A Taïwan, un nouveau pic d’incursions d’avions de guerre chinois

A Taïwan, un nouveau pic d’incursions d’avions de guerre chinois

24/01/2022 07:43:00

A Taïwan, un nouveau pic d’incursions d’avions de guerre chinois

En une seule journée, le gouvernement de l’île a constaté 39 survols de sa zone de défense aérienne, dimanche, la plus importante incursion quotidienne depuis le mois d’octobre.

Partage désactivéLes avions de l’armée chinoise ont effectué, dimanche 23 janvier, 39 incursions dans la zone de défense aérienne de Taïwan, selon le gouvernement de l’île, la plus importante incursion quotidienne depuis octobre, dans un contexte de pression militaire croissante de Pékin sur l’île démocratique. Parmi ces incursions figuraient 24 chasseurs J-16, 10 chasseurs J-10 et un bombardier H-6 à capacité nucléaire.

Lire la suite: Le Monde »

Si un pays osait faire le 10ème de leurs provocations, ce serait une levée de boucliers à travers le monde. Ce pays et son idéologie sont à vomir. Russie/Chine: entre Vladimir et les Chinois, la stabilité mondiale est menacée; du peu que Kim nous fasse un KK nerveux et l'ambiance va passer au rouge; croisons les doigts pour qu'ils comprennent que la température et les vents risquent de monter en pression pour le mal de tous

Poutine masse des troupes à la frontière de l'Ukraine et Xi jinping met la pression sur Taïwan. Hasard ? La Chine et la Russie sont les deux plus grandes menaces à la stabilité mondiale dans un futur proche. Bolsonaro is lying to the world. Do not put your Money in Brasil.

Partage désactivé Partage désactivé Les avions de l’armée chinoise ont effectué, dimanche 23 janvier, 39 incursions dans la zone de défense aérienne de Taïwan, selon le gouvernement de l’île, la plus importante incursion quotidienne depuis octobre, dans un contexte de pression militaire croissante de Pékin sur l’île démocratique. Parmi ces incursions figuraient 24 chasseurs J-16, 10 chasseurs J-10 et un bombardier H-6 à capacité nucléaire. Le ministère de la défense taïwanais a indiqué dans un communiqué publié dimanche soir qu’il avait fait décoller ses propres avions pour suivre les 39 avions chinois qui avaient pénétré dans la zone d’identification de défense aérienne (Adiz) de Taïwan. Le ministère de la défense taïwanais a commencé à rendre publiques ces incursions d’avions de guerre chinois dans l’Adiz en septembre 2020 et l’Agence France-presse (AFP) a constitué une base de données rassemblant les détails de ces vols, qui ont augmenté en taille et en fréquence. Mort de pilotes taïwanais Le dernier trimestre 2021 a été marqué par un pic de ces incursions. Le mois d’octobre reste le plus actif avec 196 incursions, dont 149 en quatre jours seulement, alors que Pékin célébrait sa fête nationale. La zone de défense ne correspond pas à l’espace aérien de Taïwan, mais englobe une zone beaucoup plus vaste qui recoupe une partie de la zone d’identification de défense aérienne de la Chine. Taïwan a enregistré 969 incursions d’avions de guerre chinois dans sa zone de défense aérienne en 2021 selon la base de données compilée par l’AFP, plus du double des quelque 380 effectuées en 2020. L’armée de l’air taïwanaise a subi une série d’accidents mortels ces dernières années, sa flotte vieillissante étant maintenue sous pression par la Chine. L’armée de l’air a temporairement cloué au sol sa flotte de chasseurs F-16 au début du mois après que l’un de ses F-16V, ses avions de combat les plus avancés, s’est écrasé en mer lors d’une mission d’entraînement, tuant un pilote. Lire aussi la tribune d’Alice Ekman : Article réservé à nos abonnés