Agression d'élus par des anti-pass : 'Si vous n'êtes pas d'accord, mettez-nous dehors avec un bulletin de vote, pas avec de l'agressivité', clame un député LREM

Agression d'élus par des anti-pass : 'Si vous n'êtes pas d'accord, mettez-nous dehors avec un bulletin de vote, pas avec de l'agressivité', clame un député LREM

23/01/2022 20:50:00

Agression d'élus par des anti-pass : 'Si vous n'êtes pas d'accord, mettez-nous dehors avec un bulletin de vote, pas avec de l'agressivité', clame un député LREM

Le député Romain Grau a été agressé samedi à Perpignan par des manifestants anti-pass. Pour Patrick Vignal 'la classe politique a une responsabilité' dans ce climat alors que les menaces et agressions se multiplient envers les élus.

, assure-t-il, avant d'estimer que"la classe politique a une responsabilité".franceinfo : Les élus locaux sont-ils plus en danger aujourd'hui qu'auparavant ?Patrick Vignal : Bien sûr qu'ils sont en danger mais cela va au-delà des élus. C'est toute la société qui est au bord du burn out. Rappelez-vous du moment des attentats de 2015. Nous avions alors une France qui faisait corps, une France qui était capable de féliciter ses policiers. À ce moment-là, nous avions déjà une classe politique qui était dans l'adversité, malgré ce qu'il s'était passé.

Lire la suite: franceinfo »

Roland-Garros : pourquoi Jo-Wilfried Tsonga va manquer au tennis français

Le joueur français tire sa révérence et nous laisse un palmarès incroyable et des souvenirs impérissables. Il aura porté les Bleus pendant quinze ans. Lire la suite >>

Sarah41659531 Dans leur immense majorité, les Députés AssembleeNat , Sénateurs Senat , Conseil constitutionnel Conseil_constit Conseil d'état Conseil_Etat n'écoutent rien ni personne Jusqu'à maintenant le peuple a manifesté gentiment, réagissez sinon ? Mdr, mettez-nous des référendum sinon ? Qu'on s'assure que certaines décisions sont bien conformes à la volonté du peuple français. Parceque j'ai pas vu l'apartheid vaccinal dans le programme de Manu en 2017.

C’est effectivement notre ferme intention à moins que vous ayez l’idée de nous en empêcher en instaurant le vote par correspondance dont on connaît les faiblesses intrinsèques. Ainsi, à moins de nous en empêcher, ce mécontentement sera exprimé par voies démocratiques très bientôt Préparez vos cartons car c est bien ce qui est prévu.

À chacun ses armes ! Attendez qu'on vous vire... Sans protection, vous ferez moins les malins et la justice passera ! Pas forcément celle à laquelle vous pensez ! Franchement ils s’attendaient à quoi ? Ils votent pour priver les gens de liberté ,c’est extrêmement grave ! Qu’ils assument!non ? Ce gouvernement ,les députés de la majorité vont beaucoup trop loin ! Je ne suis pas pour la violence ,mais si elle est là ,ce n’est pas sans raison

totoche11486149 On peut truquer une élection, on ne peut pas truquer les gens Cette fausse démocratie par les urnes qui donne uniquement le droit d'expression 1 jour sur 1825, après des semaines de manipulation médiatique et de sondages truqués ? Des votes sur lesquels on s'assoit s'ils ne répondent pas aux projets des élites ?

Je pense que couper quelques têtes avant les élections permettra au suivant de faire attention aux mesures liberticides qu'il compte prendre. Quand on remplace la démocratie par la tyrannie, il est nécessaire au peuple de prendre acte, faire le ménage. On ne se laissera pas faire Et l'agressivité de la décision de mettre au chômage des gens qui refusent la vaccination avec un vaccin inefficace, on en parle ? lrem

Mais c'est ce que l'on va faire Monsieur. Ceci dit vs avez tellement poussé les gens à bout alors ne vs étonnez pas. Aucun gouvernement et ses élus n'a été traité de la sorte par le peuple en France. Cherchez l'erreur Monsieur.

