une d\u00e9cision critiqu\u00e9e par une partie de ses compatriotes, et qui tranchait avec la fermet\u00e9 d\u2019une majorit\u00e9 de pays voisins. Cinq ans plus tard, des experts du march\u00e9 du travail ont cependant montr\u00e9 que 50\u00a0% environ des arrivants avaient un emploi. Preuve, selon eux, d\u2019une int\u00e9gration plut\u00f4t r\u00e9ussie.\nFinalement, c\u2019est une c\u00e9r\u00e9monie officielle banale qui a illustr\u00e9 ses premi\u00e8res faiblesses. Aux c\u00f4t\u00e9s de son homologue ukrainien, elle a \u00e9t\u00e9 prise d\u2019une forte crise de tremblements \u00e0 l\u2019\u00e9t\u00e9 2019. Si ses \u00e9quipes ont alors pr\u00e9text\u00e9 un coup de chaud, deux autres \u00e9pisodes ont suivi dans les semaines suivantes, plongeant les citoyens allemands dans l\u2019inqui\u00e9tude. Surnomm\u00e9e \u00abmutti\u00bb par ses compatriotes, ce qui signifie \u00abmaman\u00bb, elle a finalement tenu la barre jusqu\u2019au bout, et reste tr\u00e8s populaire, gr\u00e2ce \u00e0 de bons r\u00e9sultats \u00e9conomiques et un leadership solidement install\u00e9 \u00e0 la t\u00eate de l\u2019Europe.\n\n\tUn h\u00e9ritage en p\u00e9ril\nNul doute qu\u2019Angela Merkel r\u00eavait d\u2019incarner la stabilit\u00e9 allemande au point d\u2019assurer une transition en douceur avec son successeur choisi par la CDU : Armin Laschet. Mais il a encha\u00een\u00e9 les mauvaises d\u00e9cisions et d\u00e9croch\u00e9 dans les sondages.\nLe favori pour l\u2019\u00e9lection de dimanche est finalement Olaf Scholz, membre du Parti social-d\u00e9mocrate (SPD). L\u2019homme, aujourd\u2019hui vice-chancelier, semble pr\u00eat \u00e0 faire une alliance avec les Verts et des partis plus \u00e0 gauche, ce qui renverrait la CDU dans l\u2019opposition.\n\n\n\n\nUn affront pour Angela Merkel, qui pourrait alors voir le gouvernement appliquer des mesures contre lesquelles elle s\u2019est longtemps battue. Parmi elles, le salaire minimum relev\u00e9 \u00e0 12\u00a0euros de l\u2019heure. Apr\u00e8s seize ans au pouvoir et une image de dirigeante inoxydable, elle pourrait donc bien sortir par la plus petite des portes.\u00a0\n