Trois hommes soupçonnés d’avoir établi plus de 60 000 passes sanitaires falsifiés mis en examen

Redirecting to full article in 5 second(s)...

Les trois hommes, âgés de 22 à 29 ans, sont soupçonnés d’avoir usurpé l’identité numérique de médecins. Plus de 62 000 le nombre total de faux passes sanitaires auraient été créés selon la gendarmerie.