T’inquiètes cela viendra La démocratie protégeait les hommes politiques de la violence. La tyrannie a remplacé la démocratie. C'est votre choix. Le peuple qu'on enmerde n'a donc plus d'autres armes. C'est le résultat de vos décisions. On sait que les votes sont truqués et que la manipulation est de mise

C'est prévu Mais oui on va vous mettre dehors mais l'attente est bien trop longue jusqu'au printemps !!! Il faut comprendre que des gens qui n'ont plus droit à rien sans raison valable soient à bout. Non c'est en taule qu'il faut vous mettre, pas dehors ? Vous vous expliquerez au prochain procès 🚨 Pas d accord d être cobaye et de mourir des injections expérimental fabriquer par un labo pharmaceutique condamné 74 fois ..et c et interdit de forcer un être humain à dés expérience thérapie génique !! 🚨

Pour lui, être élu = chèque en blanc Mais non, un élu doit parler écouter entendre les citoyens de sa circonscription au moins. Pour en arriver, c'est que c'est pas le cas. La violence vient du pouvoir d'en haut. Pas des citoyens. Les gens sont dehors depuis 2018 qui les écoutent …

Être élu cela ne signifie pas avoir carte blanche pour faire n'importe quoi pendant la durée du mandat. Cela signifie quelque soit le bord politique servir les Français en respectant leur liberté. Avec plaisir! Et ce n’est que le début……. Sans agressivité mais , très certainement dehors très bientôt avec le vote !

Bart_Simpson_Jo On récolte ce que l on sème Monsieur. Ce que vous faîtes subir à une partie des français est d une violence psychologique inouïe. La violence physique est bien moins insidieuse, donc vos jérémiades ne sont pas entendables. Ah mais pas de problème, vous allez dégager vite fait et qu’on entende plus parler de vous tous, bande de scélérats ! 😡

Nous nous n'avons pas d'autres choix que de subir alors NOUS FERONS COMME NOUS VOULONS ET PAR LES MOYENS QUE NOUS CHOISIRONS ... Être élu ne vous donne pas tous les droits,est-ce que vous comprenez ça ? On va essayer ! Il faut déplacer les élections des députés à mi mandat comme c'était le cas avant la connerie de Chirac. Toutes les grandes démocraties ont des élections mi mandat. Macron serait en cohabitation ça c'est sûr !!

Et se remettre en question n'est même pas envisagé par ces amateurs .. DehorsMacronEtLREM NousNoublieronsRien On croise les doigts Ouin ouin on est de loin le parti le plus violent depuis Pétain mais soyez gentils virez nous avec le sourire. maria_andy2 Agression ? Comme nos 5000 mutilés ? Beh non psk sur ce game vous êtes intouchables, le seul moyen qu'il reste au petit peuple c'est de vous dégager à grand coups de tartes dans la gueule

Sarah41659531 Dehors à coup de botte bande de menteur manipulateur emmerdeur !!! Ces gens LREM divisent pour mieux- régner et récoltent ce qu'ils sèment. Exactement ! Bientôt. Enfin s’il n’y a pas l’invasion des moutons 🐑 🐑 🐑 Pas de problème on s'en occupe en avril, soyez pas impatients de partir 😜

Ou alors on pourrait vous interdire d aller dans les restaurant, lieu de loisir, salle de sport, train, avion, ou vous interdire certains métier. Mais quel humain serait assez vicieux pour faire ça A oui et on ne vas pas s’en géné. Vous vous croyez intouchable et tout puissant, vous êtes à vomir 🤮 . Une sacré mafia sévit au gouvernement et au conseil de l’Europe. Si Macron passe je pense que la révolte va malheureusement arriver.

Pauvre mec Ces pauvres types ont redonné un sens à leur vie avec leur résistance en carton. 'Il y a un responsable. Il est devant vous. Venez le chercher. Mais dans les urnes hein.' T inquiète ça va arriver !! Comptez sur nous ! On a pas pensé aux votes d'avril 🙄 Je suis d’accord et c’est ce qui se passera. Néanmoins il serait aussi bon que le Président arrête de mépriser les gens et de les insulter car il est en grande partie responsable de l’agressivité de certaines personnes. La violence ne résout rien, le mépris non plus.

