Moins d’élus FN sous le quinquennat d’Emmanuel Macron que sous François Hollande ? Les limites de la démonstration de Gabriel Attal

Redirecting to full article in 5 second(s)...

Le Rassemblement national a eu 'moins d'élus à toutes les élections intermédiaires' durant le quinquennat d'Emmanuel Macron 'par rapport aux mêmes élections sous François Hollande', a déclaré le porte-parole du gouvernement Gabriel Attal le 9 janvier. Si le parti de Marine Le Pen a subi des revers aux municipales, régionales et départementales, il a cependant gagné plus d'un demi-millions d'électeurs lors des élections européennes de 2019. Le RN a également conquis la ville de Perpignan en 2020. Et jamais l'extrême-droite n'a été mesurée à un tel étiage dans les sondages à moins de cent jours de la présidentielle.