Saône-et-Loire : les opposants au pont Jacques-Chirac gagnent une manche

Redirecting to full article in 5 second(s)...

Le tribunal administratif de Lyon a suspendu l'arrêté interpréfectoral qui avait permis le démarrage des travaux d'un nouvel ouvrage entre la Saône-et-Loire et l'Ain. Les deux conseils départementaux vont se pourvoir en cassation.