A la barre, Jussie Smollett nie avoir mis en scène une agression raciste

A la barre, Jussie Smollett nie avoir mis en scène une agression raciste

Monde, Hollywood

07/12/2021 04:57:00

A la barre, Jussie Smollett nie avoir mis en scène une agression raciste

L'ex-acteur de la série «Empire», qui avait assuré avoir été agressé par des supporteurs de Donald Trump, est notamment jugé pour faux dépôt de plainte

Charles Rex Arbogast/AP/SIPAIl a décidé de témoigner. L’acteur américain Jussie Smollett a nié fermement lundi lors de son procès avoir mis en scène en 2019 à Chicagoune fausse agression raciste et homophobedont il aurait été victime et qui avait provoqué une vague d’indignation à l’époque dans le pays.

« Ça n’était pas un canular », a affirmé l’acteur à la barre, selon les médias locaux, démentant avoir parlé « à un moment ou à un autre d’un canular » avec ses prétendus complices.

Lire la suite: 20 Minutes »

On vit dans un Monde de + en + Trompeur, où les Médias jouant le jeu du Sensationnel plutôt que de l'Info, suscite des vocations de mise en scène ou de provocation, à des fins politiques, comme SOSRacisme au MeetingZemmour DISONS LA VÉRITÉ, DÉNONÇANT LA TRICHE, LA MANIPULATION

Après l'éviction d'Orphelin, Jadot choisit Batho comme porte-paroleDelphine Batho remplace Matthieu Orphelin, proche de Nicolas Hulot accusé de viol et agressions sexuelles, et qui a été mis “en retrait de ses responsabilités”. Sait-elle que eelv est un club libertin et non un parti politique !

Eric Zemmour déploie sa stratégie de la mise en scèneClip de campagne polémique, premier grand meeting politique dimanche, nouveau slogan... le candidat d’extrême droite à l’élection présidentielle 2022 construit son récit personnel pour imposer ses thèmes populistes. ⌛ Z-140j Zemmour 📰: Le wokismes, la cancel culture et toute cette merde n'existera plus en France 🇫🇷 🚀 RT = une voix pour le 🇿 ! 💯 Like = une signature Z0ZZ ! 🇫🇷 Montrez votre force ZemmourPresident ‼️ Vous pouvez enlever 'extrême droite', ca veut pas dire grand chose. Le Rpr n'était pas d’extrême droite. On est de droite. Point barre. Et les médias celui de lui faire de la pub

Trump lève un milliard de dollars pour son nouveau réseau « Truth Social »L'ex-président présente sa future plateforme comme une alternative à Facebook, Twitter et YouTube, dont il a été banni après avoir incité ses partisans à la violence avant l’assau

Des heurts éclatent en plein meeting de Zemmour, des militants SOS Racisme blessésDes militants de SOS Racisme ont été pris pour cible, et pour certains blessés, après avoir tenté de mener une action dans la salle. J'aurai tellement aimer qu'une grande partie des vrais français antiracaille Zemourriste réserve leurs places, genre au moins la moitié de la salle et se casse pour montrer le désert de soutien à ce petit fachiste qui urine sur les valeurs de notre pays quand tu cherches la merde faut assumer, marre de ces racailles anti france , anti francais, anti policiers Encore une belle association de M….

Loto : les résultats du 6 décembre 2021Aucun joueur n'a remporté la cagnotte de 2 millions d'euros mis en jeu ce lundi 6 décembre 2021.

Une accusatrice d'Epstein raconte avoir rencontré Ghislaine Maxwell à ParisCette Britannique a affirmé avoir été recrutée par Ghislaine Maxwell au profit de Jeffrey Epstein Epstein va t il devenir par un tour de magie un prédateur solitaire et ne plus du coup être soupçonné d’avoir été avec G Maxwell au service du Mossad pour piéger et faire chanter des personnalités de premier plan en faveur de l’état Hébreux?

L'acteur américain Jussie Smollett arrive à son procès, à Chicago, le 6 décembre 2021. — Charles Rex Arbogast/AP/SIPA Il a décidé de témoigner. L’acteur américain Jussie Smollett a nié fermement lundi lors de son procès avoir mis en scène en 2019 à Chicago une fausse agression raciste et homophobe dont il aurait été victime et qui avait provoqué une vague d’indignation à l’époque dans le pays. « Ça n’était pas un canular », a affirmé l’acteur à la barre, selon les médias locaux, démentant avoir parlé « à un moment ou à un autre d’un canular » avec ses prétendus complices. Le comédien afro-américain et homosexuel, vedette déchue de la série télévisée Empire , est accusé d’avoir « planifié » l’agression le 29 janvier 2019 en payant 3.500 dollars deux frères d’origine nigériane, et d’avoir ensuite menti à la police. Le procès s’est ouvert lundi dernier avec une couverture médiatique très limitée, le juge ayant interdit que la majorité des débats soient télévisés malgré les restrictions dues à la pandémie de coronavirus. Pour l’accusation, l’acteur voulait faire avancer sa carrière et reprochait aux studios de production de ne pas avoir réagi après la réception d’une lettre de menaces. Mais selon ses avocats, Jussie Smollett a été agressé par deux hommes motivés par l’argent, dont l’un était homophobe. Il encourt une peine maximum de trois ans de prison. Délibérations imminentes Dans un témoignage très attendu, l’acteur a expliqué que la somme devait payer un programme d’entraînement et de nutrition mis au point par l’un des frères, qui avait ensuite tenté sans succès de se faire embaucher comme garde du corps après l’affaire de la lettre de menaces. Il a ensuite mimé, avec son avocat, la bagarre en jouant le rôle d’un de ses agresseurs, expliquant plus tard avoir accepté sous la pression de ses employeurs un entretien avec une grande chaîne de télévision. Jussie Smollett a toujours affirmé avoir été attaqué dans une rue de la ville par deux partisans du président Donald Trump, qui auraient proféré des insultes racistes et homophobes et lui auraient mis un nœud coulant autour du cou. L’affaire avait provoqué un choc dans un pays encore fortement marqué par les discriminations raciales et sexuelles. Les images de télésurveillance, l’examen des données téléphoniques des trois hommes et de vidéos avaient toutefois rapidement semé le doute chez les enquêteurs qui avaient conclu à une mise en scène. Le réquisitoire du procureur et la plaidoirie de la défense sont attendus cette semaine, avant les délibérations du jury. « J’étais supposé le frapper mais pas trop fort » La semaine dernière, Abimbola et Olabinjo Osundairo ont affirmé avoir été payés pour mettre en scène cette fausse agression. Selon Abimbola Osundairo, l’acteur « parlait des studios qui ne prenaient pas la lettre de menaces au sérieux ». « Il m’a alors dit qu’il voulait que je le frappe, et j’étais supposé le frapper mais pas trop fort », avait-il dit. Il a accepté car il se sentait redevable de l’acteur, grâce à qui il avait obtenu un petit rôle dans la série et qui pouvait l’aider dans sa carrière. Il a aussi démenti avoir eu une relation amoureuse avec Jussie Smollett. Olabinjo Osundairo a pour sa part détaillé comment l’acteur lui aurait fait part de ses plans en détails, notamment les insultes à proférer. Les deux frères s’étaient envolés pour le Nigeria après l’agression. Ils avaient été arrêtés à leur retour à Chicago à la mi-février.