Accusations d'islamophobie contre des profs de l'IEP Grenoble: relaxe pour les étudiants

Accusations d'islamophobie contre des profs de l'IEP Grenoble: relaxe pour les étudiants

27/11/2021 01:14:00

Accusations d'islamophobie contre des profs de l'IEP Grenoble: relaxe pour les étudiants

La décision va à l'encontre de la position de la ministre Frédérique Vidal, qui avait appelé début mai l'IEP à 'sanctionner' rapidement les étudiants qui avaient publiquement diffamé des professeurs, à l'appui des conclusions d'un rapport commandé sur l'affaire.

Décision à l'encontre de la ministre de l'enseignement supérieurElles vont cependant à l'encontre de la position de la ministre Frédérique Vidal, qui avait appelé dans le Figaro début mai l'IEP à"sanctionner" rapidement les étudiants qui avaient publiquement diffamé des professeurs, à l'appui des conclusions d'un rapport commandé sur l'affaire.

La résidence de Boris Johnson devient la 'meilleure boîte de nuit' de Londres sur TripAdvisor

Le 4 mars, des étudiants avaient placardéà l'entrée de l'institut des affichettes accusant nommément deux professeurs d'"islamophobie", relayées ensuite sur les réseaux sociaux par des syndicats étudiants, dont l'Unef (classé à gauche).

L'affaire avait déclenché l'ouverture par le parquet d'une enquête pour"injure publique". Le gouvernement avait dénoncé la"mise en danger" des enseignants par ces étudiants, ciblant notamment l'Unef, qui avait reconnu une initiative"maladroite et dangereuse". headtopics.com

"Tous les acteurs de cette affaire ont commis des erreurs d'appréciation, des maladresses, des manquements et fautes plus ou moins graves", soulignait ce rapport de l'inspection de l'Éducation nationale.Mais pour l'inspection, les principaux coupables restaient les étudiants ayant taxé les deux professeurs d'"islamophobie" ou relayé ces accusations sur les réseaux sociaux.

FIFA-The Best 2021 : Édouard Mendy élu gardien de l'année

D'autant qu'elle indiquait n'avoir trouvé, au fil de son enquête,"aucun témoignage permettant d'accréditer les rumeurs d'islamophobie" des deux professeurs.La direction de l'université renvoie aux"responsabilités individuelles"

Le 10 mars, la directrice de l'IEP, Sabine Saurugger, avait"condamné très clairement" les affiches. Elle avait en revanche estimé que l'un des professeurs visés avait tenu des propos"extrêmement problématiques" sur l'islam.

A l'origine des accusations, on trouve notamment, en novembre et décembre 2020, un échange de mails véhéments à propos d'un cours sur l'islam entre un professeur d'allemand, dont le nom a été mentionné sur les affiches, et une historienne. headtopics.com

Mélenchon à Nantes : un show pour satelliser ses adversaires

Dans son communiqué jeudi, la direction dit espérer que ces décisions"consolideront le dialogue constructif entamé avec l'ensemble des communautés de l'établissement depuis la rentrée".Elle"défend fermement la liberté d'expression et la liberté académique, la liberté d'association et le droit syndical. Ces libertés sont également accompagnées de responsabilités individuelles que l'ensemble des membres de la communauté universitaire s'engage à respecter".

Lire la suite: BFMTV »

Jacques Chirac, la remontada

La justice prend la défense des islamo gauchistes et BFMTV la chaîne du gauchisme par excellence annonce la relaxe de ces étudiants qui ont menacer les profs de l'IEP de Grenoble avec cette accusation farfelu . L'islamophobie n'existe pas . Si il arrive quelque chose un jour a ces professeurs , il faudrait aller rechercher ces fameux juges par la peau des fesses pour qu ils rendent des comptes. Un jour tout ça va très mal finir ,il y a trop de chose totalement scandaleuse dans ce pays.

Une fois de plus, la belle justice de ce pays en fort déclin est à l œuvre. Permis de diffamer sans conséquences donc. Scandaleux et honteux C'est censé représenter quoi ou qui la statue sur la photo ?

Sciences Po : retour au concours commun pour sept IEPC’est la fin d’une parenthèse. Sept instituts d’études politiques (IEP de Lyon, Lille, Strasbourg, Aix-en-Provence, Toulouse, Rennes, Saint-Germain-en-Laye) organisent ensemble leurs épreuves d’admission. | par jessicagourdon

Sciences Po Grenoble : relaxe pour les étudiants passés en conseil de disciplineLa décision va à l’encontre du souhait de la ministre de l’enseignement supérieur de voir sanctionnés les dix-sept étudiants poursuivis pour avoir participé à la diffusion des accusations d’islamophobie visant deux professeurs au début de 2021. Des juges de gauches et woke jugent les étudiants de gauchistes et woke. Cqfd. Ne vous demandez pas pourquoi la hiérarchie de l'école est complaisante: les étudiants ont contribué au travail d'épuration de ceux 'qui pensent mal' et osent objecter à leur 'valeur humaniste de gauche' ... pays de suces bite

« L’indemnité inflation » de 100 euros approuvée par le ParlementLa prime sera pour les salariés, indépendants, retraités, chômeurs, allocataires des minima sociaux et les étudiants boursiers percevant moins de 2.000 euros nets mensuels Cool, l'aumône !

Revue de presse : l'Europe salue la démonstration de Pep Guardiola face au PSGPour les médias européens, la victoire de Manchester City contre le PSG mercredi soir au stade Etihad (2-1), en Ligue des champions, est celle de son entraîneur, Pep Guardiola. lay toward egg Il n'a pas de plan de jeu What does it mean in English

Doctolib sature avec la 3e dose ouverte à tous les adultesAvant même la fin des annonces d'Olivier Véran, la plateforme de prise de rendez-vous pour la dose de rappel de vaccin contre le Covid-19 a été prise d'assaut. Confinons ceux qui n'ont que deux doses, ces égoïstes nous mettent en danger ! 😤😤😤 Encore une fois , il a fallu menacer pour que les gens se bougent les moutons de la Macronie sont au rendez vous

Affaire Nicolas Hulot : après les six témoignages glaçants, une enquête est ouverte par le parquetAprès la diffusion d'Envoyé spécial, et les accusations de six femmes contre Nicolas Hulot, le parquet de Paris a décidé d'ouvrir une enquête... Elice Ducet vient de baffouer l'article 6 des droits de l'homme et femmes. Le droit à un procès équitable. La justice doit mettre son nez là dedans. La presse n'a pas tous les droits ! Reportage digne d'un tribunal de l'Inquisition. Elice Ducet en grande inquisitrice colle une croix de l'infamie ( elle a des preuves, elle, et mêmes des témoignages) sur ses victimes. Comme la charia genré est dans les mains de France2tv que prévoit la chaîne comme peine ? NicolasHulot Mâle blanc, hétérosexuel de plus de 50 ans coche toutes les cases de l’homme à lyncher, n’est ce pas DelphineErnotte? 😏 Woke