«On n’écoute plus les autorités» : dans Fort-de-France nouvellement confiné, la défiance au plus haut

Redirecting to full article in 0 second(s)...

Alors que la préfecture de l’île vient d’imposer un couvre-feu à 19 heures, et un confinement partiel de trois semaines, beaucoup estiment que ces dispositions ne sont qu’une «punition» pour faire plier la population face à la vaccination.