La réponse à la coercition par la coercition. Non, je crois qu'eux aussi préfèrent vous emmerder. Surprenant non? On emmerde les français et après on de plaint de pas être aimé ouin ouin La situation s'est dégradée depuis l'arrivée de Macron... Chercher l'erreur ... Si EmmanuelMacron veut convaincre qu'il le fasse par de la pédagogie pas par de la contrainte et du mensonge !!

on ne peut pas dire vouloir 'emmerder' une partie du peuple et penser que ça va bien se passer

"Ce n'est pas cette société que l'on veut" , assure-t-il, avant d'estimer que "la classe politique a une responsabilité" . franceinfo : Les élus locaux sont-ils plus en danger aujourd'hui qu'auparavant ? Patrick Vignal :  Bien sûr qu'ils sont en danger mais cela va au-delà des élus. C'est toute la société qui est au bord du burn out. Rappelez-vous du moment des attentats de 2015. Nous avions alors une France qui faisait corps, une France qui était capable de féliciter ses policiers. À ce moment-là, nous avions déjà une classe politique qui était dans l'adversité, malgré ce qu'il s'était passé. "Aujourd'hui, la classe politique a une partie de responsabilité dans ce qu'il se passe, dans la violence verbale, dans nos réflexions sur les plateaux médiatiques. Le vrai débat, c'est que nous, les politiques, nous cherchons à avoir des électeurs et non pas à former des citoyens." Patrick Vignal, député LREM à franceinfo Vous voyez bien comment fonctionne la société aujourd'hui, dans laquelle vous avez des cabinets de communication qui expliquent aux politiques ce qu'il faut dire. Regardez en ce moment avec la présidentielle : on ne parle pas de projets, on ne parle pas d'idées, mais on se pose la question de savoir comment on va contrecarrer l'autre. Tout cela infuse la société et le vrai débat, c'est de retrouver l'ADN de la démocratie. Qu'on soit d'accord ou non, ce n'est pas possible d'aller invectiver un parlementaire. Est-ce que vous vous rendez compte qu'on a cassé cinq fois ma permanence ! Ce qui me gêne beaucoup, c'est que nous, les politiques, devons avoir une autre approche de la démocratie. Les mots ont leur importance et on doit faire attention à ce que l'on dit et comment on discute. Pensez-vous qu'il y a donc trop de cacophonie aujourd'hui dans le débat politique ? Oui, il y a trop cacophonie. Pourquoi ? Parce que chacun veut dire la sienne. Parce que chacun est là uniquement en réserve, en se demandant comment il va piéger l'autre, comment il va faire pour dresser un mauvais bilan du président, comment il va mettre à terre les socialistes, comment il va faire pour parler d'immigration. Ce n'est pas ça la France qu'on aime ! La France qu'on aime, c'est une France qui se parle, ce n'est pas une France qui est dos à dos. C'est pour cela que nous, les politiques, avons une responsabilité qui est écrasante. Depuis que vous êtes député, avez-vous changé ? Quand on a un mandat politique, c'est dur. Il faut dire qu'on ne s'appartient plus. On doit faire attention avec qui on sort, dans quelle voiture on roule parce que c'est comme ça, parce que vous êtes une personnalité publique. Nous avons une société qui est tendue. On a une société au bord du chaos. Pourtant, c'est comme ça, quand on a un mandat politique, on doit accepter aussi cette participation et même ce voyeurisme. Pensez-vous parfois à mettre la vie politique de côté ? Je ne veux pas lâcher l'affaire. Je continuerai à faire mes réunions. J'ai fait neuf débats avec plus de 2 000 gilets jaunes, et à chaque fois j'ai refusé qu'il y ait des gendarmes dans la salle. Je suis menacé comme beaucoup de parlementaires. Est-ce que vous pensez que je peux discuter économie, de notre société, avec des gendarmes et des mitraillettes à côté de moi ? Ce n'est pas cette société que l'on veut. Ça veut dire que la classe politique a une responsabilité et je le dis aux citoyens: on peut régler les problèmes avec les urnes. Si vous n'êtes pas d'accord avec nous, mettez-nous dehors avec un bulletin de vote et pas avec de l'agressivité qui ne sert à rien.